Florence Laporte – La troisième voie

La troisième voie

 

Depuis l’aube des temps, une guerre voit s’affronter la Lumière et le Noir. La Lumière a vaincu et et a exilé le Noir. Celui-ci est loin d’être mort et fait un retour en force dans le monde.

La couverture de La troisième voie est fort abstraite et je n’ai pas trop compris ce qu’elle signifiait ou le message que l’auteur veut faire passer par celle-ci. Quand on la voie, je trouve qu’elle n’attire pas trop le regard et qu’elle ne promet pas un récit épique.

C’est plutôt grâce au pitch présentant un combat entre la Lumière et le Noir que j’ai eu envie de découvrir cet ouvrage.. Le début de ma lecture fut fort enthousiasmant. Grâce au style très fluide et immersif de Florence Laporte, je suis très rapidement rentrée dans le récit. J’ai malheureusement un peu déchanté par la suite.

Pourquoi ? Ben parce que lorsque j’ai découvert le coup de foudre de deux personnages, je me suis demandée si je n’allais pas tombé dans une romance pour ado. Doute qui s’est confirmé lorsque j’ai vu un triangle amoureux s’installer. Je ne suis pas contre un peu de romantisme mais dans ce style, je préfère soit les récits très réalistes soit être prévenue à l’avance comme lorsque j’ouvre un livre estampillé romance. Ici, vu que je m’attendais à un ouvrage de fantasy, je n’espérais pas du tout voir ce genre de sentiments s’installer entre les personnages. Et c’est ce qui est arrivé. J’ai rapidement trouvé cette relation vraiment oppressante. Elle prend vraiment toute la place, j’irai même jusqu’à dire que c’est le coeur de l’intrigue et que finalement l’univers, le combat contre la Lumière et le Noir ne sert que de décor à cette histoire d’amour. J’ai aussi eu parfois l’impression que les personnages n’étaient pas maîtres de leur destin et qu’ils se laissaient simplement guider par leurs émotions. Bon, à ce niveau-là, ça va beaucoup par la suite. Je n’ai pas vraiment su m’attacher aux personnages. J’avoue qu’ils m’ont tous à un moment ou un autre agacée.

Je suis un peu frustrée à ce niveau-là car les autres éléments sont vraiment intéressants. Comme les différentes réincarnations des personnages. Le code d’honneur de la Lumière et la liberté qu’offre le Noir m’a rappelé Star Wars avec le code Jedi et le côté obscur. L’intrigue m’a paru par moment assez simple et à d’autres instants, elle se complexifie, l’auteure n’hésitant pas à étoffer son monde.

L’écriture de Florence Laporte est belle et fluide. Elle s’attarde bien à définir le caractère des personnages et leurs sentiments (un peu trop d’ailleurs à mon goût, vous l’avez compris 😉 ) mais elle sait également décrire des scènes de batailles.

Bref, je trouve qu’il y a vraiment un terreau très prometteur dans ce récit mais je n’ai pas trop aimé la plante qui a grandi dessus par la suite. J’en ressors donc assez mitigée.

Je remercie grandement Livraddict et l’auteure Florence Laporte à qui je souhaite un joli parcours dans le domaine de l’édition.

Auteur : Florence Laporte

Titre : La troisième voie

Genre : Fantasy

Edition : Auto-édition

Pages : 650

One comment

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.