Amélie Nothomb – Attentat

Mon avis :

Grosse déception avec ce Nothomb. C’est pour moi le pire que j’ai lu.

Attentat nous conte l’histoire d’Epiphane, un homme d’une laideur extrême qui s’entiche d’une jeune femme sublime.

Sur le thème de la beauté, j’ai largement préféré Mercure de la même écrivaine. Ici, j’ai vraiment l’impression que ça piétine, que ça n’avance pas. Et pour une fois, Amélie Nothomb n’a vraiment pas su me surprendre.

Un livre bien trop long et l’idée de départ n’est même pas exceptionnelle. Le moche qui tombe amoureux du beau… Oui, c’est connu, Amélie Nothomb le dit elle-même mais je trouve qu’elle n’arrive pas à aller au-delà, à nous présenter une histoire vraiment originale qui nous tienne en haleine.

Je me suis ennuyée du début à la fin. Heureusement qu’il était court ! Pourtant le style de Nothomb est là, elle pousse comme d’habitude la réflexion sur le sujet qu’elle aborde, ici, l’apparence. Mais rien à faire, j’ai passé mon temps à me dire que Mercure était 10 fois mieux.

Bref, déçue comme tout par ce Nothomb, j’espère que ceux qu’ils me restent à lire me plairont plus.

2 sur 5

Et ça commence ainsi :

La première fois que je me vis dans un miroir, je ris : je ne croyais pas que c’était moi. A présent, quand je regarde mon reflet, je ris : je sais que c’est moi. Et tant de hideur a quelque chose de drôle. Mon surnom arriva très vite. Je devais avoir six ans quand un gosse me cria, dans la cour : « Quasimodo ! » Fous de joie, les enfants reprirent en choeur : « Quasimodo ! Quasimodo ! »

Auteur : Amélie Nothomb

Titre : Attentat

Edition : Le livre de poche

Genre : Littérature générale

Pages : 153

8 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge