Philippe Claudel – Le Café de l’Excelsior

Après avoir apprécié ma lecture de La petite fille de Monsieur Linh, j’avais envie de lire un autre ouvrage de Philippe Claudel : Le Café de l’Excelsior. Ni une, ni deux, je l’embarque donc après l’avoir trouvé chez le bouquiniste.

Cette histoire est une nouvelle empreinte de nostalgie. On découvre l’histoire d’un petit garçon orphelin qui, pendant 3 ans, a vécu avec son grand-père, gérant d’un café. C’est le quotidien de ce café que nous vivons avec lui pendant près de 90 pages.

L’intrigue m’a donc émue. J’ai vraiment eu la sensation d’être dans une buvette des années 60. Mais avant tout, c’est encore une fois le style de Philippe Claudel qui m’a charmée. Son écriture est très poétique et il n’hésite pas à faire des métaphores inédites qui font de suite images dans notre esprit.

Evidemment, je suis triste d’avoir terminé cette nouvelle en seulement une soirée mais ça me donne furieusement envie de découvrir tous les romans de cet auteur.

Bref, Le café de l’Excelsior est un livre tout doux qu’on déguste comme un bonbon au caramel.

4 sur 5

Auteur : Philippe Claudel

Titre : Le Café de l’Excelsior

Edition : Le livre de poche

Genre : Contemporain, intime

Pages : 86

D’autres avis : MyaRosadolphyone

9 comments

  1. Mango says:

    Bien envie de le lire mais dommage qu’il soit si court! Tu le qualifies de nouvelle mais n’est-ce pas plutôt un de ces récits à la mode qui font moins de 100 pages et qui fleurissent beaucoup en ce moment? Enfin quand ils sont intéressants, comme celui-ci, ça va!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.