Irena, tome 1 : Le ghetto

Il ne faut pas se fier aux dessins enfantins de David Evrad. Irena, est une bande dessinée dure sur la seconde guerre mondiale. Dans celle-ci, on fait une immersion dans le ghetto juif de Varsovie.  Irena Sendlerowa est une jeune femme qui se mobilise pour amener des denrées dans le ghetto. Elle y voit beaucoup de pauvreté, d’orphelins et elle a envie de faire tellement plus. Mais comment faire pour les aider sans se faire remarquer des nazis qui contrôlent son passage ?

La vie dans les ghettos est un thème que je connais assez peu et je trouve que c’est une très bonne idée que de la découvrir à travers les yeux d’Irena à laquelle on peut très facilement s’identifier. C’est un personnage doux, empathique mais déterminé. J’ai vraiment hâte de la découvrir plus dans les autres tomes.

Une BD qui pourra plaire aux plus jeunes et qui pourra amener d’autres questions, d’autres réflexions sur cette terrible guerre.

Un tome 1 prometteur en somme !

 

 

D’autres BD à découvrir chez Mo aujourd’hui !

Scénaristes : Séverine Tréfouël, Jean-David Morvan

Dessinateur : Daniel Evrard

Coloriste : Walter Pezzali

Commencé le : 13/04/2018

Terminé le : 13/04/2018

Edition : Glénat

Genre : BD

Pages : 72

Sorti le : 04/01/2017

Note : 4/5

Le Tour de Belgique de Monsieur Iou

C’est sous les couleurs nationales (noir, jaune, rouge) que Monsieur Iou vous emmène à travers le pays qui est aussi le mien : La Belgique. Un Tour de Belgique ? Voilà une idée qui peut paraître incongrue vu la petitesse du territoire. Et pourtant, que de changement entre la Côte Belge, Bruxelles ou les Ardennes ! A travers cette BD, Monsieur Iou a su parfaitement prendre l’essence de notre pays, lui donner des lettres de noblesses.

J’ai vraiment beaucoup apprécié le voyage, redécouvrir les paysages que je connais tant avec un autre point de vue. Ce livre peut être une très bonne entrée en matière pour ceux qui veulent découvrir le plat pays.

Le coup de crayon de Monsieur Iou est simple mais sympathique (comme nous les Belges, non ? :D). L’immersion se fait facilement et ce jeu de couleurs m’a vraiment bien plu.

Néanmoins, je ne pense pas que c’est un livre qui va marquer pour la postérité. C’est agréable mais vite oublié pour moi.

Une petite parenthèse divertissante en somme !

Prolongez votre tour chez Stéphanie et les autres bulleurs de la semaine !

 

Auteur : Monsieur Iou

Commencé le : 26/04/2018

Terminé le : 26/04/2018

Edition : Rue de l’échiquier

Genre : BD

Pages : 128

Sorti le : 22/03/2018

Note : 3/5

Charly 9

Charly 9, c’est l’histoire de Charles IX, le roi de France qui a ordonné le massacre de Saint-Barthélémy. J’avoue que c’est un pan de l’histoire française que je connais très peu. Néanmoins, j’ai compris rapidement les conséquences de la décision de Charles IX sur son peuple mais surtout sur lui-même.

Au dessin, Richard Guérineau dépeint parfaitement ce jeune roi, tiraillé par la culpabilité et la folie.

C’est au niveau de l’intrigue que j’ai rapidement décroché. Tout me paraissait tellement prévisible et lassant. J’ai vraiment eu du mal à terminer cette bande dessinée de 128 pages. Pourtant, la plupart des avis, que ce soit pour cette adaptation ou pour le roman sont plutôt positifs mais je suis complètement passé à côté. Je n’y ai pas trouvé de rythme ou de rebondissements mais juste une lente et longue tragédie.

Bref, ce n’était vraiment pas pour moi et je suis contente d’en être échappée.

 

Noukette nous accueille cette semaine.

Auteur : Jean Teulé

Dessinateur : Richard Guérineau

Commencé le : 05/014/2018

Terminé le : 05/04/2018

Edition : Delcourt

Genre : BD

Pages : 128

Sorti le : 30/11/2013

Note : 1/5

Shi, tome 1 : Au commencement était la colère

La semaine passée, je vous parlais de Sha, aujourd’hui, ce sera le tour de Shi. Mais il n’y a strictement aucun rapport entre les deux ! Shi se passe pendant l’exposition universelle de Londres en 1851. C’est là que deux femmes singulièrement différentes vont se rencontrer. D’un côté, il y a Jennifer, jeune femme noble très moderne qui s’initie à la photographie. De l’autre, une jeune mère japonaise, qui ne parle pas anglais et qui semble bien perdue.

La rencontre entre ces deux personnalités est assez spectaculaire. J’ai beaucoup apprécié leur connexion qui se fait quasiment instantanément. Et puis, ça se passe dans l’Angleterre victorienne, une période que j’apprécie beaucoup. La fin donne terriblement envie de se plonger dans la suite, car ce qui pouvait passer jusqu’alors pour une simple aventure devient un enjeu planétaire.

Il y a aussi des personnages secondaires très intéressants comme la jeune Pickles.

Au dessin, j’ai retrouvé Homs, découvert avec La vieille dame qui n’avait jamais joué au tennis et autres nouvelles qui font du bien. Les traits sont assez classiques mais sont totalement à mon goût.

Au scénario, on ne présente plus Zidrou, qui est décidément partout où je pose les yeux en ce moment !

Bref, voilà un tome d’introduction vraiment chouette et divertissant. Ce fut un bon moment de détente !

Cette semaine, on s’agglutine chez Moka !

Zoo thématique : Ferme : Cheval

Dessinateur : Homs

Scénariste : Zidrou

Commencé le : 29/03/2018

Terminé le : 29/03/2018

Edition : Dargaud

Genre : BD

Pages : 56

Sorti le : 20/01/2017

Note : 4/5

Trilogie Sha

 

J’aime beaucoup le duo Pat Mills/Olivier Ledroit et leur série Requiem Chevalier Vampire mais je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir leur première collaboration à savoir la trilogie Sha. Voilà chose faite !

Dans Sha, on découvre un univers futuriste cyberpunk. C’est glauque et gore à souhait. C’est avant tout l’histoire d’une vengeance d’une sorcière de XVIème siècle. Un gros mélange en somme de sorcellerie,  de religion, de démons et de délires technologiques.

Et pour décrire cette ambiance hautement improbable, on peut compter sur le sublime dessin d’Olivier Ledroit. Comme à chaque fois, je suis subjuguée par ce fourmillement de détails, ses couleurs tranchantes (ici le bleu électrique et le jaune orangé). Il y a un petit côté Blade Runner dans cette BD, je trouve !

Je critiquerai juste l’intrigue que je trouve un peu confuse et qui manque de fluidité. Je la conseille donc plutôt à ceux qui ont déjà pu découvrir Ledroit avec des oeuvres plus accessibles comme Requiem Chevalier Vampire ou Wika.

A réserver à un public averti !

Cette semaine, on swingue chez Mo !

Scénariste : Pat Mills

Dessinateur : Olivier Ledroit

Commencé le : 23/03/2018

Terminé le : 24/03/2018

Edition : Soleil Anticipation

Genre : BD

Pages : 46 – 46 – 46

Sorti en : novembre 1996

Note : 3/5