Hughs Heffragus – Psyckoon, tome 1 : Yfrôn

Psyckoon tome 1

Psyckoon est le nom d’un guerrier surpuissant.

Yfrôn est un étrange enfant aux talons ailés qui deviendra ce guerrier s’il réussit à accomplir une longue et périlleuse série de métamorphoses…

Une combattante d’élite, Lléna, part à sa recherche en compagnie d’Alda, son incontrôlable disciple. Ces deux jeunes et splendides guerrières sont de la race des Yptérôns, les très lointains descendants humanoïdes des Papillons. La peur s’est abattue sur ce peuple qu’abrite et protège l’antique et énigmatique Sanctuaire de Pahân. Car le prodigieux organisme vivant qu’est Pahân, objet de toutes les convoitises, se trouve menacé d’invasion par un mystérieux Seigneur qui a unifié contre les Yptérôns toutes les races monstrueuses et prédatrices de la contrée. Incarné en une miraculeuse apparition, l’Esprit de Pahân a révélé aux Yptérôns que seul le Psyckoon peut anéantir ce tout-puissant Seigneur de la guerre.

Avec ce tome 1, Hughs Heffragus inaugure sa saga « Psyckoon », un univers de Papillons géants aux innombrables espèces, dont les guerriers, sans perdre l’éclatante beauté de leurs ancêtres miniatures, ont acquis des pouvoirs de super-héros.

Psyckoon est une  nouvelle saga fantasy parue aux éditions Atria en juin dernier. la couverture invite déjà au voyage mais est-ce également le cas du récit ?

A peine le livre entamé, on tombe sur un grand glossaire reprenant les différents métiers, créatures, etc. L’univers s’annonce déjà bien riche ! Puis on tombe sur les jolies illustrations de Richard Lotteg qui accompagnent chaque chapitre. On sent qu’il a parfaitement compris l’univers de Psyckoon et le retranscrire via ses dessins.

L’aventure peut maintenant commencer ! Et on ne perd pas de temps ici vu qu’on rencontre Lléna et Alda alors qu’elles sont déjà parties pour leur périlleuse mission. Des flashbacks nous permettront de mieux appréhender leur quête par la suite.

Lléna est une grande guerrière. C’est un personnage réfléchi qui est vraiment très agréable à suivre. Tout le contraire de son apprentie, Alda, qui est constamment en désaccord avec sa maîtresse et passe son temps à râler. On sent en elle toute la fougue de la jeunesse mais j’avoue avoir hâte qu’elle se calme un petit peu car pour l’instant, elle est une vraie tête à claque, irrespectueuse envers les autres de surcroît.

Je suis également un peu déçue de ne pas avoir pu découvrir le Sanctuaire de Pahân dans lequel vivent les Yptérons. En effet, vu qu’on suit ces deux demoiselles en mission, on n’a pas grand chose à se mettre sur la dent pour imaginer comment est la vie dans le sanctuaire. Mais je pense que le tome 2 répondra à cette attente.

Mais l’univers de Psyckoon est tellement enchanteur que ces petits défauts n’ont pas su me gâcher ma lecture. Il y a tellement d’espèces volantes à découvrir ! Et puis les Yptérons (qui sont des descendants humanoïdes des papillons) me semblent tellement complexes que même si on se focalisait juste sur eux, le roman n’en serait pas amoindri.

L’intrigue maintenant semble être une guerre entre le bien et le mal assez ordinaire mais les personnages qui y prennent part semblent eux, tellement, extraordinaires que l’on s’en fiche un peu si l’histoire semble un peu mince.

Bref, j’ai beaucoup aimé le premier tome de Psyckoon et j’espère que la suite sortira rapidement pour pouvoir me replonger dans cet incroyable univers.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.