Hélène Kerillis, Judith Gueyfier – Péo Péo le rouge gorge

J’ai pris goût aux albums jeunesse. Ici, l’univers est radicalement différent de La petite sorcière. On part pour l’Amérique, yiiiha !

Résumé (par moi):
Nous sommes chez les Amérindiens. Nash rêve d’avoir un fils guerrier comme lui. Sa femme est en train d’accoucher. Premier cri. C’est un fils, hourra ! Nash imagine déjà le nom de son enfant: Flèche-Rapide, Oiseau-Tonnerre,… Mais ce n’est pas à lui de décider. Il faut que le Grand-Esprit se manifeste, c’est lui qui dictera son nom. Plusieurs jours passent et il ne se manifeste pas. Un jour enfin, il révèle le nom de l’enfant: Péo-Péo. Péo-Péo ? Mais ça veut dire Petit Oiseau, beaucoup trop tendre pour un guerrier. Nash est furieux. Durant toute l’enfance de Péo-Péo, il veut l’initier à l’art de la guerre mais l’enfant n’est pas très doué. Il préfère écouter le chant des oiseaux et jouer du tambour. Son père excédé, l’envoie en haut d’une colline et lui dit de ne revenir au village que lorsque l’esprit guerrier se sera manifesté à lui…

Mon avis:
C’est vraiment une très jolie histoire sur la tolérance. Les couleurs sont très harmonieuses. La couleur dominante est le rouge, comme le rouge-gorge, comme les Peaux-Rouges,… Le crayonné est simple, enfantin, mais je le trouve également très poétique. Cette petite fable permet aux enfants d’apprendre qu’il n’y a pas que la force qui compte, que chacun a un don. Elle permet aussi d’entrer dans l’univers des Indiens toute en douceur. Pour tous les petits marmots qui ont 3 ans ou plus.

5 sur 5

Auteur: Hélène Kerillis, Judith Gueyfier
Titre: Péo-Péo, le rouge-gorge
Genre: jeunesse, fable, conte
Edition: BilbOquet
Pages: 24


Bilan: 9/26

6 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.