Michael Uras – La maison à droite de celle de ma grand-mère

La maison à droite de celle de ma grand-mère est rouge, celle de gauche est bleue. Celle qui se trouve en face de la porte d’entrée est jaune. La nôtre est verte. Traverser la rue, c’est passer par toutes les nuances du spectre. Une plongée dans l’arc-en-ciel. Rien n’est plus coloré que notre espace vital, rien ne semble plus joyeux que notre village. Sauf que les gens ont les cheveux mal coiffés, les dents mal plantées et les habits usés.

Giacomo retourne dans son village natal en Sardaigne car sa grand-mère est mourante. Il a une relation d’amour/haine envers son île. Quand il n’y est pas, elle lui manque et quand il y vit, il s’ennuie à mourir. Mais cette fois-ci, il n’aura pas le temps de flâner ! Son éditeur lui a demandé une traduction d’une version inédite de Moby Dick. Et puis il y a tout une galerie de personnages qui gravite autour de Giacomo. La pétillante Nonna, sa mère qui fait des mélodrames, son père si taiseux, son meilleur ami pas gâté par la vie et le Capitaine, un ancien militaire.

J’ai particulièrement aimé cette chronique familiale. Les personnages sont touchants. Et puis quel décor : la Sardaigne, les maisons colorées, la mer émeraude. On a envie de prendre un billet d’avion tout de suite !

J’ai aussi apprécié la passion de Giacomo pour la lecture et son métier de traducteur. J’ai noté quelques titres d’ailleurs ! Même si son histoire peut paraître banal, j’ai trouvé Giacomo très touchant même si c’est un solitaire. Il a aussi tendance à heurter ses proches sans le faire exprès, parce qu’il est un peu à l’ouest. Il me rappelle moi en quelque sorte !

Le style de Michael Uras est agréable. On a vraiment l’impression de lire les anecdotes de Giacomo. Même si l’intrigue peut souffrir d’une certaine lenteur, je trouve que le voyage en vaut largement la peine : il faut se laisser flotter !

Bref, La maison à droite de celle de ma grand-mère pourrait parfaitement faire une bonne lecture d’été, surtout avec sa jolie couverture colorée !

Escale 55/+75 : Sardaigne, Italie

Sortie prévue le 28 février 2018.

Auteur : Michael Uras

Titre : La maison à droite de celle de ma grand-mère

Edition : Préludes

Genre : Contemporain

Pages : 317

D’autres avis : Une femme et des livres

Chica Umino – March comes in like a lion, tome 1

Bon, je vais reprendre les chroniques manga. Je pense que ça ne va pas être évident donc j’espère que vous serez indulgents ! Le dernier manga que j’ai lu est le premier tome de March comes in like a lion. Il raconte l’histoire de Rei, un adolescent solitaire qui participe à des tournois de shogi (une sorte d’échecs japonais). Il va se rapprocher de la famille d’Akari et de ses 2 petites soeurs.

J’ai bien aimé ce premier tome. Rei est très tourmenté, on comprendra dans la fin du tome d’où vient sa solitude et son refus de s’attacher aux personnes. Autour de lui, il y a Akari et sa petite famille. Et elles donne du pep’s, de la joie à ce manga qui aurait pu être un peu tristoune sinon ! Cela m’a fait un peu penser à Barakamon ou Yotsuba ! Des personnages feel good en somme ! J’imagine que c’est parce qu’il y a des petits enfants ! J’ai trouvé le fonctionnement du shogi assez compliqué… J’espère que ça ira mieux dans les tomes suivants.

A suivre donc…

Auteur : Chica Umino

Titre : March comes in like a lion, tome 1

Edition : Kana

Genre : Manga, Seinen

Pages : 192

D’autres avis : Tachan, Lesvoyagesdeleli

Antoine Ozanam et Joël Jurion – Klaw, tome 1 : Eveil

J’ai eu l’occasion d’acquérir ce premier tome de Klaw à l’occasion des 48h BD. Il était donc plus que temps que je le lise !

