Hubert Mingarelli – Un repas en hiver

un repas en hiver

Par un rude hiver dans une forêt polonaise, trois soldats allemands sont envoyés à la chasse à l’homme. Mais vu le froid rigoureux, lorsqu’ils attrapent un Juif, ils vont d’abord décider de se réchauffer et se restaurer dans une petite cabane. Un repas qui risque de changer la donne…

Un repas en hiver est un tout petit livre de 124 pages. Déjà, je tenais à dire comme j’aime cette couverture à la fois sobre et énigmatique et qui donne vraiment envie de se plonger dans ce livre. Mais dommage que la quatrième de couverture en dise autant et nous gâche ainsi une partie de l’histoire. De plus j’avoue être légèrement déçue par ce récit. Je m’attendais à un vrai électrochoc, que la petite longueur du récit soit compensée par une histoire hors norme.

Finalement, cela reste une bonne lecture mais pas inoubliable pour moi. L’auteur a su me faire apprécier ces trois soldats car il nous parle de leur intimité, de leurs doutes, de leurs espoirs. C’est un bon moyen de se rendre compte qu’ils sont des hommes comme les autres et pas seulement des ennemis comme on peut parfois le penser. La fin m’a également surprise mais j’ai trouvé qu’elle arrivait trop vite et qu’elle n’était pas assez bien amenée.

Un repas en hiver est un tout petit livre de 124 pages. Dommage que la quatrième de couverture en dise autant et nous gâche ainsi une partie de l’histoire. De plus j’avoue être légèrement déçue par ce récit. Je m’attendais à un vrai électrochoc, que la petite longueur du récit soit compensée par une histoire hors norme.

Finalement, cela reste une bonne lecture mais pas inoubliable pour moi. L’auteur a su me faire apprécier ces trois soldats car il nous parle de leur intimité, de leurs doutes, de leurs espoirs. C’est un bon moyen de se rendre compte qu’ils sont des hommes comme les autres et pas seulement des ennemis comme on peut parfois le penser. La fin m’a également surprise mais j’ai trouvé qu’elle arrivait trop vite et qu’elle n’était pas assez bien amenée.

Voici donc un court roman plutôt intime. La plume d’Hubert Mingarelli est très jolie et permet d’arriver au bout de ce récit en moins d’une heure. Bref, malgré ma légère déception, je trouve que c’est une belle petite incursion durant la seconde guerre mondiale.

Challenge des globe-readers

Escale : 19/+75 : Pologne

Auteur : Hubert Mingarelli

Titre : Un repas en hiver

Edition : J’ai lu

Genre : Historique

Pages : 124

D’autres avis : OlliejeromeNyennaRadicaleAlex-Mot-à-Motsla fleur des motsPampounepaikanne

Laisser un commentaire

CommentLuv badge