Le meilleur et le pire de 2018

2018 fut une année de renaissance pour ma passion de la lecture. Accrochez-vous bien, alors qu’en 2016, j’avais lu 63 livres et en 2017, tout pile 100 livres, cette année, j’ai atteint le chiffre vertigineux de 267 livres.

J’ai vraiment su retrouver un équilibre entre ma vie de famille et ma passion. Puis, les heures de train, ça aide ;). Là, où je pêche plus, c’est pour les chroniques : elles sont de plus en plus laconiques et je prends un retard monstrueux. C’est un cercle vicieux : Le blog est moins lu, les réseaux sociaux prennent de l’ampleur. Je visite moins de blogs et ai moins envie de me poser. Et pourtant, le blog reste un format auquel je reste attachée.

Bref, on verra ce que cet an neuf va apporter ! Allez, c’est parti pour l’article de l’année où je vais donc vous parler de mes lectures préférées dans chaque genre puis de mes flops.

Album

Cette année, j’ai donc lu 102 albums jeunesse. Comment j’ai fait ? En janvier dernier, Cacahuète et moi nous sommes inscrites à la bibliothèque communale. Et depuis, on s’y rend très régulièrement comme le montre ce chiffre !

D’ailleurs à part Fais de beaux rêves Cthulhu de Jason Ciaramella et Greg Murphy, une jolie histoire pour vaincre les terreurs nocturnes, tous les albums ont été empruntés à la bibliothèque. 

De mauvais poil de Moritz Petz et Amélie Jackowski est un chouette album sur la mauvaise humeur.

Fais pas le clown ! et toute la collection des “Fais pas” de Christian Guibbaud fait rire toute la famille grâce au principe d’action/réaction sur les personnages.

Tous les pipis de Nathalie Choux et Frédéric Loew s’intéresse à l’urine de tous les animaux. Très rigolo !

Au bain Petit Lapin ! et toute la collection des Petit Lapin de Jörg Mühle est un super petit livre interactif pour apprendre les petits rituels du quotidien, ici, celui du bain. On adore !

L’imagier Montessori de Balthazar de Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier est l’imagier le plus complet que j’ai pu découvrir jusqu’à présent : 192 pages tout de même.

Bande dessinée

Cette année, grâce au challenge La BD de la semaine et mon inscription en bibliothèque, j’ai vraiment pu lire beaucoup de BD : 23 ! Une tendance que j’aimerais poursuivre en 2019.

La vieille dame qui n’avait jamais joué au tennis et autres nouvelles qui font du bien de Zidrou m’a permis de découvrir de nombreux illustrateurs grâce à ces petites nouvelles toutes tendres.

Pico Bogue est la saga BD que je retiendrais cette année. Drôle et impertinent, on ne peut tomber que sous le charme de ce jeune garçon et sa famille.

Un tout petit bout d’elles de Zidrou et Raphaël Beuchot parle avec pudeur du sujet de l’excision. A faire lire au plus grand nombre pour que cette pratique cesse.

Shi de Zidrou (décidément !) et Homs est une BD historique qui m’a mis l’eau à la bouche. J’espère lire la suite prochainement.

Le vol du corbeau de Gibrat est sublime par sa couverture et l’intrigue dans la résistance française est intéressante aussi.

Classique

Une toute petite année pour les classiques avec seulement 4 lectures et la moitié qui m’a plu. Je crains que 2019 ne poursuive cette lancée.

L’affaire Charles Dexter Ward d’H.P. Lovecraft m’a replongé avec délice dans le fantastique.

La lettre écarlate de Nathaniel Hawthorne offre un puissant message féministe avant-gardiste. J’ai beaucoup aimé !

Comics

Petite année pour les comics également. Mais j’ai pu lire 2 pépites :

Maus d’Art Spiegelman qui est juste splendide, extraordinaire. Un de mes gros coups de coeur de l’année.

Wake up America de John Lewis, Andrew Aydin et Nate Powell, une superbe biographie dessinée de John Lewis, très inspirante !

