Veronica Roth – Divergent

Divergent

Divergent est aujourd’hui devenu un livre culte de la littérature Young Adult. Pourtant, cette saga et moi avons eu du mal à nous trouver. Tout commence mi-2011, Divergent vient de sortir en français et la blogosphère s’enflamme pour ce livre. Un peu trop d’ailleurs pour moi qui sature très vite de voir cet ouvrage sur plein de blogs que je visite. L’overdose est là et je me dis que je ne lirai ce livre que lorsque le buzz sera terminé. Quelques temps plus tard, je vois que ça devient un vrai capharnaüm dans les éditions. On passe de la belle couverture colorée VO (c’est celle que j’ai préféré mettre en illustration ici) à des couvertures noires avec une jeune fille portant une tresse qui fait penser Katniss d’Hunger Games. De plus, le titre a changé, on parle de “Divergente” et non plus de “Divergent”. Je vois mes copinautes enrager face à ce changement injustifié. Bon avec tout ça, je ne suis toujours pas décidé à me lancer dans l’aventure… Cette année, l’adaptation du premier roman est sorti. Je voulais découvrir le premier opus avant d’aller le voir au cinéma… et c’est encore loupé ! Mais bon, en juin dernier, je me suis décidée à enfin lire Divergent car j’ai adoré le film de bout en bout !

Bref, comme vous voyez c’était un peu compliqué. Mais une fois le livre ouvert, j’ai tout de suite retrouvé ce qui m’avait tant plu dans le film : Tris, sa difficulté à être altruiste mais surtout son immense courage face à toutes les épreuves qui l’attendent, Four et le charme qui se dégage de lui alors qu’il n’est absolument pas dragueur, les amis de Tris, sa famille,… Je me suis beaucoup attachée aux personnages qui sont pour moi de bons modèles à suivre pour nos ados. Mais ce qui est génial dans Divergent, c’est surtout le rythme ! Être dans cette faction va permettre à Triss de se dépasser quasi quotidiennement. J’ai aussi aimé toute la tension de cet univers dystopique. Seul regret, peut-être c’est de ne pas découvrir plus les autres factions et la manière de vivre des “Sans-faction” mais je ne doute pas que les deux volumes à suivre répondront à mes questions.

Finalement, j’ai donc adoré Divergent et je regrette de ne pas l’avoir plus tôt pour pouvoir partager en même temps que les autres l’exaltation de ce premier tome et la sortie des deux suivants. Mais, il y a un avantage à ça : je peux lire la suite dès que ça me chante, pas besoin d’attendre !

Si vous avez donc peur de découvrir Divergent, je vous conseille de le découvrir surtout si vous aimez les univers dystopiques pour adolescents.

Auteur : Veronica Roth

Titre : Divergent

Edition : Nathan

Genre : YA, dystopie

Pages : 440

D’autres avis : Heclea, Galleane, Jess, Ptitetrolle, Ethernya, Lanyla, Sevmarguerite, Thalia, Olya, Frankie, Hylyirio et Bykiss ont adoré ou ont beaucoup aimé, Crouton et Acr0 ont été déçus.

6 comments

  1. Frankie says:

    Mieux vaut tard que jamais ! 😀 Comme tu le sais, j’avais plutôt bien aimé ce premier tome, surtout la deuxième moitié plus haletante à mon goût. Un conseil, n’attends pas trop pour lire la suite car j’ai remarqué que pour moi et d’autres copinautes ça a été difficile de se remettre dans le tome 2 car on avait oublié ce qu’il se passait dans le tome 1 : ^^

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.