Richelle Mead – Georgina Kincaid, tome 1 : Succubus blues

Mon avis :

Voilà bien longtemps que je voulais découvrir la série Georgina Kincaid. J’ai donc sauté sur l’occasion lorsque le premier tome est paru en poche chez Milady.

Ce premier tome nous présente donc la vie de Georgina Kincaid, un succube de Seattle qui est aussi libraire. Quand un vampire qu’elle a un peu menacé se fait tuer, les ennuis commencent pour notre héroïne.

Je n’hésite pas à comparer cette série avec Mercy Thompson, qui est LA référence en bit lit pour moi. Ici, il y a beaucoup moins d’actions. L’intrigue tourne essentiellement autour de la vie amoureuse de Georgina. Même si ce point aurait pu me faire fuir, j’ai rapidement accroché à cette histoire car les prétendants de la belle sont vraiment intéressant.

Je me suis aussi rapidement attachée à Georgina qui a une personnalité complexe. Richelle Mead n’hésite d’ailleurs pas à nous montrer ses faiblesses dès le 1er tome. Même si c’est un succube, Georgina parait vraiment humaine dans ses sentiments. On n’arrive pas à la détester.

Les scènes chaudes sont ici fort présentes mais elles m’ont, pour une fois, réellement plus. Elles sont loin d’être inutiles et permettent de mieux comprendre Georgina.

Je suis un peu réticente concernant le tome 2, Succubus night, car selon bon nombre de blogueurs, il est un peu en de ça. Néanmoins, j’ai vraiment envie d’en apprendre plus sur l’héroïne mais également sur sa bande de pote (composé de démons, d’anges et de vampires).

Le style de Richelle Mead est très fluide. Il ne casse pas la baraque mais permet réellement de se plonger dans son univers sans se prendre la tête.

En conclusion, j’ai passé un agréable moment avec ce premier tome. C’est une lecture divertissante, idéale pour l’été. Toutefois, Mercy Thompson reste pour l’instant ma saga bit lit préférée.

4 sur 5

Le petit plus : Si vous avez envie de découvrir les écrits de Richelle Mead, pourquoi ne pas participer à Combats d’auteurs ?

Et ça commence ainsi :

“D’après les statistiques, la plupart des mortels vendent leur âme pour cinq raisons : le sexe, l’argent, le pouvoir, la vengeance et l’amour. Dans cet ordre.

Je suppose que j’aurais dû me sentir rassurée d’avoir été appelée à la rescousse pour le premier de la liste, mais toute cette histoire me semblait, comment dire… avilissante. Et venant de moi, ce n’était pas peu dire.

Peut-être que j’ai du mal à me mettre à sa place. Après tout, ça fait un bail. Ma virginité  remonte à une époque où l’on croyait que les cygnes pouvaient féconder les jeunes filles.”

Auteur : Richelle Mead

Titre : Georgina Kincaid, tome 1 : Succubus blues

Édition : Milady

Genre : Bit lit

Pages : 512

D’autres avis : Roulae, titepomme (Mam’Schmocker), loulou, Mlle_Lily, Endorphinage, Heclea, Eden1487, Azariel87, jellybells, deliregirl1, Azilys, Choukette, Galleane, Tatsu, Stieg, Lindorie, Fildediane, sofiaportos, Elphaba, Mycoton32, karline05, Liliebook, Frankie, Aily, Flof13, rozetta, Otsü, Mandy, Nastasia, Adora, Aube, Bambi_slaughter, Czar, Kassie, Venji, Amethyst, ptitelfe, Well-read-kid, Korto, L@ura, latite06, Crouton, wilhelmina

11 comments

  1. mallou29 says:

    Ce tome ci est dans ma pal depuis peu, j’en ai entendu du bien comme du un peu moins bon, donc faudra que je me fasse une idée par moi-même 🙂
    J’ai un peu peur que ça ne tienne pas la comparaison avec les bonnes séries bit-lit que je suis par contre :s

    • Iluze says:

      Je ne suis pas beaucoup de séries bit lit (celles de Briggs, les Mackayla Lane et c’est tout ^^’) mais celle-ci m’a quand même bien plus. On verra la suite :).

  2. Amethyst says:

    J’ai été déçu par cette série. J’adore Vampire Academy donc je voulais découvrir une autre série de l’auteure mais l’intrigue tourne trop autour de la vie amoureuse de l’héroïne à mon gout.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.