Oscar Wilde – Salomé

Mon avis:

Je ne connaissais absolument pas l’histoire de Salomé avant de découvrir cette pièce. Oui, vous pouvez me traiter d’inculte ;). Salomé, fille d’Hérodias, est tombée folle amoureuse du prophète Iokanann. Elle le veut, à tout prix…

Oscar Wilde nous propose donc ici une sorte de tragédie antique tirée de la Bible. J’ai vraiment bien aimé cette pièce même si je la trouve un peu en de ça de L’éventail de Lady Windermere. La raison est simple, je crois que l’auteur avait un carcan dans lequel il ne pouvait pas beaucoup mettre sa touche. C’est pourquoi on retrouve moins que dans ces autres oeuvres cette critique de la société ou ses pensées philosophique qu’Oscar Wilde aime tant faire.

Mais Salomé est une pièce envoutante, l’ambiance est parfaitement rendue. On sent que quelque chose de sombre va arriver. J’ai été totalement fasciné par cette pièce que j’ai lu d’un bout à l’autre en même pas une heure.

Bref, Salomé est une jolie pièce antique que je vous conseille malgré que le style de Wilde soit un peu effacé. Je l’ai trouvé meilleure que son roman Le portrait de Dorian Gray.

4 sur 5

Et ça commence ainsi:

« [SCÈNE – Une grande terrasse dans le palais d’Hérode donnant sur la salle de festin. Des soldats sont accoudés sur le balcon. A droite il y a un énorme escalier. A gauche, au fond, une ancienne citerne entourée d’un mur de bronze vert. Clair de lune.]
LE JEUNE SYRIEN
Comme la princesse Salomé est belle ce soir  !
LE PAGE D’HÉRODIAS
Regardez la lune. La lune a l’air très étrange. On dirait une femme qui sort d’un tombeau. Elle ressemble à une femme morte. On dirait qu’elle cherche des morts. »

Le petit plus: La pièce a été écrite pour une certaine madame Bram Stoker et en français de surcroit!

Auteur: Oscar Wilde

Titre: Salomé

Edition: GF ou disponible gratuitement en e-book.

Genre: Théâtre

Pages: 95 pages pour l’e-book

3 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.