Mathias Malzieu – Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi

Sur la quatrième de couverture, il est noté “dans la lignée d’un Lewis Caroll ou d’un Tim Burton”. Voilà les références sont données. Il va falloir maintenant en être digne…

“Giant Jack is on my back…”

Mon résumé:

Mathias vient de perdre sa mère. Le deuil est vraiment dur à faire. Heureusement, il y a Giant Jack qu’il rencontre sur le parking de l’hôpital. C’est un géant de 4,50 m qui va lui apprendre à passer le cap du deuil.

Mon avis:

Être chanteur ou être écrivain sont deux métiers bien distincts mais Mathias Malzieu arrive à faire les deux. Il arrive ici à parler d’un sujet délicat : le deuil d’un de ses parents. Et pourtant, quand on referme ce petit livre, on a le sourire aux lèvres. C’est un message d’espoir que l’auteur nous transmet. Voir un peu la mort du bon côté.

J’ai adoré le personnage de Giant Jack, ce géant qui a un accent écossais et qui mélange régulièrement anglais et français dans ses phrases. C’est rigolo ^^.
Le style est simple, parfois un peu trop. Il répète souvent les mêmes phrases. C’est un effet de style mais je n’y adhère pas totalement. C’est vite lassant, je trouve. Mais à part ça, je n’ai rien à reprocher. L’histoire est originale et sympathique. J’ai préféré ce roman-ci à L’étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman. Il y a un petit je ne sais quoi qui le rend nettement meilleur.

Je connaissais déjà l’album qui correspond à ce livre et les deux se complètent très bien. J’ai dévoré le livre en moins de 24h.

Bref, je vous le conseille, c’est une chouette petite lecture ^^.

Extrait:

Je tisse comme une araignée du ciel le fil qui relie les rêves et la réalité, et dans ma toile, j’embarque l’espoir absolu.

4 sur 5

Auteur: Mathias Malzieu

Titre: Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi

Édition: J’ai Lu nouvelle génération

Genre: Fantastique

Pages: 151

18 comments

  1. Lord Orkan Von Deck says:

    Moi qui suis un vieux fan de Dionysos depuis 10 ans, j’ai lu ce livre là dés qu’il est sorti. Particulièrement attiré par la musique et ses parôles, j’ai néanmoins toujours été déçu par les romans de M.M : Son écriture sèche et répétitive, son intimisme parfois un peu forcé et fictif … Tout cela gache à mon sens une superbe histoire qui aurait été vraiment mieux en musique ( comme un conte musical) ou en bande dessinnée (je pense par exemple au Grand Vampire de Joann Sfaar qui a énormément inspiré Malzieu).

    Mais c’est un livre rapide, prenant, et bien en conformité avec certaines chansons de l’album Monster in Love

  2. Karine:) says:

    Ca m’a beaucoup plu quant à moi… oui, il y a des répétitions mais qui m’ont rappelé les phrases que l’on tourne et retourne dans notre tête quand nous vivons un deuil… bref, j’ai aimé!

  3. Al3x says:

    J’avais beaucoup aimé “La mécanique du coeur” de cet auteur. J’y avait trouvé un style poétique. Celui-ci est donc sur ma liste des futures lectures ^^

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.