R. J. Palacio – Wonder

Je ne suis pas un garçon de dix ans ordinaire, c’est certain. Oh, bien sûr, je fais des choses ordinaires. Je mange des glaces. Je fais du vélo. Je joue au ballon. J’ai une Xbox. Tout ça fait de moi un enfant comme les autres. Sans doute. Et puis je me sens normal. Au-dedans. N’empêche, lorsqu’un enfant ordinaire entre dans un square, les autres enfants ordinaires ne s’enfuient pas en hurlant. Quand un enfant est normal, les gens ne le fixent pas partout où il va.

August Pullman est un garçon difforme qui va rentrer pour la première fois à l’école au collège.

J’avais de très grandes attentes concernant Wonder. D’abord, tous les avis que je lis dessus étaient hyper enthousiastes. Ensuite, j’ai vu la bande annonce du film qui a fini par me convaincre. Et puis pouf, j’ai commencé. Et j’ai déchanté…

Je vais avoir un peu de mal à vous expliquer mon avis car honnêtement, je ne trouve pas le livre mauvais. Les personnages sont bien travaillés, l’intrigue tient la route. Et pourtant, j’ai passé ma lecture à être énervée de bout en bout. Il y a énormément de violence et de méchanceté dans ce livre. Et on n’en donne pas forcément toujours la raison. Comme si être difforme suffisait à attirer la haine. J’aurais aimé qu’on approfondisse plus ce sujet là. J’ai aussi désapprouvé l’attitude des parents qui ne respectent pas les envies de leurs enfants et les pousse. Et ce que je sais, et ce qu’apprend aussi un peu ce livre, c’est qu’on ne peut pas forcer la gentillesse. La gentillesse feinte fait plus de mal que de bien. Soyons vrai, bon sang !

J’ai tout de même apprécié es préceptes de Mr. Browne. Ils étaient fort instructifs. En revanche, j’ai trouvé la fin exagérée.

Auteur : R.J. Palacio

Titre : Wonder

Edition : PKJ

Genre : Jeunesse

Pages : 502

D’autres avis : Mycoton, Galleane, Cajou,

Royce Buckingham – Démons, tome 2

Couverture de Démons, tome 2

Wexford, Irlande – 1739 apr. J.-C.

« Mon maître est revenu de l’étranger vivant ! » gribouilla George McFeen sur la page de vélin froissée du Grimoire.

C’était une phrase toute simple : courte, claire, joyeuse, reflétant l’affection que l’étudiant irlandais éprouvait manifestement pour son professeur. McFeen termina de griffonner avec un grand geste de la main, se leva d’un bond et sortit précipitamment de la salle d’écriture pour poursuivre les festivités.

Nat, Sandy et Richie sont de retour ! En effet, un troll, changé en pierre, vient de se réveiller. C’est encore parti pour une folle aventure !

Alors, que dire de ce deuxième tome ? On retrouve les ingrédients qui m’avaient plus dans le premier tome : du fun, des monstres ! C’est très divertissant et il n’y a aucun temps mort. Petit plus, l’auteur prend un peu plus le temps de nous en dire plus sur les démons et sur le passé de Nat.

Néanmoins, j’ai trouvé le livre lourd à lire dans le sens où Sandy est jalouse d’une autre fille et que cela prend beaucoup de place dans le livre. Le livre manque tout de même de profondeur, même si quelques infos sont distillées ici et là, tout va vite pour ne pas ennuyer le jeune lecteur.

Quant à la couverture, elle n’est toujours pas à mon goût, comme pour le premier tome.

Bref, j’ai trouvé ce tome un peu décevant au final. Je sais qu’une suite existe mais vu que la fin de ce volume me plaît, je pense que je vais en rester là.

Mon avis sur le 1er tome

Auteur : Royce Buckingham

Titre : Démons, tome 2

Edition : Castelmore

Genre : Jeunesse, Fantastique

Pages : 223

D’autres avis : Liliebook, Soleya

Cressida Cowell – Harold et les dragons, tome 7 : Comment lutter contre un dragon cinglé

Aaah Harold et Crocmou ! C’est toujours sympa de les retrouver au fil des tomes.

