Stefan Zweig – Lettre d’une inconnue

Lettre d'une inconnue

Un homme reçoit un jour une lettre. Celle-ci vient d’une femme qui durant toute son existence a été éperdument amoureuse de lui. Dans cette lettre, elle nous raconte son histoire.

Ce court roman épistolaire de Stefan Zweig parle donc de l’amour passionnel. Cette femme dont on ne saura jamais l’identité est tombé amoureuse dès l’instant où elle a rencontré cet écrivain. Dans cette lettre, elle va nous parler de ses émois mais également de toutes les actions qu’elle va entreprendre pour l’apercevoir. Sa vie va être dictée par ses sentiments. Chaque geste qu’elle pose, chaque décision qu’elle prend est en lien avec son amour. J’ai vraiment souffert avec elle de cet amour non réciproque. Comme le laisse supposer le titre, pour le destinataire, c’est une totale inconnue qui lui envoie cette lettre. Il ne se souvient plus d’elle.

Zweig sait vraiment bien parler de la passion. On se remémore facilement les sensations qui nous habitaient lorsque nous étions adolescents, de notre visage qui s’empourprait dès qu’un contact visuel avait lieu. C’est une histoire à la fois forte et belle sur la passion destructrice.

Bref, voilà un petit livre fort réussi, relativement différent du joueur d’échecs mais qui permet de montrer que l’auteur sait parler de nombreux sujets différents.

4 sur 5

Du même auteur :

Le joueur d’échecs

Une lecture qui me permet d’avancer dans quelques challenges :

abc2013

Bilan : 5/26Challenge des globe-readers

Escale : Vienne

Bilan 3/+75

Challenge un classique par mois

Classique de mars

Auteur : Stefan Zweig

Titre : Lettre d’une inconnue

Edition : Stock

Genre : Classique, roman épistolaire

Pages : 105

D’autres avis : CynthiaEloraEllcrysAkanthapragmatismeIrrégulièrePralineMlle AlicececileLaviniaLunaEnigma78Nenette87Petite FleurHelranVivi PotterWalpurgisCarnetdelectureTomisikaA S K !

5 comments

  1. Semara says:

    Mouais, je dois avoué que je me suis plus qu’ennuyée en lisant ce livre et pourtant j’avais apprécié sa plume dans « La peur ». Pas sur de lire d’autre livre de cette auteur.

  2. Virgule says:

    J’avais été très émue la première fois que je l’avais lu à l’âge du lycée par cet amour passionné et unilatéral. Mais quand je l’ai relu quelques années plus tard, j’ai vraiment plaint ce pauvre écrivain tombé sur une pauvre folle et son inconnue m’a exaspérée !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.