Olivier Péru – Druide

Comment ne pas être tenté par ce livre ? De un, c’est un one-shot et c’est toujours agréable d’en trouver en fantasy, de deux, c’est de la fantasy française et de trois, il est très longtemps resté numéro 1 dans le top des lecteurs de Livraddict. Voilà pourquoi, je n’ai pas hésité à l’acheter dès qu’il est sorti en poche.

Obrigan est un maître druide faisant partie de l’ordre des loups. Il est chargé de découvrir ce qui s’est passé dans une citadelle du nord. Sur place, il se rend compte que les créatures qui ont perpétré ce massacre ne sont certainement pas humaines. Mais Obrigan n’a pas le temps de s’apitoyer sur le sort des malheureux habitants taillés en pièce car, s’il veut éviter une guerre entre les 2 nations humaines, il doit trouver qui est le responsable en seulement 21 jours.

Le début de cette histoire fut assez laborieux. Je ne pense pas que le livre est en faute pour cela. J’avais enchaîné pas mal de livres de fantasy et je commençais un peu à saturer. Mais passé le premier quart du livre, j’ai été de plus en plus intriguée par cette histoire.

Le peuple des druides est vraiment très intéressant. J’aurais aimé qu’il soit davantage développé. Je n’arrive toujours pas à voir les grandes différences entre l’ordre des corbeaux et celui des cerfs par exemple. Mais quel plaisir de découvrir leur façon de vivre, leurs relations avec les animaux et leurs pouvoirs !

Parmi les personnages, j’ai bien aimé Obrigan même si je le trouve assez froid au début du roman. Ses deux apprentis, Kesher et Tobias, ont des caractères assez différents. Tobias est définitivement mon préféré. Il apparait comme plus fragile alors on a de suite envie de le protéger. Jarekson, le seul humain qu’on découvre vraiment en profondeur est pour moi, le plus charismatique. On ne sait jamais sur quel pied danser avec lui et ça me plait beaucoup. Finalement, seule Arkantia n’aura pas su me convaincre. Elle est trop effacée à mon goût. J’aurais aimé que le seul personnage féminin principal ait plus d’ampleur.

Pour l’intrigue, même si elle a su me tenir en haleine, j’ai pourtant eu l’impression que la tension n’était pas assez présente. Obrigan n’a que 21 jours pour découvrir la vérité et je trouve que les 15 premiers jours sont assez « pépères ». J’avais bien envie de le secouer un peu ! La fin tourne un peu trop en « happy end » pour moi, ce qui tranche avec la noirceur du roman.

Ces petits défauts que je pointe ici ne sont pas fort gênants. Ils m’empêchent juste de faire de ce roman un coup de coeur. Car sinon, tout y est ! C’est une bonne petite plongée dans un univers inédit. Le mystère du massacre nous fait cogiter et on imagine les hypothèses les plus improbables sur ces étranges créatures. Et puis, les combats sont bien là et Olivier Péru ne nous épargne pas.

Je remercie infiniment mes partenaires de lecture commune d’avoir partagé cette aventure avec moi. Si vous désirez connaître leur avis, cliquez sur les liens : Frankie, Heclea, Thalia, Xapur.

4 sur 5

Auteur : Olivier Péru

Titre : Druide

Edition : J’ai lu

Genre : Fantasy

Pages : 602

11 comments

  1. Frankie says:

    J’ai bien aimé Arkantia finalement et sa « dualité ». C’est vrai qu’au début c’est assez pépère comme tu dis, même s’il se passe pas mal de choses mais je me demandais vraiment comment ils allaient tout régler en 21 jours ! En tout cas, une lecture agréable et je te remercie d’avoir organisé cette LC !

    • Iluze says:

      Justement, je trouve dommage qu’on doive attendre cette dualité pour qu’elle se révèle comme si elle ne pouvait pas être un personnage important sans cela :(.

  2. Karine:) says:

    J’étais certaine d’avoir laissé un comm là-dessus… Bon, je dois encore rêver! Ou avoir fait un truc tout croche! Il me tente, ce roman. Et plus je vois de billets, mitigés ou non, plus il me tente!

  3. heclea says:

    Il est vrai que les premiers jours du récit paraissent lents et sans vraiment de révélations, mais quand ça s’emballe c’est pour de bon 😉
    Merci pour cette LC

  4. Thalia says:

    C’est sur que ça commençait à faire pas mal de fantasy au moment de sa lecture mais heureusement il en valait la peine quand même 🙂
    Concernant le Happy end, vu tout ce qui s’est passé je trouve ça bien pour Obrigan il a du tellement sacrifié jusque là 🙂
    Et c’est vrai que concernant l’enquête au début on se demande s’ils vont finalement trouver car le temps tourne, comme pour nous lol
    Merci pour cette LC 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.