Contemporain

J’ai lu 19 romans contemporains. Beaucoup m’ont plu mais seuls quelques-uns restent gravés dans ma mémoire :

La maison à droite de celle de ma grand-mère de Michaël Uras, une superbe histoire intrafamiliale en Sardaigne. Il m’a fait démarrer l’année de bon pied !

Mon midi, mon minuit d’Anna McPartlin qui parle de dépasser le deuil de son conjoint.

Enfin, le dernier Amélie Nothomb : Les prénoms épicènes m’a bien bousculé.

Fantastique

Une petite année en fantastique. Beaucoup de suites moyennes ou des déceptions. Je retiendrai Métamorphose en bord de ciel de Mathias Malzieu.

Oh, j’ai failli oublié La quête onirique de Vellitt Boe de Kil Johnson, une très bonne surprise !

Fantasy

C’est pauvre aussi au rayon fantasy où je suis restée sur mes acquis avec du Brandon Sanderson (qui m’essouffle désormais) ou la poursuite de certaines sagas (et un bilan couçi-couça). Le sang des 7 rois de Régis Goddyn est finalement le seul qui m’a apporté un peu de fraîcheur.

Historique

Seulement 2 lectures et pourtant 2 coups de coeur. Je disais dans mon bilan de 2017 que c’était devenu mon genre préféré. Pourquoi n’en ai-je pas
lu davantage bon sang ?

La Mariée de Ceylan de Dinah Jefferies m’a fait voyager dans les plantations de thé. Une histoire de famille peu banale sous fond de soulèvement populaire.

Filles de la mer de Mary Lynn Brachts raconte l’histoire de deux soeurs coréeennes. L’une finit femme de réconfort pour les soldats japonais, l’autre tente de survivre avec la culpabilité d’avoir abandonné sa soeur.

Jeunesse

J’avais un peu boudé la littérature jeunesse (hors albums) l’année passée. Cette année, j’en ai tout de même lu 12 dont 3 marquants :

Le clan des Otori de Lian Hearn, un super premier tome entre magie et histoire au pays des samouraïs. Kiff total !

La lune est à nous de Cindy Van Wilder, qui donne une bonne bouffée d’oxygène et de confiance en soi pour réaliser ses rêves. A filer à tous les ados de votre entourage.

Enfin, Tortues à l’infini de John Green pour glisser dans la peau d’une fille à TOC. Brillant.

Manga

Je n’ai lu que 3 mangas cette année. J’espère mieux faire l’an prochain. Du coup, Le promeneur de Jirô Taniguchi est la seule découverte. Une jolie ode à la marche tout de même.

Non fiction

Voici un genre qui est devenu très important pour moi et qui représente dorénavant environ 1 tiers de mes lectures. Je pense restructurer un peu ce genre en plusieurs catégories selon les thématiques suivantes.

Alimentation et santé

Un sujet qui commence à me passionner.

J’ai fort apprécié Zéro sucre de Danièle Gerkens qui n’est pas culpabilisant du tout et très motivant.

Libérez votre cerveau ! d’Idriss Aberkane est super intéressant !

Et Eloge de la passoire d’Anne de Pomereu m’a permis d’apprendre plein de choses sur la mémoire.

Biographie, mémoires, discours

Mon enfant de Berlin d’Anne Wiazemsky est une jolie biographie de la vie de sa mère pendant l’après-guerre en Allemagne.

Chère Ijeawele de Chimamanda Ngozi Adichie est un formidable manifeste pour donner une éducation féministe aux filles.

Développement personnel

Je me sens souvent frustrée en ce moment et je pense que j’ai donc lu quelques livres sur cette thématique cette année. Beaucoup m’ont laissé mitigée mais ces trois-ci m’ont marquée.

Comme par magie d’Elizabeth Gilbert est un superbe livre pour laisser libre court à sa créativité.

Design de vie de Bill Burnett et Dave Evans est un excellent livre pour s’orienter ou se réorienter dans la vie.

Les quatre accords toltèques de Don Miguel Ruiz est également très inspirant.

