Pat Mills, Olivier Ledroit – Requiem Chevalier Vampire, tome 11 : Amours défuntes

Requiem Chevalier vampire, tome 11

Chaque sortie d’un Requiem Chevalier Vampire est fort attendu chez nous. Avec ce onzième opus, Amours défuntes, Pat Mills et Olivier Ledroit frappent encore fort !

Je le redis surement pour la millième fois mais je suis toujours en admiration devant les planches de cette saga. Le dessin d’Olivier Ledroit est sublime et ce mélange de rouge, de noir et parfois de vert est toujours aussi détonnant. J’apprécie également que Ledroit fasse « éclater » ses cases de la sorte.

Bon, maintenant que j’ai parlé de la forme, rentrons dans le fond. J’avoue que durant les 3/4 du tome, je ne savais pas trop où Pat Mills voulait m’emmener. Les tomes précédents étaient d’ailleurs assez pauvres en contenu concernant Heinrich/Requiem et vu que c’est son histoire qui m’intrigue le plus, j’étais impatiente de le retrouver plus souvent. Mais la fin de ce onzième volume est vraiment de bons augures pour ça. J’ai beaucoup apprécié la direction que prend l’intrigue. A voir comment ça évoluera !

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore cette magnifique BD au monde si original et si complexe en même temps, je ne peux que vous la recommander. Je vous remets la présentation que j’avais mise pour les 8 premiers tomes pour tenter de vous convaincre :

Heinrich, odieux officier nazi meurt durant la seconde guerre mondiale, il se retrouve alors en « enfer » que l’on nomme Résurrection. Ce monde est un négatif du notre. Au plus on a été cruel durant sa vie humaine, au plus notre grade sera élevé. Les différents grades sont vampires, goules, loups-garous, lémures, etc… Le temps est inversé aussi: on commence sa vie sur Resurrection à l’âge où on a quitté la vie terrestre et on la finit en nourrisson. Heinrich, individu de la pire espèce sera donc au plus haut grade : un chevalier vampire. Sa bien aimée Rebecca était une juive, elle est donc une innocente et sera réincarnée en lémures. Les lémures sont donc de simples victimes qui n’ont qu’un but dans la vie : tuer leur bourreau pour pouvoir quitter Résurrection et avoir enfin la paix. Les réincarnés n’ont plus souvenance de leur vie terrestre, pourtant Requiem reste attaché à Rebecca…

15 tomes sont prévus à l’heure actuelle.

4 sur 5

Les autres tomes de la saga :

8 premiers tomes

Tome 9 : La cité des pirates

Tome 10 : Bain de sang

Et une participation de plus pour (cliquez sur le logo pour voir les participations des autres blogueurs) :

BD du mercredi

Auteurs : Olivier Ledroit, Pat Mills

Titre : Requiem Chevalier Vampire, tome 11 : Amours défuntes

Edition : Nickel

Genre : BD, fantastique

Pages : 48

14 comments

  1. Vampire says:

    J’espère que ce nouvel opus relève un peu les choses niveau scénario et intrigue, parce qu’autant niveau graphique, c’est constant, et si on aime Ledroit, on ne peut qu’apprécier, autant niveau histoire ça part un peu trop dans tous les sens depuis 3 – 4 tomes : http://www.vampirisme.com/serie/requiem-chevalier-vampire/. C’est dommage parce que les 4 premiers volets sont redoutables, et l’univers est aussi original et déjanté que référencé.

  2. mangolila says:

    Heureusement que j’ai vu la planche vers laquelle ton lien conduit dans les commentaires. Je comprends mieux ainsi ce qui peut séduire avec cette série. Le graphisme possède une force indéniable mais ce n’est vraiment pas ce que j’aime lire!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.