Manga no mokuyobi [41]

Manga no Mokuyobi

Dans leur rendez-vous Manga no mokyubi, Azilis et TheChouille  nous proposent chaque jeudi de parler de nos dernières lectures mangas.

Le Chef de Nobunaga, tome 9 de Mitsuru Nishimura et Takurô Kajikawa

 

Ken a désormais un nouveau maître qui est malade. Il va lui montrer combien la nourriture est importante pour retrouver la santé. Un tome un peu spécial que j’ai beaucoup aimé !

Le Chef de Nobunaga, tome 10 de Mitsuru Nishimura et Takurô Kajikawa

 

Un tome qui permet d’en apprendre encore plus sur Nobunaga et sur son envie de remplacer le shogun existant. Bref, un tome passionnant comme d’habitude !

Barakamon, tome 12 de Satsuki Yoshino

 

Hiiiiiii Barakamon !!! Je suis décidément toujours aussi fan de ce manga. J’ai beaucoup aimé l’introduction d’un nouveau personnage et j’espère le revoir très vite.

Manga no mokuyobi [35]

Manga no Mokuyobi

Dans leur rendez-vous Manga no mokyubi, Azilis et TheChouille  nous proposent chaque jeudi de parler de nos dernières lectures mangas.

Barakamon, tome 9 de Satsuki Yoshino

barakamon tome 9

 

Bon sang que je l’aime cette série ! Rien de tel pour se remettre d’un temps maussade ou d’un coup de mou. On n’a qu’une envie, prendre un vol pour le Japon et se rendre dans le village de Nanatsukate. Dans ce tome, j’ai beaucoup apprécié Hiroki et sa manière de réagir face au monde urbain de Nagasaki. Je pense que tous ceux qui ont dû troquer la vie campagnarde pour la grande ville pour les études par exemple se reconnaîtront en lui. J’ai aussi adoré la course des générations, quelle brillante idée ! Bref, je ressors de ce tome 9 avec la banane comme à chaque fois !

Orange, tome 1 d’Ichigo Takano

orange tome 1

 

Voilà une éternité que je n’ai plus lu de « pur shojo » mais celui-ci m’intriguait et les avis unanimement bons m’ont poussée à le découvrir. Et quelle belle surprise ! Même si le manga commence comme un shojo trèèès classique. Le petit ajout de l’auteur (l’héroïne reçoit des lettres de son Elle du futur afin de lui faire changer ses actions) donne vraiment du piment à cette histoire et permet de lui donner un aspect beaucoup plus profond. Des questions existentielles se posent sur la vie et les regrets que l’on peut avoir. J’ai vraiment hâte de continuer.

Manga no mokuyobi [27]

Manga no Mokuyobi

Dans leur rendez-vous Manga no mokyubi, Azilis et TheChouille  nous proposent chaque jeudi de parler de nos dernières lectures mangas.

Barakamon, tome 8 de Satsuki Yoshino

barakamon 8

 

Aaah Barakamon ! C’est définitivement ma saga chouchou du moment. Dans ce tome-ci, il se passe pas mal de choses, les ados partent en voyage scolaire et un événement tragique va secouer le village. Et c’est dans ces moments douloureux qu’on se rend le plus compte de la joie de vivre des habitants. Même dans l’adversité, le sourire ne quitte pas leur visage et nous donne de l’espoir et de la joie. Ce tome 8 est vraiment un de mes préférés et j’ai aimé voir Seishu s’impliquer autant dans les événements. On sent qu’il n’est plus l’étranger mais bien partie intégrante de cette communauté.

Manga no Mokuyõbi [9]

Manga no Mokuyobi

Bonjour à tous !

J’ai décidé de rejoindre Azilis et TheChouille dans leur rendez-vous Manga no mokyubi qui a lieu chaque jeudi et qui va me permettre de vous parler des mangas que j’ai lu chaque semaine. Vu qu’en général, j’ai du mal à faire de longues chroniques et que j’ai envie de lire plus de mangas en ce moment, ce rendez-vous tombe à pic !

Manhole tome 1

Manhole, tome 1 de Tetsuya Tsutsui

J’ai lu il y a quelques temps le premier tome de Manhole. C’est un seinen dont on entend pas mal parler et je comprends maintenant pourquoi. C’est assez gore, assez violent mais intriguant en même temps. Le mangaka nous donne déjà quelques pistes pour expliquer pourquoi cette drôle de maladie est apparue et se propage. Je lirai les deux derniers tomes rapidement.

Tetsuya Tsutsui – Reset

Le hasard (ou le Chapelier fou) a décidé que j’allais découvrir Tetsuya Tsutsui – le mangaka qui monte en ce moment et qui est à l’origine des séries Prophecy et Manhole – avec un one-shot !

Reset est un thriller très efficace. On y suit un jeune hacker et une jeune femme (oui, le personnage de gauche est une femme, ça m’a surpris aussi !) qui vont tenter de résoudre une série de suicides. Les riverains d’un même quartier se donnent la mort les uns à la suite des autres après avoir joué à un jeu en ligne appelé Dystopia. Entre enquête criminelle et film d’action, le manga nous propose un agréable jeu du chat et de la souris entre nos deux héros et le responsable de cette affaire. On n’a qu’une hâte : coincer ce salopard !

Outre l’enquête très intéressante, j’ai également beaucoup aimé entrer dans ce monde virtuel de Dystopia avec les personnages. Le changement n’est pas radical au niveau du dessin comme dans Summer Wars, par exemple, mais ceci s’explique par le scénario.  L’intrigue est bien pensée, bien travaillée. C’est vraiment un plaisir de découvrir cette courte histoire. L’auteur semble avoir pensé à tout.

Le trait de crayon de Tetsuya Tsutsui ne m’a pas grandement marqué. Je le trouve un peu froid. Les personnages n’ont pas été dessinés pour être mignons et cela se ressent. C’est un seinen et les traits sont plus affinés, plus réels d’un certain point de vue. On est loin des filles de shojo avec leurs grands yeux si vous voyez ce que je veux dire. S’il ne m’évoque aucune émotion, le dessin de Tsutsui me parait pourtant tout à fait cohérent avec l’histoire qu’il nous raconte. C’est assez passe-partout finalement.

Reset est donc une bonne surprise pour moi. Je ne tarderai pas à lire les autres ouvrages de Tetsuya Tsutsui pour voir s’il est toujours aussi bon !

4 sur 5

Lu dans le cadre de :

Auteur : Tetsuya Tsutsui

Titre : Reset

Edition : Ki-Oon

Genre : Manga, Seinen

Pages : 242