Flux, tome 1 : Les enfants de Joans

Lili a 17 ans et vit dans un Centre de Traitement et de Soins pour Adolescents (CETSA) avec d’autres jeunes comme elle, atteints d’un virus mortel appelé “syndrome de Joans”. On ne sait presque rien de ce mal qui provoque de violentes crises, dont la dernière qui interviendra au plus tard vers ses 20 ans, lui sera fatale. Pourtant Lili est une jeune fille comme les autres. Elle n’aime pas l’école, préfère les sucettes, et passe le plus clair de son temps avec ses amis dans ce campus médicalisé. Jusqu’au jour où elle croise le chemin des Jumeaux. Se pourrait-il qu’ils détiennent un incroyable secret qui sauverait Lili ? Et peut-être bien l’humanité tout entière ? Mais qui croira une simple adolescente alors que le monde se bat en vain contre ce syndrome ?

Pour se faire entendre, Lili devra faire face à de nombreux obstacles et comprendre ce qu’elle est.

Je ne vais pas rendre hommage à ce livre, qui m’a surtout montré que le Young Adult est un genre littéraire dans lequel je ne me reconnais plus du tout.

Pourtant, Flux a de bons éléments, ce monde post-moderne avec une population qui meurt jeune m’a rappelé Le dernier jardin de Lauren Destefano. Le fait que cela se passe dans une école/internat m’a aussi beaucoup plu et suivre tout un groupe permet de s’identifier facilement à l’un des membres.

Le style, est en plus, fort agréable sans être trop simple. La couverture est aussi franchement sublime.

Mais alors, qu’est-ce qui coince ? C’est difficile à dire mais j’ai souvent trouvé les discussions entre les adolescents assez futiles. Ça me donnait juste envie de tourner les pages. Et j’avoue aussi que les voir agir pour améliorer le monde sans faire appel à des adultes m’a aussi lassée.

Bref, je suis complètement passée à côté. Peut-être que je suis devenue une adulte aigrie qui ne comprend plus adolescents. C’est possible et c’est pourquoi je recommande plutôt ce livre aux fans du genre ou aux jeunes lecteurs.

6/6

  • Autrice : Célia Barreyre
  • Commencé le : 06/11/2018
  • Terminé le : 06/11/2018
  • Edition : Librinova
  • Genre : Jeunesse, SF
  • Pages : 358
  • Sorti le : 21/09/2018
  • Note : 2/5

Kaya Dove, tome 1 : Messagère du futur

Un peu de science-fiction aujourd’hui avec la saga Kaya Dove et son premier tome : Messagère du futur. Dans quasi un millénaire, Kaya Dove s’entraîne pour devenir une guerrière aux côtés de son mentor, elle est à jour amenée à venir à notre époque pour changer la destinée du monde.

J’ai plus particulièrement aimé le monde futur et je voulais vraiment en apprendre plus dessus et sur les deux sociétés qui s’affrontent. L’apprentissage de Kaya était aussi très intéressante. A côté de ça, on a donc les passages qui se déroulent dans notre monde et là, j’avoue que j’ai beaucoup moins accrochés. J’ai trouvé les membres de la “Kaya team” trop caricaturaux. Certains ont des tiques de langages qui sont assez insupportables pour moi.

Je n’ai pas trop accrochée au côté très mièvre de Kaya aussi. Je pense que l’auteur veut tellement faire passer un message de bienveillance et de gentillesse que son héroïne principale manque de piquant.

Après, il y a vraiment de chouettes valeurs véhiculées dans cette intrigue et l’univers semble assez vaste et intéressant pour faire d’autres tomes mais je trouve que cette saga manque de personnages attachants et crédibles.

Auteur : Pierre Lassalle

Commencé le : 24/09/2018

Terminé le : 24/09/2018

Edition : Terre de Lumière

Genre : Science-fiction

Pages : 382

Sorti le : 03/09/2016

Note : 3/5

Tortues à l’infini

Je me rends compte, quelques semaines, que j’avais complètement oublié de faire ma fiche lecture pour le dernier John Green. Je répare donc cette erreur expressément !

