Conquistador, tome 2

J’ai persévéré avec la série Conquistador. Il faut dire que cette couverture est encore plus sublime que celle du premier tome ! Et si j’avais quelques bémols concernant le premier volume, j’espérais bien que ce deuxième tome permette enfin à l’histoire de décoller.

Et au final ? Ben, j’en ressors encore plus déçue qu’en la commençant. Zut !

Pour le dessin, je n’ai rien à dire, c’est léché, les couleurs sont splendides et les personnages finement croqués. Bref, rien de rebutant et au contraire, c’est plutôt efficace.

Mais au niveau de l’intrigue, bouarf. En fait, c’est tout simple : je n’arrive pas à m’attacher au personnage principal à savoir Hernando Arroyo. Je me trouve très distante de lui, et le fait de le rendre de plus en plus inhumain n’arrange pas la donne. Il y a aussi pas mal d’interventions d’ordre magique/ésotérique. C’est un élément qui pourrait définitivement me plaire si j’en apprenais plus. Mais là, je reste dans le flou et surtout, j’ai l’impression que ça gâche l’intrigue qui aurait pu être nous offrir une belle leçon d’histoire de l’Amérique Latine.

Bref, je pense que je referme ce deuxième tome en ayant l’impression de ne rien avoir appris et surtout de passer complètement à côté de cette BD. Bref, j’arrête ici les frais même s’il reste encore 2 tomes dans cette saga.

 

On s’éclate chez Noukette cette semaine !

Auteurs : Jean Dufaux, Philippe Xavier

Commencé le : 02/03/2018

Terminé le : 02/03/2018

Edition : Glénat

Genre : BD

Pages : 64

Sorti le : 28/11/2012

15 comments

  1. Caro says:

    Dommage en effet ! Comme quoi un trait sans scénario ce n’est pas suffisant… Je n’étais pas spécialement attirée par cette série, ton billet ne m’a pas convaincue d’aller au-delà de mon impression première !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge