Nathaniel Hawtorne – La lettre écarlate

Je n’avais jamais entendu parler de ce classique américain. Et pourtant, La Lettre écarlate est un livre presque fondateur des Etats-Unis. C’est une histoire maintes fois reprises dans la culture américaine. Il y a même eu plusieurs films racontant son histoire dont un avec Gary Oldman et Demi Moore dans les rôles principaux. Et pour tout vous avouer, j’ai même lu il y a quelques années Ecarlate d’Hillary Jordan, clairement inspiré de cette oeuvre. Bref, c’est finalement grâce à France Culture que j’ai découvert la Lettre écarlate.

C’est l’histoire d’un adultère. Tout commence lorsqu’une jeune femme, Hester Prynne, est jugée en place publique pour adultère. En effet, elle vient de donner naissance à un enfant alors que son mari est absent depuis des années. Hester doit désormais porter la lettre “A” en rouge sur ses vêtements pour montrer son péché. C’est à ce moment que son mari revient et aura un grand désir de vengeance et surtout de retrouver l’amant de sa femme qu’elle tient secret depuis le début.

Ce que j’ai surtout aimé dans ce roman, c’est à quel point, il sait reproduire la société puritaine de l’époque (on est au XVIIème siècle). Que ce soit le pasteur ou les gens du village, tout le monde juge très férocement les péchés des autres. Nathaniel Hawthorne, ayant lui même vécu dans cette ambiance, il a voulu la dénoncer via cet ouvrage.

J’ai apprécié aussi les personnages, que ce soit Hester que je trouve très courageuse et qui assume tout à fait ses actes ou l’amant en question qui est rongé par la culpabilité.

Bref, même si je lui reproche quelques longueurs, j’ai vraiment été très contente de découvrir ce classique.

Escale : 56/+75 : Boston,Massachusetts, Etats-Unis

Auteur : Nathaniel Hawthorne

Commencé le : 07/02/2018

Terminé le : 07/02/2018

Edition : Le livre de poche

Genre : Classique

Pages : 360

Publié en : 1850

Note : 4/5

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.