La reine des lectrices

Et si la reine Elizabeth II d’Angleterre devenait une insatiable lectrice ? Qu’arriverait-il ?

Voici le postulat d’Alan Bennett. C’est une histoire contemporaine plutôt mignonne au final. J’ai aimé découvrir la reine Elizabeth sous un nouveau jour. Elle est lucide et pleine d’esprit ! Il y a évidemment plein de références littéraires dans ce livre. J’ai trouvé aussi que le garçon de cuisine qui finit assistant littéraire était un personnage très attachant.

Bon évidemment, ça semble être de la pure fiction mais c’est divertissant ! Je vous le conseille si vous ne l’avez pas encore lu. En plus, il est très court.

Auteur : Alan Bennett

Commencé le : 11/07/2018

Terminé le : 11/07/2018

Edition : Folio

Genre : Contemporain

Pages : 128

Sorti le : 07/05/2010

Note : 4/5

Le loup et les 7 chevreaux

Nathalie Choux redessine ce vieux conte connu de tous, celui du loup et des sept chevreaux ! L’histoire est celle que l’on connait tous. Le petit plus ici étant les différentes textures que l’enfant peut toucher (le pelage du chevreaux, les rideaux, le ventre du loup).

J’avoue que je ne suis pas une grande fan de ce genre de conte qui montre une grande dichotomie entre le bien et le mal. Cacahuète, elle, a apprécié les différentes animations. Attention, celles-ci sont plutôt fragiles donc je conseillerai cet ouvrage plutôt pour les 3-5 ans.

Les animaux de la ferme : Chèvre

Autrice : Le loup et les 7 chevreaux

Commencé le : 13/07/2018

Terminé le : 13/07/2018

Edition : Milan

Genre : Album

Pages : 14

Sorti le : 06/09/2007

Note : 2/5

This entry was posted in Album and tagged .

La cabane de l’aiguilleur

Une jeune fille étrange et incroyablement belle est enfermée dans la maison de la tante de Travis Fisher. Un vagabond à la force colossale ne laisse pas ses comparses indifférents. C’est l’histoire de ces deux être inadaptés que nous compte ici Robert Charles Wilson.

Ce que j’ai surtout apprécié dans ce livre, c’est cet aura de mystère. Que se passe-t-il ? Qui sont ces étranges personnes ? Et puis, il y a Travis et Nancy, deux autres reclus de la société qui vont tenter de percer à jour ce qui se déroule. J’ai bien aimé ces deux personnages et surtout comment ils se complètent. On ne peut pas vraiment qualifier d’amour leur relation mais j’ai aimé leur lien, la manière dont ils s’entraident sans calcul.

Oui, les personnages sont une des grandes qualités de ce livre, tout comme l’ambiance. Néanmoins, je ne garderai pas de souvenir inoubliable de cette lecture. On se laisse entraîné, c’est plaisant et distrayant mais pas vraiment marquant.

Robert Charles Wilson a écrit d’autres livres qui semblent plus plaire aux lecteurs, la saga Spin par exemple que je lirai peut-être à l’occasion.

Auteur : Robert Charles Wilson

Commencé le : 08/07/2018

Terminé le : 11/07/2018

Edition : Folio SF

Genre : SF

Pages : 272

Sortie : 10/03/2011

Note : 3/5

Bilan de juillet

Chaud devant ! Voici un mois de vacances muy caliente qui se termine. J’ai aimé beaucoup de choses pendant ce mois : notre formidable voyage à Londres bien sûr, cette langueur si typique à l’été. Bref, je me sens rassasiée mais j’espère qu’août me permettra de rester dans cette atmosphère de vacances. Ah et de rattraper les chroniques parce qu’à ce niveau, c’est une catastrophe !

Livres

19 lectures ! C’est un livre de plus que le mois précédent et il faut dire que ses vacances furent bien actives donc je suis satisfaite !

Films

J’ai quasiment rattrapé mon retard pour le challenge Le film de la semaine (-1). J’ai fait d’excellentes découvertes avec Ready Player One (génial !), Mary et la fleur de la sorcière ou Ernest et Célestine. J’ai passé un bon moment avec Le château de Cagliostro et Alien Covenant. Quant à Tron l’héritage, ce n’est toujours pas ma tasse de thé !

Séries

Après avoir terminé la saison 3 de Shadowhunters, j’ai commencé Ultimate Beastmaster, une sorte Ninja warrior international. J’ai aussi pris grand plaisir à terminer la saison 1 d’Anne with an E et d’entamer la saison 2. Et j’ai fini le mois en regardant le premier épisode de la première saison de Penny Dreadful.

Applications

Nouvelle section ! Je me suis dit que ça pouvait être intéressant de vous parler des applis que j’utilise sur mon smartphone. Ce mois-ci, c’est Bring qui m’a le plus enthousiasmée, une application pour faire les courses, qu’on peut partager avec ses proches. Le petit plus : au plus, on utilise l’appli, au plus celle-ci analyse nos habitudes de consommation et peut nous devancer dans nos besoins. L’appli ne dépend pas des marques et ce sont donc des objets génériques qu’on ajoute dans notre liste : bananes, yaourt, eau minérale, etc. Mais il est possible d’ajouter ses propres objets.

This entry was posted in Bilans.

Tortues à l’infini

Je me rends compte, quelques semaines, que j’avais complètement oublié de faire ma fiche lecture pour le dernier John Green. Je répare donc cette erreur expressément !

J’ai beaucoup aimé ce petit roman Young Adult qui retrace le parcours d’Aza, une jeune fille psychotique qui tente de retrouver un milliardaire en fuite avec sa meilleure amie Daisy.

Aza est un personnage dans lequel on peut facilement se reconnaître si on a, un jour, souffert de maladie mentale. Car ce livre fait la part belle aux pensées obsessionnelles et aux crises d’angoisses. Cela empoisonne complètement la vie d’Aza et son entourage d’ailleurs.

L’intrigue en elle-même n’a rien de révolutionnaire mais j’ai vraiment adoré voir les personnages évoluer, Aza bien sûr mais aussi sa maman dans laquelle je me reconnais beaucoup, sa meilleure amie Daisy, bout-en-train mais qui manque de tact et Russel qui pense que personne ne peut l’aimer pour ce qu’il est.

Bref, un fameux cocktail pour ce roman jeunesse qui se dévore en 2 heures !

Auteur : John Green

Commencé le : 27/06/2018

Terminé le : 27/06/2018

Edition : Gallimard jeunesse

Genre : Jeunesse, Ado

Pages : 338

D’autres avis : Voz, Les instants volés