Wake Up America, tome 1 : 1940-1960

Une fois n’est pas coutume, je vous parle aujourd’hui d’un comics pour le rendez-vous de la BD de la semaine. Dans celui-ci, on découvre la jeunesse de John Lewis, un militant du mouvement afro-américain des droits civiques. J’avoue qu’avant de découvrir le comics, je ne le connaissais même pas de nom et pourtant, quelle erreur !

A travers son récit, on découvre le quotidien des noirs pendant la ségrégation raciale. Je savais qu’ils ne pouvaient monter à l’avant des bus mais je ne me doutais pas que ça allait si loin : interdiction de certaines stations services, de s’asseoir au bar, etc. Chaque jour, on leur rappelle leur infériorité présumée.

John Lewis s’engage dans un mouvement de non violence. J’ai beaucoup aimé cette philosophie même si ça doit être très dur de garder son calme dans ce genre de situations. Je trouve que l’idée des sit-in, qui consiste à occuper une espace de manière pacifique, est vraiment bien trouvé. Cela permet de mettre le doigt sur ce qui ne va pas sans faire d’esclandres.

Au dessin, Nate Powell s’applique à retranscrire ce pan de l’histoire américaine. L’utilisation exclusive du blanc et noir donne un aspect sérieux et tragique, totalement en adéquation avec le scénario.

Bref, voici une pépite à mettre entre toutes les mains !

Le sit-in a lieu chez Stephie cette semaine !

Scénaristes : John Lewis, Andrew Aydin

Illustrateur : Nate Powell

Commencé le : 30/03/2018

Terminé le : 30/03/2018

Edition : Rue de Sèvres

Genre : Comics

Pages : 128

Sorti le : 08/01/2014

Note : 4/5

This entry was posted in Comics.

35 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.