C’est pour ton bien

Dans cet essai, Alice Miller nous présente les racines de la violence dans l’éducation de l’enfant. Pourquoi les violences éducatives ordinaires sont elles aujourd’hui banalisées ? La réponse est donnée ici avec moults extraits des livres de disciplines du XIXème et début du XXème siècle. On n’élevait pas les enfants, on les dressait dès leur plus jeune âge à l’obéissance, de sorte qu’ils ne sachent même pas qu’il est possible de ne pas être d’accord avec un adulte et de le dire. Des êtres totalement manipulés sortent ainsi de l’enfance et sont un terreau fertile à tous les régimes totalitaristes.

C’est un ouvrage assez dur que nous propose Alice Miller. Il faut bien s’accrocher. Le style n’est pas évident non plus et il n’y a pas toujours de suite logique, je trouve.

Néanmoins, cela reste un ouvrage très intéressant pour ceux qui s’intéressent à ce sujet.

Participation au challenge un mot, des titres. Cette session, le mot était “pour”.

Autrice : Alice Miller

Commencé le : 29/07/2018

Terminé le : 30/07/2018

Edition : Flammarion

Genre : Non fiction, essai

Pages : 379

Sorti le : 11/03/2015

Note : 3/5

Hygge, se réjouir des choses simples

Le hygge, c’est l’art de vivre à la danoise, une manière de profiter des moments simples. Et aujourd’hui, cette mentalité fait aujourd’hui le buzz !

J’ai trouvé cet ouvrage très succint. C’est en plus écrit très gros. Heureusement que je l’avais emprunté car je l’aurais eu mauvaise d’acheter un livre que j’ai lu en moins d’une heure !

Il y a plusieurs bonnes idées à reprendre pour profiter d’une atmosphère cocooning même quand l’hiver est là. J’ai aussi aimé le ton très simple, familier m$eme de Pia Edberg. On a l’impression de parler à une copine et non de lire un livre !

Bref, une petite parenthèse bienvenue et j’ai noté quelques recettes !

Autrice : Pia Edberg

Commencé le :23/07/2018

Terminé le : 23/07/2018

Edition : Dunod

Genre : Essai, développement personnel

Pages : 176

Sprto me : 05/04/2017

Note : 3/5

L’art de la simplicité

J’avais adoré L’art de la frugalité et de la volupté de Dominique Loreau alors j’avais envie de découvrir cet ouvrage. J’aime beaucoup ses réflexions sur le fait de mener une vie simple, sur sa vie inspirée du Japon que j’aime tant. J’ai retrouvé quelques recettes à appliquer. Et cela m’a aussi donné envie de prendre plus soin de mon corps  car après tout, ce n’est pas qu’un réceptacle !

Néanmoins, après réflexion, je trouve quand même qu’il y a beaucoup de redites dans ces livres. Du coup, en lire un, c’est un peu comme en lire tous alors choisissez bien celui qui vous tente le plus !

Autrice : Dominique Loreau

Commencé le : 22/07/2018

Terminé le : 22/07/2018

Edition : Marabout

Genre : Non fiction, développement personnel

Pages : 320

Sorti le : 30/03/2013

Note : 4/5

Tout se joue avant 6 ans

Bon, je vais être franche avec ce livre : fuyez-le bon sang ! Les conseils prônent la fessée et la violence éducative. Et deux paragraphes plus tard, on trouve des conseils bienveillants. C’est un livre pour rendre les parents complètement chèvre. J’espère que ce livre sera rapidement sorti du rayon éducation des librairies et bibliothèques pour rentrer dans celui de ‘L’histoire de la violence”.

Bref, je ne vais pas m’attarder mais ne le lisez pas ou au moins ne suivez pas ces préceptes car tout est mélangé. Mais si vous voulez trouver des propos violents, misogynes et homophobes, vous allez être servis !

Autrice : Fitzhugh Dodson

Commencé le : 26/06/2018

TErminé le : 26/06/2018

Edition : Marabout

Genre : Education, non fiction

Pages : 320

Sorti le : 09/01/2013

Note : 1/5

Lettre à ma mère

Trois ans après la mort de sa mère, Georges Simenon se décide à lui écrire une lettre pour régler ses comptes. Dans ce récit, il met tout à plat, son animosité envers elle surtout. J’ai trouvé qu’il était très dur avec sa mère même s’il tente d’excuser son comportement trop froid en la remettant dans son contexte (son passé, son enfance, ce qu’elle a pu souffrir).

Malgré le portrait fort rugueux qu’il dresse de sa mère, on sent quand même une certaine tendresse (mais vraiment bien cachée quand même).

Bref, même si je préfère ses romans, j’ai trouvé cette lettre de Simenon intéressante.

Auteur : Georges Simenon

Commencé le : 19/06/2018

Terminé le : 19/06/2018

Edition : Le livre de poche

Genre : Non fiction, mémoires

Pages : 128

Sorti le : 16/09/2009

Note : 2/5