Ryûnosuke Akutagawa – La vie d’un idiot

Deux petites nouvelles pour clôre le challenge “In the mood for Japan”.

Mon avis:

On se retrouve ici avec deux nouvelles du célèbre Akutagawa. La première s’appelle Engrenages. Tout commence avec l’histoire qu’on raconte à notre narrateur. Une légende locale prétend qu’un fantôme se déplace en manteau de pluie. Comme c’est intriguant ! Petit à petit -d’où le “engrenages”- notre narrateur sombre dans la folie. J’ai trouvé cette nouvelle très touchante car je m’étais vraiment attachée à cet écrivain qui lit du Maupassant et Dostoievski. Il est difficile à dire où s’arrête la fiction et où commence la réalité que vit l’auteur, Akutagawa, au moment où il écrit cette nouvelle. Tout parait tellement réaliste et faire écho à sa propre vie !

La seconde nouvelle, La vie d’un idiot, m’a beaucoup moins subjuguée. Cette nouvelle est en fait la succession d’une dizaine de petits textes. Et j’avoue avoir eu du mal à voir le lien entre certains de ces textes. J’ai vraiment l’impression d’être passée à côté. C’est plutôt dommage !

J’ai bien aimé le style d’Akutagawa que je découvrais ici. J’ai apprécié cette manière si poétique de décrire les choses, les personnes. Je lirai sûrement d’autres œuvres de ce grand homme.

Ce fut donc une bonne découverte même si la seconde nouvelle a un peu refroidie mon enthousiasme.

3 sur 5

Auteur: Ryûnosuke Akutagawa

Titre: La vie d’un idiot

Édition: Folio

Genre: classique, littérature générale

Pages: 98

Ce livre me permet de clôturer ce challenge-ci:

Bilan: 6/6

Et d’avancer dans ce challenge-là, vu qu’Akutagawa s’est suicidé:

6 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.