Alain Pozzuoli – Bram Stoker, Dans l’ombre de Dracula

Bram Stoker dans l'ombre de Dracula

Alain Pozzuoli nous offre, avec cet essai, une biographie très complète de Bram Stoker. De son enfance à sa mort, toute sa vie a été compilée. J’ai beaucoup apprécié de découvrir également les influences de l’auteur (Carmilla de Le Fanu par exemple) ainsi que son cercle d’amis. Je ne suis pour ma part, pas plus convaincue que ça par l’hypothèse de l’auteur comme quoi Stoker aurait eu des tendances homosexuelles. Pour moi, les « preuves » qu’il met en avant sont bien trop minces.

Le style d’Alain Pozzuoli est agréable à lire même si la transition entre certains paragraphes est parfois laborieuse. L’auteur, préférant dès qu’il introduit un personnage, nous résumer sa vie durant le paragraphe suivant. C’est parfois un peu déconcertant quand on est au plein coeur d’un événement par exemple.

Après la biographie en tant que telle, la deuxième partie du livre est consacrée aux influences qu’a eu Dracula sur notre culture. Et là, le bas blesse car j’ai un peu déchanté car l’auteur se trompe. Il affirme qu’Edward Cullen va à l’université alors qu’il va au lycée et définit la bit lit comme de la littérature vampirique pour ado (avec comme exemple Twilight ou Journal d’un vampire). J’ai failli tomber de ma chaise en voyant à quel point l’auteur était dans l’erreur pour évoquer cette nouvelle littérature fantastique. Et de ce fait, ce livre qui aurait vraiment pu être un des must have de l’année me laisse très suspicieuse. Ce ne sont que des détails bien sûr mais si l’auteur s’est trompé là-dessus, il a peut-être fait des erreurs ailleurs. Puis-je lui faire confiance lorsqu’il nous raconte la vie de Bram Stoker ? Maintenant, je prends toutes ces informations avec des pincettes.

Malgré cela, je vous conseille tout de même grandement cet essai car il est très riche en informations sur la vie de Bram Stoker et sur la postérité de ses oeuvres. Il permet de mieux comprendre Dracula et même tout le courant fantastique qui en a découlé. Le livre est également agrémenté de quelques photos de l’auteur et d’affiches de films. Cela reste un très un très bel ouvrage à offrir à tout fan de littérature fantastique classique.

4 sur 5

Et hop, premier livre pour le challenge :

Logo Challenge Fant'classique

Auteur : Alain Pozzuoli

Titre : Bram Stoker, dans l’ombre de Dracula

Edition : Pascal Galodé

Genre : Essai, biographie

Pages : 314

D’autres avis : Vladkergan de Vampirisme.com

9 comments

  1. Vampire says:

    Je ne pense pas que les problèmes que tu remontes suffisent à entamer la crédibilité de la première partie du livre. Alain Pozzuoli est bien connu pour son expertise sur Bram Stoker et Dracula (auxquels il a consacré plusieurs ouvrages, à commencer par une première biographie chez Séguier en 1989.

    Quant aux classifications des genres des littératures de l’imaginaire actuelles, il y aurait de quoi gloser pendant des heures (d’autant qu’il ne faut pas oublier que la bit-lit, qui est une création de Milady/Bragelonne, est un « genre » d’un statut un peu particulier).

    Pour ma part, c’est en effet une lecture quasi incontournable pour qui s’intéresse à Stoker et à ses créations, même s’il y a quelques définitions hasardeuses quand l’auteur touche à l’époque actuelle http://www.vampirisme.com/livre/pozzuoi-bram-stoker-ombre-dracula/

    • Iluze says:

      Effectivement, ces petits défauts n’entament pas la qualité de l’essai en général même si je trouve que l’auteur aurait du s’abstenir sur les sujets qu’il ne semble pas maîtriser. Merci pour ce commentaire !

  2. Arcaalea says:

    Oui c’est clair que dans la Bit-Lit il n’y a vraiment pas que de la littérature pour ado et je ne compare pas du tout Twilight et Journal d’un vampire avec les autres !
    Bon sinon moi j’ai été hyper déçue par Dracula de Bram Stoker donc… (je me suis ennuyée et par rapport au film de Coppola c’est… Creux !).
    Bref, bisous ^^

Laisser un commentaire

CommentLuv badge