Mathias Malzieu – La mécanique du cœur

Mon avis :

Tout commence en 1874, à Édimbourg. Une jeune femme donne naissance à un enfant au cœur gelé. Pour le sauver, on lui pose une horloge pour faire fonctionner son cœur.

J’ai préféré La mécanique du cœur à Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi du même auteur. L’histoire me parait être plus une fictionnelle. De plus, on sent que tout est ici parfaitement maitrisé : les personnages, l’univers. On voit que Mathias Malzieu sait exactement où il veut emmener le lecteur.

Je comparerai volontiers ce récit à un conte moderne ou à long poème. C’est très lyrique et les nombreuses jolies phrases qui ont jonché mon parcours m’ont vraiment fait passer un bon moment. Bref, je suis vraiment sous le charme de la prose de Mathias Malzieu !

L’histoire est, quant à elle, tout à fait original. Je regrette un peu qu’on apprend pas plus sur la tante Madeleine surtout lorsque la révélation finale est faite. J’aurais aimé en savoir un peu plus sur les motivations qui ont amené cette femme à agir de la sorte. La fin m’a d’ailleurs un peu attristée, je ne m’attendais pas à ça. Je ne suis pas déçue mais j’imaginais autre chose.

Et comment ne pas penser à l’album éponyme en découvrant ce roman ? Vu que je connaissais déjà les chansons, je n’ai eu aucun mal à me les fredonner quand j’arrivais au passage qui leur correspondait. Cette complémentarité entre la littérature et la musique est vraiment fabuleuse.

En conclusion, j’ai trouvé cette lecture très agréable bien qu’un peu rapide à mon goût. Une charmante histoire que je vous conseille.

4 sur 5

Le petit plus : L’album à écouter en découvrant le livre bien sûr ;).

Et ça commence ainsi :

“Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux. Car alors pour toujours à l’horloge de ton cœur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique du cœur sera brisée de nouveau.”

Auteur : Mathias Malzieu

Titre : La mécanique du cœur

Édition : J’ai Lu

Genre : Conte, fantastique

Pages : 155

13 comments

    • Iluze says:

      Moi il y en a 2 qui me tentent celui avec des contes western et le tout dernier qui n’est pas encore sorti en poche mais dont la couverture est sublime. Désolée, je ne reviens plus sur les titres.

  1. Acr0 says:

    Je n’ai pas lu “Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi”, mais pour être sur la fin de “Métamorphose en bord de ciel”, clairement je peux te dire que je préfère “La mécanique du coeur” aussi 🙂 Huhu, je suis comme toi, je connaissais les morceaux avant d’avoir le roman entre les mains 😉 Du coup, je fredonnais aussi et même mieux : ma lecture s’accompagnait de la musique.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.