Artahe le dieu ours

Il y a des livres qu’on trouve franchement pas mal, dont on apprécie les idées mais pour lesquels, on a eu aucun plaisir de lecture. C’est définitivement le cas d’Artahe le dieu ours pour moi !

Pourtant, le résumé est plutôt alléchant (Ours > Miel > Alléchant haha !). Arnaud revient dans sa région natale, les Pyrénées après être resté quelques années à Paris. Dans ce petit village, un ours va bientôt semer la pagaille.

Comme je le disais en introduction, il y a vraiment plein de bons éléments dans ce livre. D’abord, j’aime bien la personnalité d’Arnaud, il a des doutes, ne sait pas toujours montrer son affection mais je le trouve fort attachant et authentique. Le côté mystérieux/fantastique qui englobe le roman avait aussi tout pour me plaire. Je voulais en apprendre plus sur Artahe, sur le dieu ours et sur sa relation avec les habitants du village.

Il y a une tension qui monte au fur et à mesure du roman et je pense que c’est là où le bât blesse pour moi. Malgré que le style, l’intrigue, bref, tout voulait rendre ce thriller bien angoissant, moi, j’étais plutôt hermétique à tout ce qui arrivait. Je ne ressentais pas l’urgence et encore moins l’envie de dévorer le roman pour connaître la fin. Bref, l’ennui et non intérêt total malgré tous les bons points.

A relire peut-être une autre fois ou avec un autre état d’esprit.

Auteur : Philippe Ward

Commencé le : 03/04/2018

Terminé le : 05/04/2018

Edition : Cairn

Genre : Polar

Pages : 288

Sorti le : 27/02/2018

Note : 1/5

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.