Mario Vargas Llosa – Les chiots

J’arpentais une librairie quand j’ai vu un petit stand rempli d’oeuvre de Mario Vargas Llosa, vous savez, celui qui a reçu le prix nobel de littérature cette année. J’ai finalement acheté un petit Folio à 2 euros pour découvrir l’auteur.

Mon résumé:

Cuellar est surnommé « Petit zizi » suite à un malheureux accident. Dans cette nouvelle, on découvre son évolution d’enfant à homme…

Mon avis:

Je vais commencer par retranscrire un extrait pris complètement au hasard:

Mais lui, tu nous as trahis, n’avait pas envie de plaisanter, traître Lalo, tout écumant, tu as pris les devants, vomissant sur sa chemise, lever une fille, son pantalon, et même pas nous dire qu’il la baratinait, Petit-Zizi, penche-toi un peu, tu t’en mets partout, mais lui tant pis, ça ne se faisait pas, qu’est-ce que ça te fout que je me salisse, faux jeton, traître.

Avez-vous compris quelque chose ? Non ? Ben moi non plus ! Comme je l’ai dit plus haut, je n’ai pas choisi cet extrait. J’ai juste ouvert le livre et pioché une phrase au hasard. Comme vous le voyez, les phrases sont longues, interminables. Et il n’y a pas vraiment de ponctuation. Résultat, on ne sait jamais si c’est une parole (et quand c’en est une, on ne connait pas l’auteur) ou une description.

Bref, je n’ai pas aimé découvrir cette nouvelle de Mario Vargas Llosa. Cette façon d’écrire est sans doute un exercice de style mais celui-ci m’a totalement déboussolé. Heureusement que la nouvelle ne fait que 84 pages !

J’ai feuilleté une autre œuvre de Mario Vargas Llosa est le style est totalement différent, plus traditionnel. Je me laisserai peut-être tentée… mais pas de sitôt !

2 sur 5

Auteur: Mario Vargas Llosa

Titre: Les chiots

Édition: Folio

Genre: Littérature générale

Pages: 84

16 comments

  1. Silvi says:

    j’ai moi même tenté de lire cette nouvelle cet été, et je ne suis même pas allée jusqu’au terme du livre malgré le peu de pages.
    En revanche de Mario Vaargas LLiosa, j’ai adoré la Tante Julia et le Scribouillard, je l’ai lu il y longtemps et j’en garde un super souvenir.

    où alors tu peux essayer Tours et détours de la vilaine fille, mais quand même pas aussi bien (selon moi)

  2. Ys says:

    Cet extrait n’est pas du tout représentatif du style merveilleux de Vargas Llosa. J’espère que peu de monde se laissera séduire par ce petit format pour découvrir cet auteur car il y a de quoi être rebuté, c’est certain !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.