La quête onirique de Vellitt Boe


Vellitt Boe est enseignante à la prestigieuse université d’Ulthar.
Quand l’une de ses étudiantes les plus douées s’enfuit avec un rêveur du monde de l’éveil, Vellitt décide de
partir sur ses traces avec l’espoir de ramener son élève dans le giron des rêves du monde de Kadath.
Mais après tout, l’Amour ne vaut-il pas le Rêve ?
Quête initiatique au coeur d’une des plus fascinantes créations d’H.P. Lovecraft, récit hommage à la mythologie du Maître de Providence, mais aussi réflexion aiguisée et sans concession sur la place des femmes dans l’une des oeuvres fantastiques majeures du XXe siècle, La Quête onirique de Vellitt Boe réussit l’improbable mariage du vertige de l’émerveillement avec la critique sociale acerbe.

Waw, que de fraîcheur dans ce petit roman fantastique ! J’ai beaucoup aimé le personnage de Vellitt Boe, une femme d’un certain âge, ancienne voyageuse qui est devenue depuis très longtemps une prof à l’université.

Ce voyage pour elle, c’est un peu comme un retour aux sources, une manière de voir ce qu’elle a fait de sa vie. J’ai aimé sa personnalité acariâtre mais tout de même attachante.

Le gros point plus de ce livre est aussi son univers lovecraftien et ses nombreuses créatures fantastiques. Mais je n’en dirai pas plus pour vous laisser un max de mystères. Oh et puis il y a sa très jolie couverture !

En somme, j’ai passé un excellent moment avec ce livre que j’ai trouvé très original. Dommage que la fin fasse vraiment “plouf” pour moi. Un vrai loupé qui fait un peu baisser ma note.


  • Auteur : Kij Johnson
  • Commencé le : 14/11/2018
  • Terminé le : 18/11/2018
  • Edition : Le Bélial
  • Genre : Fantastique
  • Pages : 200
  • Sorti le : 15/02/2018
  • Note : 4/5

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.