John Stephens – Les livres des origines, tome 1 : L’atlas d’émeraude

Mon avis :

L’Atlas d’émeraude suit 3 enfants : Kate, Michael et Emma qui ont été abandonnés par leurs parents. Depuis leur petite enfance, ils voguent d’orphelinat en orphelinat jusqu’à ce qu’ils arrivent à Cambridge Falls où leur trépidante aventure commencera.

J’ai trouvé cette lecture plaisante mais assez dispensable. L’histoire est sympathique. Elle n’est pas cousue de fil blanc mais il n’empêche qu’elle est plutôt adapté à un public assez jeune, 10-11 ans je dirais car les adolescents risquent de ne pas se retrouver dans ces enfants.

En effet, bien que la fratrie a respectivement 14, 12 et 11 ans, j’ai souvent eu l’impression qu’ils avaient 4 ou 5 ans de moins. Leur comportement, leurs attitudes semblaient bien trop puérils à mon goût. Ce que je trouve plutôt louche vu que j’ai toujours pensé que les enfants grandissant dans des orphelinats murissaient plus vite.

Petit exemple, Emma, la benjamine de 11 ans, qui est une bagarreuse et qui démarre au quart de tour à la moindre remarque. Un petit extrait pour prouver mes dires :

« – Tu peux manger toute seule, non ? T’es pas un bébé ?

– Évidemment répliqua Emma d’un air buté, même si en vérité, malgré la potion de la vieille femme, elle se sentait plus faible que jamais. »

Autre petit défaut, j’aurais aimé qu’il soit écrit plus clairement (c’est-à-dire sur la couverture, la tranche ou même la 4ème de cover) que c’est une série. On l’annonce juste dans le rabat et le lecteur peut rapidement se laisser tromper s’il croit que ce livre se suffit à lui-même.

John Stephens reprend un schéma assez classique en littérature. Il ne s’en cache d’ailleurs pas et on pensera souvent à Narnia en lisant ce premier volume. Toutefois,  il nous propose une nouvelle créature surnaturelle : le hurleur. Sa description m’a vraiment glacée le sang. Je n’aimerai pas me retrouver face à eux !

L’atlas d’émeraude parle de voyage dans le temps. C’est un exercice périlleux. Il est facile de se casser les dents sur ce genre de sujet mais John Stephens s’en sort plutôt bien et on n’est jamais perdu dans cette histoire.

Bref, L’atlas d’émeraude est une lecture agréable mais elle ne me laissera pas un souvenir inoubliable. J’hésite encore à poursuivre l’aventure.

3 sur 5

Le petit plus : Le livre dispose de son propre site web.

Et ça commence ainsi :

« La petite fille fut tirée de son sommeil. Sa mère se penchait au-dessus d’elle.

– Kate, lui disait-elle d’une voix basse et pressante, écoute-moi bien. J’ai besoin que tu fasses quelque chose pour moi. J’ai besoin que tu t’occupes de ton frère et de ta sœur. Tu comprends ? Il faut que tu t’occupes de Michael et d’Emma.

– Qu’est-ce…

– Je n’ai pas le temps de t’expliquer. Promets-moi que tu veilleras sur eux.

– Mais…

– Oh, Kate, je t’en prie ! Promets-le moi.

– Je… je te le promets. »

Auteur : John Stephens

Titre : Le livre des origines, tome 1 : L’atlas d’émeraude

Édition : Milan

Genre : Jeunesse, fantastique

Pages : 442

D’autres avis : Acro, Karine:), Dup, Archessia, LaureduMiroir, Heclea, Herisson08, SophieLJ, EloDesigns, Aily, deliregirl1, Mallou, iwry, Belledenuit, Olya, minifourmi, Hilde

18 comments

  1. Acr0 says:

    J’approuve, j’ai cru moi aussi que c’était un one shot et les actions des enfants sont un poil trop grosses (lors des batailles notamment). Nous sommes exactement du même avis 🙂

  2. melleaurel says:

    C’est énervant quand on croit que les personnages sont plus jeunes qui doivent l’être, ça me fait penser à Nanny McPhee et le big bang (dedans la jeune désamorce une bombe sous les yeux de sa mère qui ne fait rien !!!!)

    N’empêche qu’il me tente bien !! ^^

  3. Sophie says:

    Bonjour, joli découverte que votre blog. J’avais entendu parlé de ce livre, l’histoire avait l’air sympa, mais là du coup j’ai moins envie :p je testerais tout de même on en sait jamais 🙂

  4. Pauline says:

    J’ai plus apprécié ce roman que toi. Certaines phrases m’ont perturbée cependant. Mais je pense que beaucoup de choses sont dues à la traduction. J’aime aussi le voyage dans le temps, j’ai failli m’y perdre. Je pense lire cette trilogie qui reste très sympathique malgré quelques faiblesses et surtout quelques longueurs.

  5. eidole says:

    J’ai été plus enthousiaste que toi dans ma critique. Moi j’ai bien accroché, je me suis bien laissée prendre dans l’aventure, et la suite pourquoi pas, ce serait avec plaisir.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.