Ange Tomassini semble un adolescent comme les autres sauf qu’il se transforme en homme-tigre lorsqu’il est en colère. Et il n’est pas au bout de ses surprises…

Ce premier tome est une introduction à l’univers de Klaw. On apprend pas grand chose dans celui-ci à part qu’Ange a été dupé toute sa vie. Tout va un peu vite d’ailleurs, dès que les secrets sont dévoilés, Ange veut sa vengeance. Et à ce moment, on ne sait pas vraiment qui est Ange encore. Donc je trouve l’intrigue un peu bancale pour l’instant. Je n’ai pas encore su m’attacher aux personnages.

En revanche, le dessin est vraiment à mon goût. Les couleurs sont douces et j’aime les traits des personnages qui font très ados.

Bref, je suis un peu mitigée sur ce premier tome et je ne sais pas encore si je vais lire la suite même si l’univers est intriguant.

Auteurs : Antoine Ozanam et Joël Jurion

Titre : Klaw, tome 1 : Eveil

Edition : Le Lombard

Genre : BD jeunesse, fantastique

Pages : 46

D’autres avis : Les pages qui tournent, Des livres et les mots, Livheryn, Marion de Les portes de l’imaginaire

Le meilleur et le pire de 2017

En 2017, j’ai lu davantage qu’en 2016. Bon, ne nous leurrons pas, je n’ai pas atteint les 165 livres comme en 2012 mais je suis plutôt satisfaite car ma vie actuelle est assez palpitante. J’arrive donc à 100 livres lus contre 63 en 2016. Le total des pages s’élève à 20 095 (17 347 en 2016). Vous vous demandez peut-être pourquoi le nombre de pages a si peu varié, c’est parce que j’ai lu pas mal d’albums cette année. Ben oui, le quotidien d’une maman !

Je vous présente donc ci-dessous mon top, classé par genre. Je ne reprends que les nouvelles séries pour éviter les redites.

Album

J’en ai lu des tonnes grâce à ma fille bien entendu. Il est difficile d’en faire une sélection. Mon coup de coeur va à Un monde en musique car j’ai aimé ce petit voyage autour du monde en musique et les dessins sont splendides. Celui de ma fille serait plutôt Mon grand imagier à toucher ainsi que la collection Mes petits imagiers sonores de Gallimard Jeunesse.

Bande dessinée

 

Honnêtement, ce ne fut pas une grande année BD. J’ai surtout continué mes séries actuelles : Oracle et Elfes. J’ai fait quelques découvertes mais à part Klaw d’Antoine Ozanam et Joël Jurion et Futura Nostalgia de Tony Sandoval, je ne retiens rien de spécial.

Classique

Pas grand chose à se mettre sous la dent non plus dans ce genre mais j’ai bien apprécié Ruy Blas de Victor Hugo.

 

Comics

J’ai aussi essentiellement lu des suites à savoir Harley Quinn Suicide Squad ou Walking Dead mais à noter tout de même, Locke & Key de Joe Hill et Gabriel Rodriguez pour son univers si particulier !

Contemporain

C’est un fait, j’en lis de plus en plus, et je néglige plus l’imaginaire. Néanmoins, même si j’ai eu pas mal de bonnes ou moyennes lectures, je n’en retiens pas grand chose. Frappe-toi le coeur d’Amélie Nothomb fut un coup de coeur et j’ai beaucoup apprécié Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud.

 

Fantastique

J’ai profité cette année pour sortir de ma PAL des livres fantastiques qui y traînaient depuis longtemps. C’était mon genre favori autrefois et j’avoue que j’ai toujours un faible pour lui. Je vous conseille cette année Comme un conte de Graham Joyce, Par le sang du démon de Virginia Schilli mais surtout Anno Dracula de Kim Newman qui m’a fait un effet boeuf !

 

Fantasy

Ah la fantasy ! J’ai encore fait de bonnes découvertes dans ce genre : la série Hurog de Patricia Briggs, la série Le maître du temps de Louise Cooper et un one-shot très chouette : Les dragons de la cité rouge d’Erik Wietzel.

