L.J. Smith – Night World, tome 1 : Le secret du vampire

Mon avis :

Je ne m’attendais pas grand chose en commençant cette saga. L.J. Smith nous ressert une histoire de vampires mais cette fois-ci ça colle un peu mieux entre elle et moi. Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance.

Bon allons-y avec l’intrigue. On suit Poppy, une jeune fille de 16-17 ans, éperdument amoureuse de son meilleur ami qui apprend qu’elle va bientôt mourir suite à un cancer foudroyant. Le meilleur ami en question, c’est James, un vampire qui fait partie du Night World, un monde à part qui regroupe toutes les créatures fantastiques. Il décide de sauver Poppy en la transformant.

Je trouve les personnages assez fades.  C’est Poppy, l’héroïne de ce premier tome qui m’a le moins plu. Elle est un peu conne avouons-le et quand on lui dit qu’elle a peut être un problème avec sa vésicule biliaire. Voilà ce qu’elle pense :

Elle ne se rappelait pas trop à quoi servait la vésicule biliaire mais qui pouvait avoir besoin d’un organe au nom si bête ?

Mouais… Bizarrement, à son âge, je savais qu’un problème à la vésicule biliaire, ça sent quand même le roussi.

Le deuxième défaut de ce livre est la fin un peu trop facile à mon goût.

On reste dans le flou concernant le Night World. Qu’est-il ? Que se passe-t-il ? On n’en sait trop rien en refermant ce premier tome. Plutôt dommage diront certains mais moi, je trouve que ça donne envie de continuer la saga. Le bref aperçu de cet étrange monde ne suffit pas à combler notre curiosité.

J’ai beaucoup aimé la transformation de Poppy. James ne se limite pas à mordre Poppy et puis basta. Il y tout un processus que j’ai beaucoup aimé suivre. Le reste reprend surtout le quotidien d’une adolescente banale.

Le style de L.J. Smith est toujours simple, direct. Même si le récit n’est pas palpitant, ce livre se dévore en quelques temps. Les pages se tournent rapidement même si à posteriori je me dis qu’il ne se passe quasiment rien dans ce livre, je ne me suis pas du tout ennuyée pendant sa lecture. La fin est une happy end qui permet de s’arrêter à ce premier tome. C’est ce que je pense faire vu que les prochains tomes se penchent sur d’autres personnages.

Bref, le premier tome de Night World est une chouette histoire pour adolescent qui a su me convaincre même si ça reste une lecture très détente qui ne m’a pas transcendée.

3 sur 5

Le petit plus : Lu pour le combats d’auteurs. J’offre donc 1,5 points à  L.J. Smith : 1 pour la lecture d’un de ses livres, et 0,5 car j’ai apprécié cette lecture !

Et ça commence ainsi :

Le Night World ne se limite pas à un endroit précis. Il nous entoure. Aux yeux des humains, les créatures du Night World sont belles, mortelles et irrésistibles. Un ami proche pourrait en faire partie – la personne que vous aimez aussi.

Auteur : L.J. Smith

Titre : Night World, tome 1 : Le secret du vampire (VO : Secret vampire)

Edition : Michel Lafon

Genre : Fantastique, jeunesse

Pages : 282

9 comments

  1. Karine:) says:

    Plus ou moins convaincue pour ma part… on m’avait dit que je serais super touchée… et bon, non, pas tant que ça. J’en ai 2 autres dans ma pile et je ne sais pas trop quand – et si – je vais les lire 😉

  2. Thalia says:

    Concernant le Night World, je te rassure si jamais tu ne continues pas la série, on ne le voit pas beaucoup dans le tome 2 et 3. Par contre, j’ai préféré le tome 3.

    Avec les couples c’est quasi tout le temps le même principe … c’est lassant.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.