J’ai beaucoup aimé ce petit roman Young Adult qui retrace le parcours d’Aza, une jeune fille psychotique qui tente de retrouver un milliardaire en fuite avec sa meilleure amie Daisy.

Aza est un personnage dans lequel on peut facilement se reconnaître si on a, un jour, souffert de maladie mentale. Car ce livre fait la part belle aux pensées obsessionnelles et aux crises d’angoisses. Cela empoisonne complètement la vie d’Aza et son entourage d’ailleurs.

L’intrigue en elle-même n’a rien de révolutionnaire mais j’ai vraiment adoré voir les personnages évoluer, Aza bien sûr mais aussi sa maman dans laquelle je me reconnais beaucoup, sa meilleure amie Daisy, bout-en-train mais qui manque de tact et Russel qui pense que personne ne peut l’aimer pour ce qu’il est.

Bref, un fameux cocktail pour ce roman jeunesse qui se dévore en 2 heures !

Vivarium : tortue

Auteur : John Green

Commencé le : 27/06/2018

Terminé le : 27/06/2018

Edition : Gallimard jeunesse

Genre : Jeunesse, Ado

Pages : 338

D’autres avis : Voz, Les instants volés

Peter Pan

J’ai enfin lu Peter Pan. Bon, c’était pour le mois anglais à la base mais vu que je suis à la bourre dans mes chroniques, je ne vous en parle que maintenant.

On connait tous l’histoire du jeune Peter Pan qui ne veut pas grandir et qui vit au pays imaginaire avec les enfants perdus, les pirates, les sirènes, les indiens mais j’étais curieuse de découvrir l’oeuvre originale.

Alors parlons directement de ce qui m’a plus, car ça ira plus vite. J’ai aimé l’univers riche de Peter Pan et surtout l’image des enfants et des femmes qui est fort valorisée, ce qui était loin d’être la norme au moment où il l’a écrit.

En revanche, plusieurs éléments m’ont chiffonné. Il y a énormément de violence dans ce livre, envers les pirates bien sûr mais pas seulement. Et c’était tellement présent que cela m’a mis mal à l’aise et du coup, je ne pense pas le lire à ma fille durant son enfance. J’ai aussi trouvé Peter très égoïste et méchant. Il ne pense jamais qu’il peut heurter les autres et il le fait constamment.

Bref, Peter Pan reste pour moi un classique mais avec de gros défauts.

Auteur : J. M. Barrie

Commencé le : 11/06/2018

Terminé le : 13/06/2018

Edition : Folio

Genre : Jeunesse, Classique

Pages : 256

Sorti en 1911, cette édition est du 08/02/2018

Note : 2/5

Idhun, tome 2 : La triade

Cela fait une éternité que je devais lire Idhun. Mais vraiment, cela doit faire au moins 5 ans. Mais le fait que l’oeuvre n’ait pas été traduire jusqu’au bout m’a rebutée un temps. Puis, j’ai acheté la suite en espagnol. Puis, j’ai eu la flemme. Et voici comment je me retrouve 6 ans après à lire la suite d’Idhun alors que j’avais adoré le premier tome.

Et puis là, même si je retrouve le style facile et accrocheur de Laura Gallego Garcia, je sens rapidement que je n’irai pas au bout de cette lecture. Un triangle amoureux s’est installé et il prend toute la place. Je n’en peux vraiment plus des jérémiades des personnages à ce sujet. La quête et le monde fantastique passent tellement au second plan que je n’ai même pas atteint la 100ème page avant de refermer ce livre, totalement agacée.

Je ne peux pas vous dire qu’il est mauvais. Juste que je ne suis plus du tout dans un état d’esprit pour lire des romances pour ado de ce genre.

Bref, je débute assez mal le Mois de la Fantasy chez Piki Bouquine. Heureusement, vous verrez prochainement que je me suis rattrapée !

Autrice : Laura Gallego Garcia

Commencé le : 11/05/2018

Abandonné le : 13/05/2018

Genre : Jeunesse, Fantasy

Pages : 781

Sorti le : 30/11/2012

Note : 1/5