Historique

C’est vraiment devenu mon genre préféré. J’adore me plonger dans d’autres époques, découvrir le quotidien de nos ancêtres. Certaines n’avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka était très touchant. Je me suis régalée avec Le secret de Pembrooke Park de Julie Klassen et j’ai aimé La Dame du Nil de Pauline Gedge. Et que dire de l’excellent Les Luminaires d’Eleanor Catton !

Jeunesse

J’en ai lu très peu et seul Sauvage de Christopher Golden et Tim Lebbon m’a enchantée.

Manga

Une seule nouveauté mais elle annonce une chouette histoire, il s’agit de March comes in like a lion de Chica Umino.

 

Non fiction

Au coeur des émotions de l'enfant

J’ai lu beaucoup de livres sur l’enfance et l’éducation. Il m’est très difficile de faire un choix ! Mais bon, j’ai réussi à ne vous présenter que « J’ai tout essayé ! » d’Isabelle Filliozat, Pour une enfance heureuse du Dr Catherine Gueguen, Au coeur des émotions de l’enfant d’Isabelle Filliozat, Les lois naturelles de l’enfant de Céline Alvarez. Et un témoignage bouleversant : Deux petits pas sur le sable mouillé d’Anne-Dauphine Julliand.

Romance

Aaah l’amoooour. J’ai lu quelques romances agréables : Edenbrooke de Julianne Donaldson, la série des Frères Sinister de Courtney Milan et La promesse de Noël de Nora Roberts.

Science-fiction

 

Ouf, heureusement que j’ai lu De rouille et de glace de Manon Bousquet en fin d’année sinon je n’aurai rien eu à vous présenter ici !

Thriller/Polar/Policier

 

Que de rouge ici ! J’ai apprécié Tokyo Kill de Barry Lancet et Cyanure de Camilla Läckberg.

 

Les flops

Je pense redonner une seconde chance à La couleur des sentiments de Kathryn Stockett, je n’ai pas été très loin et je pense que j’ai essayé de le lire à la mauvaise période.

Mais pour le reste… j’espère oublier rapidement Chimères de Jean-Marc Ligny qui était très confus pour moi, L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle que j’ai trouvé fort banal, Tortilla Flat de John Steinbeck où la déception est double vu que c’est Steinbeck quand même, Pays de neige de Yasunari Kawabata qui m’a fait bailler aux corneilles (sorry !) et enfin A l’assaut de la comtesse de Vanessa Kelly où tous les personnages m’ont exaspérée.

 

This entry was posted in Bilans.

Bilan de décembre 2017

Ca y est ! L’année est terminée et avec elle ce mois de décembre où la pluie fut interminable.

Lectures

Mais que s’est-il passé ?! Hé bien, en fait, j’ai vu qu’il me restait pas mal de livres à lire pour remplir mon objectif Goodreads de 100 livres lus en 2017. Du coup, j’ai mis les bouchées doubles ! J’ai commencé par La promesse de Noël de Nora Roberts puis Mon bullet avec Bulledop et le 6ème et 7ème tome de GTO de Tôru Fujisawa, Klaw, tome 1 : Eveil de Joël Jurion et Ozanam, Pays de neige de Yasunari Kawabata, la novellisation de Hook ou la revanche du capitaine crochet, A l’assaut de la comtesse de Vanessa Kelly, Cyanure de Camilla Läckberg, De rouille et de glace de Manon Bousquet, GTO, tome 8 de Tôru Fujisawa, Oracle, tome 9 : La louve de Patrice Lesparre et Roberto Jorge Viacava, Edgar Allan Poe Hantise de Stéphane Louis, Thomas Verguet et Bastien Orenge, Mis primeras palabras : Aprendo a hablar et enfin March comes in like a lion, tome 1 de Chica Umino.

Films

 

Pas de gros coup de coeur cinématographique en décembre mais des films assez bons tels que Passengers ou La planète des singes : suprématie. J’ai trouvé Bright et Le dernier loup en de ça.

Séries

J’ai regardé quelques épisodes de la saison 13 d’Esprits criminels, meilleure que la précédente de mon point de vue. J’ai aussi adoré visionné la première saison de Lucifer. Et j’ai terminé l’année en commençant Les chroniques de Shannara donc je vous en reparle très vite.

This entry was posted in Bilans.