Tom Wolfe – Moi, Charlotte Simmons

Mon avis:

“Moi Charlotte Simmons” est une vieille lecture que je n’ai jamais su finir. J’avais emprunté ce livre juste avant d’entrer à l’université, il y a presque 4 ans. Je voulais découvrir le quotidien d’une jeune fille qui découvre la Fac.

A peine arrivée à la page 200, j’ai refermée, horrifiée ce livre. Jusque-là, l’histoire était vraiment trop angoissante pour moi. Car c’est une vrai descente en enfer que subit Charlotte. En tant que future étudiante, je m’étais donc projetée sur ce personnage et pour ma santé mentale, j’ai vraiment du arrêter. Ce livre m’a fait paniquer et je cauchemardais sur ma rentrée toute proche à la fac.

Aujourd’hui, je n’ai toujours pas l’intention de réemprunter le livre pour le terminer. Les fêtes étudiantes, les bizutages ne m’intéressent pas. Je n’ai donc pas l’intention de retenter ce roman.

Ce livre peut être une très bonne critique des universités américaines. Mais malheureusement pour moi, je l’ai lu pour des mauvaises raisons et surtout au mauvais moment.

1 sur 5

Auteur: Tom Wolfe

Titre: Moi, Charlotte Simmons

Edition: Robert Laffont

Genre: Drame, société

Pages: 651

23 comments

  1. joyeux-drille says:

    Iluze, le problème, c’est qu’en t’arrêtant au milieu, tu n’as pas pu découvrir la revanche ou plutôt la vengeance que Charlotte Simmons va mettre en place. Car Wolfe est bien plus perçant dans sa critique et son analyse des universités américaines par cette seconde partie. Je t’encourage à reprendre ta lecture à zéro, de ne pas y calquer ta personnalité mais de lire simplement ce roman comme tu lirais “le bucher des vanités” ou “un homme, un vrai”. On est dans la satire sociale, pas dans le reportage ou la sociologie…

    • Iluze says:

      Je crois que je suis encore trop dans les études pour avoir le recul nécessaire. Mais j’espère que dans 5 ou 10 ans, j’aurais su me détacher de ce thème et peut-être apprécier cette satyre.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.