François Santini – Les aventures de Garigue, tome 1 : Le secret du diamant bleu

Le secret du diamant bleu

Quand Garrigue aperçoit d’étranges personnes dans son jardin, il ne se doute pas encore de la folle aventure qu’il va vivre avec François. Au programme, voyage dans l’espace et dans le temps !

Ce roman jeunesse avait tout pour me plaire. J’aime les histoires de voyages dans le temps et vu que j’aime également beaucoup le XVIème qui est ici en partie mis à l’honneur, je pensais vraiment passer un long moment. Malheureusement, j’ai vite déchanté. Pourquoi ?

J’ai été gênée par les nombreuses incohérences du récit, que ce soit dans la manière d’utiliser la magie ou le comportement de certains personnages. Par la suite, j’ai aussi été très agacée par le rôle mineur donné aux femmes dans ce roman. Enfin mineur n’est même pas le mot, on peut avoir un petit rôle sans faire passer les filles pour des cruches. La mère de Garigue par exemple ne sert vraiment pas à grand chose. Elle ne donne quasiment son envie sur rien et quand elle le donne, on n’a pas du tout l’impression d’avoir affaire à une femme très intelligente. Je vous montre un petit extrait. Garigue vient d’avoir une discussion très intéressante sur l’écologie avec son père. Lorsqu’il en parle à sa mère, cela donne :

Ma mère, véritable écolo et complètement passionnée par la cause des baleines et des bébés phoques, est d’accord sur tout ce que je lui explique.

C’est tout ? Euh bon d’accord. Les rôles féminins ont d’ailleurs deux principales tâches dans ce roman : faire à manger et le ménage et consoler, câliner nos jeunes héros qui vivent de folles aventures. On ne va pas les embarquer avec nous pour ne pas les effrayer vous comprenez ?

Malgré tous ces reproches, je reste convaincu que ce livre possède un grand potentiel. Mélanger la magie, les voyages dans le temps et donner des clés de compréhension sur l’écologie dans notre monde actuel sont, je trouve, très intéressant. Malheureusement, je trouve ces sujets mal exploités, très vite expédiés afin de ne pas perdre l’intérêt du jeune lecteur. C’est dommage car on a alors l’impression que tout va trop vite !

Le style est simple, adapté pour les jeunes lecteurs. L’auteur se répète pour bien faire rentrer ses idées dans la tête de nos chères têtes blondes. Les dialogues sont parfois très creux. L’auteur n’a pas su, pour moi, bien retranscrire la façon de parler de François qui finit même par utiliser un langage totalement opposé à celui du début.

Bref, vous l’avez compris, je n’ai pas vraiment su apprécier cette lecture. Les bonnes idées ne suffisent pas à gommer tous les défauts que j’ai pu apercevoir dans ce texte.

Je remercie tout de même Book en Stock pour cette lecture commune/partenariat. Voici les avis des autres participantes : Dup, Belledenuit, Heclea, Helran, Hilde.

1 sur 5

Auteur : François Santini

Titre : Les  aventures de Garigue, tome 1 : Le secret du diamant bleu

Edition : La Simarre

Genre : Jeunesse, Science-Fiction

Pages : 320

8 comments

  1. Hel says:

    Ah la citation de la mère, je l’avais notée mais j’ai oublié de la réutiliser dans ma critique.
    Même la copine a garrigue ne sert à rien, juste à l’emoustiller dans sa culotte.

    J’aurais vraiment préféré qu’il n’y ai pas de personnage féminin et que l’auteur nous face réellement voyager à l’époque de la renaissance.

