Inio Asano – Le Quartier de la lumière

Le Quartier de la lumière est appelé ainsi car on a l’impression qu’il y fait bon y vivre. Ce qui n’est pas vraiment le cas…

Mon résumé:

Notre héros est un accompagnateur. Son job consiste à aider les personnes qui désirent se suicider… en leur facilitant cet acte.

Mon avis:

J’ai beaucoup moins aimé « Le quartier de la lumière ». « Solanin » sonnait tellement juste à côté. Celui-ci m’a vraiment déçu.

D’abord, je décrochais régulièrement. A mon avis la fatigue de la journée de RAT et le brouhaha incessant ont joué un grand rôle là-dedans.

Ensuite, j’ai vraiment trouvé ce manga tragique et surtout assez flou. J’avais beaucoup de mal à reconnaître les personnages. Ce manga raconte la vie de plusieurs personnages et ça m’a totalement perdu.

Je l’ai terminé laborieusement. Et pourtant, je ne peux pas mettre une mauvaise note car j’ai vraiment ressenti l’ambiance de ce manga. J’ai senti la détresse de ces personnages. J’étais émue même si je ne comprenais pas tout (ce qui est plutôt incongru non ?)

Je trouve l’idée d’un accompagnateur pour les suicides assez spéciale. C’est le point qui m’a le plus titillé. Ce « métier » inventé, j’espère, par Inio Asano nous montre combien les Japonais se sentent mal dans leur peau. Notre héros se pose beaucoup de questions sur son job surtout quand son travail se mêle à sa vie privée. Ce manga pose de grandes questions éthiques. Malheureusement, je suis passée à côté…

3 sur 5

Auteur: Inio Asano

Titre: Le Quartier de la lumière

Édition: Kana, collection Made In

Genre: Manga, société

Pages: 201

8 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.