Richelle Mead – Georgina Kincaid, tome 2 : Succubus nights

Mon avis :

J’ai découvert Georgina Kincaid cet été grâce au premier tome de la saga . J’avais passé un bon moment et je me suis donc décidé à lire ce deuxième tome pour le challenge Combats d’auteurs.

Georgina s’inquiète pour ses amis humains. Ils semblent être sous l’influence d’une drogue… mais une drogue spéciale qui déstabilise la libraire. De plus, elle a du mal à gérer sa vie de couple avec Seth, son écrivain préféré.

Je trouve ce deuxième tome moins moins que le premier. Dans celui-ci le manque d’action était déjà présent mais je croyais que c’était nécessaire pour planter le décor, nous présenter la mythologie, les personnages. Or, on retrouve dans ce deuxième tome, toujours autant de blabla. Cela manque de punch. Bon ok, il y a les cabrioles de la succube mais j’avoue que ça a commencé à me gaver, il y en a un peu trop à mon goût.

Georgina m’a énormément énervée dans ce tome-ci. Je désapprouve la plupart des choix qu’elle fait. Mais on en apprend plus sur le cercle d’amis humains de Georgina, une très bonne chose vu que je les confondais un peu dans le tome 1. Seth, même s’il est un peu mou du genou me plait bien mais mon préféré reste Carter, cet ange mystérieux a l’air d’être vraiment très sympathique et complexe, j’espère qu’on le verra plus dans les tomes suivants.

La fluidité est toujours présente. Même si le récit n’est pas très prenant, j’ai dévoré ces 500 pages en moins de 48 heures. Bref, Georgina Kincaid reste une très bonne saga bit lit pour moi. Elle est très divertissante, sans prise de tête même si vous comme vous l’avez lu, ce deuxième tome m’a un peu déçue.

J’ai les deux prochains tomes qui m’attendent dans ma PAL.

4 sur 5

Le petit plus : Pour le combat d’auteurs !

Et ça commence ainsi :

Les démons sont effrayants.

C’est une constante – dans toutes les religions et tous les milieux. Bien sûr, il leur arrive de se montrer saugrenus -croyez-en ma longue expérience – mais, dans le fond, les gens ont de bonnes raisons de craindre et d’éviter ces serviteurs diaboliques de l’enfer. Ils sont cruels et sans pitié, ils se délectent des peines et des souffrances d’autrui, et ils occupent leur temps libre à torturer les âmes. Ils mentent. Ils volent. Ils ne paient pas leurs impôts.

Auteur : Richelle Mead

Titre : Georgina Kincaid, tome 2 : Succubus nights

Edition : Milady

Genre : Bit lit, fantastique

Pages : 495

9 comments

  1. Thalia says:

    J’ai les deux premiers tomes dans ma PAL. Mais j’aimerais bien terminer Vampire Academy avant de me lancer. Mais bien sur entre la raison et les envies, ca ne s’entend pas toujours. 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.