Jacques Fuentealba – La Boîte de Schrödinger, saison 2

La boîte de Schrödinger saison 2

Je ne peux commencer cette chronique qu’en soulignant la magnifique couverture de Sixio. Elle invite directement au voyage… Et le voyage sera éclectique car cinq grands thèmes sont abordés dans ce recueil : les monstres, les apocalypses, Les Trompe-la-mort, l’humour et les vampires. Chacun d’eux pouvant être acheté séparément.

J’ai été admirablement surprise par la diversité des textes de Jacques Fuentealba. Je ne peux malheureusement pas vous expliquer mon ressenti sur chaque nouvelle de ce recueil tellement elles sont nombreuses et je vais donc me contenter de vous dire que le thème des vampires m’a beaucoup plu. L’auteur arrive à s’affranchir du mythe déjà bien usé pour nous offrir des intrigues originales et décalées. J’ai beaucoup apprécié la nouvelle nous expliquant pourquoi les vampires n’avaient pas de reflet par exemple. J’ai également bien aimé  les histoires mettant en scène les Dieux, le diable ou le peuple amérindien. La partie relative à l’humour n’a pas su me tirer un sourire malheureusement. A croire que j’ai un problème en ce moment à ce niveau vu que depuis quelques semaines, je n’arrive plus à trouver mes lectures drôles même quand elles sont censées l’être. Bref !

Le style est quant à lui toujours aussi fluide. Je ne le trouve pas particulièrement transcendant mais j’arrive à me plonger dans les nouvelles sans problème. L’écriture s’efface donc au profit de l’histoire pour moi et ce n’est pas pour me déplaire.

Comme vous pouvez le voir, Jacques Fuentealba nous offre une palette complète de son talent ici. Ce recueil est peut-être la meilleure manière pour découvrir l’oeuvre de cet auteur ! Je vous le conseille ;).

4 sur 5

Du même auteur :

Le syndrome de la page noire

 

Auteur : Jacques Fuentealba

Titre : La Boîte de Schrödinger, saison 2

Edition : Walrus

Genre : Nouvelles, Fantastiques

4 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.