Derek Landy – Skully Fourbery, tome 4 : Skully Fourbery n’est plus de ce monde

Bon, pour ceux qui ne connaissent toujours pas Skully, je vous conseille de commencer le voyage par le tome 1, le tome 2 et le tome 3. Après, vous pourrez comme moi vous plonger avec délectation dans ce 4ème volume.

Je ne vous dévoilerai pas le début de l’intrigue vu qu’elle est liée à la fin du troisième tome. Je peux néanmoins vous dire que ce Skully Fourbery n’est plus de ce monde n’a rien à envier de ses prédécesseurs.  Il est intense !

Je n’ai jamais eu autant l’impression que le danger planait sur nos héros. Mais maintenant, c’est clair, ils ne sont plus à l’abri nulle part et les méchants peuvent débarquer n’importe quand. Cette tension permanente n’empêche évidemment pas Derek Landy de distiller de l’humour un peu partout. C’est devenu une vrai marque de fabrique.

On s’attache de plus en plus aux personnages. Néanmoins, si j’avais un reproche à faire, je dirai qu’il y en a un peu trop. J’ai eu un peu de mal à resituer tout le monde. Il faut dire que cela fait presque 2 ans que j’ai lu le tome 3… Parmi les méchants, j’avoue que j’éprouve de la tendresse pour Larsouille qui se fait bien avoir dans ce quatrième tome.  Franchement, il fait pitié !

Et puis, cette fin, arg, je ne m’y attendais absolument pas et j’ai envie de dévorer de suite le tome 5 mais malheureusement, ce n’est pas encore possible. Skully Fourbery est vraiment une saga que j’aurais adoré découvrir en tant qu’adolescente. Néanmoins, je ne boude pas mon plaisir et attend maintenant de pied ferme les prochains tomes. L’auteur prévoit d’en écrire 9, nous n’en sommes donc même pas à la moitié !

5 sur 5

Auteur : Derek Landy

Titre : Skully Fourbery, tome 4 : Skully Fourbery n’est plus de ce monde

Edition : Gallimard jeunesse

Genre : Jeunesse, Fantasy

Pages : 362

Couverture : Tom Percival

D’autres avis : FrenchDawn

3 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.