Les bandes dessinées belges qui ont bercé mon enfance

Pour le mois fritissime, je voulais rendre hommage à ces oeuvres de mon pays qui m’ont donné la passion de la lecture.
Tintin d’Hergé
Tintin, ce grand reporter belge devait évidemment se trouver ici. Je ne suis pas une grande fan mais j’ai toujours eu plaisir à découvrir un album de Tintin ou à regarder un épisode du dessin animé.

Papyrus de Lucien De Gieter

Ma passion pour l’Egypte ancienne a démarré grâce à Papyrus. En plus de me divertir grâce à des aventures trépidantes, j’ai découvert un pays, une mythologie, une civilisation entière.

Le petit Spirou de Tome et Janry

J’ai déjà envie de rigoler en pensant au prof de gym. Une bande dessinée humoristique et bon enfant.

Cédric de Cauvin et Laudec

Un peu dans le même genre, j’aimais beaucoup lire Cédric. Et comme lui, je râlais quand Chen choisissait cet horrible Nicolas. Et le grand-père est tout simplement excellent.

Kid Paddle de Midam

Kid Paddle m’a aussi beaucoup diverti pendant mon enfance. Ce fan de jeux vidéo qui déteste sa petite soeur (et va même jusqu’à lui bousiller ses poupées) est finalement très attachant. Comme lui, j’ai souvent eu envie de me faire passer pour une grande personne pour aller voir un film d’horreur au cinéma.

Billy the cat de Stéphane Colman et Stephen Desberg

Billy est un petit garçon qui a été transformé en chat. Il vit de folles aventures avec les animaux du quartier, j’ai souvent eu envie de me trouver à sa place.

Pierre Tombal de Hardy et Cauvin

Pierre Tombal m’a tout de suite attiré. Rire de la mort, quel bon sujet ! On a jamais peur dans cette BD mais c’est à mourir de rire (ok, c’était facile) !

Rassurez-vous, je lisais aussi des bandes dessinées avec des petites filles comme Nathalie ou Mélusine mais leurs auteurs sont français ;).

4 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.