Amélie Nothomb – La nostalgie heureuse

La nostalgie heureuse

Qui dit rentrée littéraire, dit nouveau Nothomb ! Pour la première fois, j’ai été fébrile de découvrir son nouvel ouvrage. En effet, c’est la première fois que je dois attendre pour lire un nouveau Nothomb. Les années précédentes, il m’en restait toujours à découvrir dans ma PAL.

Ce nouveau Nothomb fait d’ailleurs partie de ceux que je préfère c’est-à-dire les romans autobiographiques même si comme le souligne Amélie – après 22 romans, j’ai bien le droit de l’appeler par son prénom, non ?-, tout ce que l’on aime et donc ce que l’on vit devient une fiction.

J’ai à nouveau été bluffée par ce nouveau Nothomb. Celui-ci est plus intimiste que les autres. Amélie se confie à nous sans filtre. J’ai vraiment eu l’impression d’écouter les confidences d’une amie. C’est certainement le moins « bizarre » des romans de Nothomb. Un roman vrai qui pourtant est bien signée d’Amélie Nothomb. On y retrouve tout de même ses interrogations, ses pensées sur la vie.

Dans ce livre, on la suit donc de retour au Japon pour un reportage tourné par France 5. Je ne sais que vous conseiller : d’abord regarder ce reportage ou lire ce livre ? Une chose est sûre : mieux vaut avoir lu les autres livres autobiographiques d’Amélie Nothomb pour comprendre son amour infini pour le pays du soleil levant. A travers son regard, j’ai vraiment eu l’impression de voyager au Japon. C’est un pays qui me ronge et dont je rêve depuis que je suis toute petite et c’est grâce à ce genre de témoignage que j’assouvis mon envie de Japon avant j’espère, de pouvoir le découvrir de mes propres yeux.

Bref, j’ai adoré ce dernier Nothomb qui m’a fait passer par tout un tas d’émotion. J’ai également appris le concept de « nostalgie heureuse » typiquement japonaise. Un régal en somme !

Challenge des globe-readers

Escale 15/+75 : Kobe, Japon

Laisser un commentaire

CommentLuv badge