Au niveau de l’intrigue, Harold et ses compagnons vont participer à une compétition de piscine qui va évidemment mal tourner et ils vont finir lui, Findus et Kamikazi en Amérique, si, si !

Bref, encore une grande aventure pour Harold et son petit compagnon. Il y a moins de dragonais dans ce tome-ci, dommage ! Sinon, dans l’ensemble, les tomes se ressemblent et mon avis ne varie pas vraiment. C’est vraiment du pur jeunesse, pour les 8-12 ans je dirais.

Bref, un tome dans la lignée des précédents. Il m’a fait passé un bon moment.

Auteur : Cressida Cowell

Titre : Harold et les dragons, tome 7 : Comment lutter contre un dragon cinglé

Edition : Casterman

Genre : Jeunesse, Fantastique

Pages : 276

Christopher Golden, Tim Lebbon – Les voyages de Jack London, tome 1 : Sauvage

Si j’ai craqué pour cet ebook, c’est grâce à cette magnifique couverture qui nous met tout de suite dans l’ambiance nordique.

J’ai beaucoup aimé l’aventure de Jack London. Les descriptions des paysages sont très bien faites et on peut s’imaginer ce que vit ce Jack London fictionnel. Car oui, il ne faut pas oublier que c’est une fiction. Cela devient encore plus clair quand le roman devient plus fantastique/fantasy. Et j’avoue que ce sont ces passages là que j’ai moins aimé. Pour moi, il n’y a pas vraiment d’intérêt à rajouter du surnaturel pour faire cette histoire. On pouvait juste en rester à la vie en Alaska qui est déjà un très beau thème.

Le style est fluide et peut être lu sans problème par des enfants ou adolescents. On s’y plonge vraiment facilement.

Bref, si vous êtes amateurs de grand froid et de fantasy, vous apprécierez cet ouvrage. Moi, je regrette juste la seconde partie plus fantastique qui tâche un peu ce roman. Néanmoins, s’il y a une suite, je pense que je la lirai. Ça me permettra peut être de découvrir une autre région !

Ce livre compte pour le challenge un genre par mois. En janvier, le genre est le Young Adult et la littérature jeunesse.

L’Alaska, Escale : 45/+75

Auteurs : Christopher Golden et Tim Lebbon

Titre : Les voyages de Jack London, tome 1 : Sauvage

Genre : Jeunesse, fantastique

Edition : Castelmore

Pages : 320

D’autres avis : Liliebook, Stelphique

J. K. Rowling – Harry Potter et l’enfant maudit

harry-potter-et-lenfant-maudit

Jamais je n’aurais espéré une suite à Harry Potter… Mais voilà, elle est bien là sous forme d’une pièce de théâtre.

J’ai vraiment adoré replonger dans l’univers des sorciers que j’ai tant affectionné adolescente. Quel plaisir aussi de retrouver nos personnages fétiches : Harry, Hermione, Ron,… Les Malefoy sont également mis à l’honneur dans cette suite, j’en étais évidemment ravie vu que ça a toujours été une famille qui me fascinait.

Ce huitième volume est assez sombre, encore plus que ces derniers livres hors Harry Potter. Je ne sais pas si J.K. Rowling broie du noir mais ça se ressent dans ce qu’elle écrit. La relation père-fils entre Harry et Albus par exemple est vraiment très triste.

Quant à l’intrigue, j’ai trouvé l’idée plutôt pas mal même si je trouve la nouvelle génération moins attachante que la première.

Bref, une très bonne lecture que je conseille à tous les aficionados d’Harry Potter mais à mon avis, si c’est le cas, vous l’avez sûrement déjà isolé.

Auteur : J.K. Rowling

Titre : Harry Potter et l’enfant maudit

Edition : Gallimard

Genre : Fantastique, Jeunesse

Pages : 341