Education

J’en ai lu des tonnes ! Et oui, en tant que jeune maman, j’aime être à la pointe pour élever ma fille de la façon la plus moderne et bienveillante possible.

Eduquer sans punir de Thomas Gordon donne de vrais clés pratiques pour sortir des relations dominant/dominé avec son enfant.

Parler pour que les enfants écoutent et écouter pour que les enfants parlent de Faber et Mazlish m’a fait découvrir la communication non violente. On devrait tous l’apprendre, et pas que pour parler aux enfants !

Dehors, les enfants ! d’Angela J. Hanscom m’a fait bondir. Pour ne pas que nos enfants finissent comme les humains dans Wall-E, il est temps d’agir et rien ne vaut d’aller dans la nature.

Dans le cerveau de mon enfant des docteurs Michèle Mazeau et Alain Pouhet est très utile pour comprendre nos chères têtes blondes.

Enfin, malgré le titre tape-à-l’oeil, Cet enfant qui nous pourrit la vie (mais que nous aimons tant) de Danielle Graff et Katja Seide est un bon recueil de conseils éducatifs positifs et bienveillants.

Livres pratiques

Le potager en carrés est génial pour se lancer dans l’aventure.

J’arrête de surconsommer de Marie Lefèvre et Herveline Verbreken reprend toutes les idées “licornes” qu’on peut retrouver sur Facebook.

Romance

Ouii, mon coeur a encore chaviré cette année.

Scottish trip de Liliane Fournier est un chouette road trip contemporain en Ecosse.

La série Farouches Highlanders de Sabrina York m’a beaucoup plu et reste ma romance préférée en ce qui concerne les kilts ;). C’est le tome 2 que j’ai préféré et qui est donc mis en avant ici.

Rainbow de Belinda Bornsmith est une romance Young Adult assez addictive malgré ses défauts.

Le seigneur des runes de Sabrina Jarema est mon gros coup de coeur romance. J’ai tout adoré dans cette histoire d’amour viking !

Fais-moi taire si tu peux ! de Sophie Jomain enfin est une romance assez fraîche qui se déroule en France entre une fleuriste et un comédien.

Science-fiction

Une petite année SF. Il faut dire que j’ai lu pas mal de dystopie pour ado ou jeunes adultes et ce n’est définitivement plus mon truc. Mais je retiendrai tout de même :

Les foulards rouges de Cécile Duquenne, du steampunk/western très original !

La saga H2G2 de Douglas Adams que je suis ravie d’avoir commencé.

Thriller, policier, polar

Je crois que je ne serais jamais une grande liseuse de thriller. Je n’accroche vraiment pas plus que ça.

Débâcle de Lize Spit est tout de même à lire pour son ambiance.

Et Ma Bête de Jean-François Regnier offre aussi une bonne dose de suspense.

Flops

On ne peut pas tout aimer ! Et j’ai eu 15 flops cette année. Ça peut sembler beaucoup mais au final, ce ne sont que 5 % de mes lectures. Je ne les détaille pas ici vu que cet article est déjà très long mais n’hésitez pas à me demander des détails si cela vous titille !

Voilà, sur ce, il me reste à vous souhaiter une merveilleuse année 2019 remplie de jolies lectures.

6 comments

  1. Karine says:

    Wow, quel bilan! Ça me rappelle qu’il faut que je parle de Fais de beaux rêves Chtulu… j’ai adoré l’abécédaire. Et bon, c’est Lovecraft! Les pipis, je sens que ça va plaire à plusieurs cocos que je connais!

    J’ai aussi apprécié l’atmosphère du Lize Spit. C’est terrible comme roman. Je garde aussi un bon souvenir de Mon enfant de Berlin. Et Maus est dans ma pile. Il faut hein.

    Je n,avais pour ma part pas détesté Wonder ni Voyage au bout de la nuit…

  2. Goddyn says:

    Et l’auteur du Sang des 7 rois vous remercie. Si mon livre vous a apporté un peu de fraîcheur, votre commentaire m’a fait le même effet. Très bonne année 2019. Régis Goddyn

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.