Anne Tyler – Quand nous étions grands

Mon avis:

Sa vie aurait pu être totalement différente si elle avait épouser Will et continuer ses études. Mais Rebecca est tombé sous le charme de Joe Davich. Trente ans plus tard, alors que Joe est mort et que leurs enfants sont grands, Rebecca s’interroge sur ce qu’aurait pu être sa vie si elle n’avait pas suivie Joe. A cinquante-trois ans, Rebecca décide de changer de vie. Mais peut-on vraiment le faire d’un claquement de doigt ?

Voilà comment on peut résumer ce roman ! Un livre qui se lit facilement et une histoire bien ficelée. On prend conscience que les choix qu’on fait ne sont pas anodins. Et nous si nous avions pris une autre voie, quelle serait notre vie ?

4 sur 5
Et ça commence ainsi :

« Il était une fois une femme qui s’aperçut un beau jour qu’elle était étrangère à elle-même.
Elle avait alors cinquante-trois ans. Elle était grand-mère. Large et plantureuse, le visage creusé de fossettes et encadré de deux ailettes blondes de cheveux secs qui partaient du milieu pour se déployer quasiment à l’horizontale. Des rides d’expression au coin des yeux. Des tenues amples et bariolés qui flirtaient dangereusement avec des frusques de clocharde. »

Auteur : Anne Tyler
Titre : Quand nous étions grands (VO : Back when we were grownups)
Genre: Littérature générale
Edition : Le livre de poche
Pages: 415

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.