  2. Hilde says:

    Je n’ai vraiment pas été séduite non plus. La mère passionnée par la cause des baleines et des bébés phoques, c’est le pompon! Je n’ai même pas abordé la question de l’écologie dans mon billet, malgré l’intérêt que ça pouvait présenter, ça m’est un peu passé au dessus à cause de toutes les incohérences et maladresses. Je suis vraiment déçue…

  3. Marie DOSSET says:

    Et voilà mon intervention pour la troisième fois afin de rétablir une vérité

    Je n’ai pas l’habitude de faire part de mes commentaires, mais je trouve cette analyse tellement injuste qu’aujourd’hui je déroge à mes règles : je suis tombée tout à fait par hasard sur votre commentaire, justement en cherchant si cet auteur avait écrit quelque chose de nouveau car, l’année dernière, au cours d’une vente de charité au profit d’une petite handicapée, j’avais acheté le tome 1 des aventures de Garigue (l’auteur offrait tous ses droits d’auteur du tome 1 de Garigue à cette enfant !… j’ai même appris par la suite qu’il avait fait un gros chèque avant même d’avoir touché quoi que ce soit) et j’avais été emballée par cette histoire au point que j’ai ensuite acheté le tome 2, puis le 3 parus à ce jour, et que j’ai lus avec le même plaisir.
    Hier, j’ai appelé 5 personnes que je savais avoir été lectrices des aventures de Garigue afin d’avoir leur sentiment (vous pouviez me dire que je me contente de peu, alors je voulais en avoir le coeur net), mais leurs éloges étaient à la hauteur de ma propre analyse.
    J’en déduit donc qu’il est dommage que étaliez votre désapprobation nauséabonde sur ce roman au risque de dissuader d’éventuels lecteurs et que vous ne laissiez ainsi aucune chance à cet auteur qui débute et ce d’autant plus que vous sévissez sur plusieurs sites à ce que j’ai pu voir.
    J’espère avoir pu ainsi aider à rétablir une vérité et que d’autres lecteurs prendront la peine de lire ce livre afin de se faire leur propre idée sans être pollués par vos aigreurs.
    Marie

    • Iluze says:

      Marie,
      Je suis vraiment contente pour vous que ce livre ait su vous plaire. Vous êtes 6 à l’avoir aimé, chouette ! Nous sommes ici 6 blogueuses à s’être ennuyées. Balle au centre ;).
      Je respecte totalement votre opinion et j’aimerais recevoir la pareille. Vous parlez d’aigreur, de désapprobation nauséabonde, d’injustice et je ne peux l’accepter.

      Où voyez-vous de l’injustice ? J’exprime sur mon blog mes avis sur TOUS les livres que je lis, ce que j’ai aimé comme ceux que je n’ai pas aimé. Tous les livres sont logés à la même enseigne chez moi. Il aurait été plus injuste que je ne parle pas de ce livre (vu que je lui aurai fait une faveur) ou que je mente en affirmant l’avoir aimé.

      Mon but, ici, n’est pas de démonter un bouquin ou un auteur mais de donner mon avis de lectrice afin de faire connaître le roman. C’est pourquoi, je pense que vous avez tort en affirmant que je ne donne aucune chance à ce jeune auteur. Au contraire, j’en parle ! Et ce n’est pas parce que moi, je n’ai pas aimé que toutes les personnes qui lisent cet avis vont fuir ce roman.

      Je chronique les livres en bien ou en mal, cela dépend de mon ressenti mais je ne prends pas plaisir à dire que je n’ai pas aimé tel ou tel roman. Je le fais afin de respecter mes lecteurs qui comptent sur ma sincérité dans mes propos.

      PS : Je remarque qu’une personne portant votre nom et prénom sur Facebook possède également le nom de l’auteur de cet ouvrage. Si vous êtes de sa famille, je vous conseille de ne pas insulter les blogueurs qui chroniquent ce livre. Cela ne peut que discréditer l’auteur ou même faire fuir les blogueurs qui auraient peur de devoir recevoir des commentaires de la sorte de votre part.

      Iluze

  4. Dup says:

    Je remets mes propos postés sur le blog d’Hécléa 😉

    Ainsi Marie vous détenez la vérité ! Vous en avez de la chance…
    En attendant je remarque que vous critiquez des avis argumentés et posés, sur une lecture avec des propos bien méchants. Je me permets de vous rappelez que nos avis littéraires concernent un livre et non un auteur. Que ce dernier ait une grande bonté d’âme n’influe en rien sur la qualité de son travail, la réciproque étant vrai aussi, l’histoire littéraire nous l’ayant déjà démontrée…

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.