Clive Cussler, Paul Kemprecos – L’or bleu

Mon avis:

J’avais 14 ans quand j’ai acheté « L’or bleu » que j’ai rapidement abandonné. Le thème n’était pas à mon goût. Quant Calypso a lancé son challenge Un mot, des titres, je n’ai pas tout de suite songé à ce livre mais en arpentant, une fois, ma bibliothèque, je l’ai retrouvé et je me suis dit que ça pouvait être une bonne occasion pour offrir une seconde chance à ce livre.

Je peux déjà vous dire que, cette fois, je l’ai terminé. Nous suivons deux groupes de personnes: il y a d’abord Austin, un coureur de catamaran qui fait partie de la NUMA et qui essaye de déterminer ce qui a pu provoquer la mort d’une dizaine de baleines. De l’autre côté, il y a un couple en pleine Amazonie qui découvre le cadavre d’un indien sur une barque.

Dans ce thriller, tout tourne autour de l’eau et de la NUMA, qui est une sorte d’ONG maritime fondée par l’écrivain lui-même. Comme je le disais au-dessus, ce n’est pas un domaine qui me passionne particulièrement mais je me suis laissé guidée par ce roman. J’ai trouvé ce thriller assez typique mais ça reste un bon divertissement.

Je n’ai pas su m’attacher aux personnages que j’ai trouvé assez froids. Ils manquent cruellement de sentiments. Bon d’accord, ce sont des scientifiques qui se penchent sur un sujet d’étude mais ce n’est pas pour autant qu’ils doivent être dépourvus d’émotions !

J’ai beaucoup aimé l’épisode en Amazonie. La mort de cet indien, le trafic d’herbes curatives et le mystère autour d’une déesse qui protégerait un peuple indien m’a réellement captivée. Malheureusement, ce point positif ne suffira pas à faire de ce livre un coup de cœur.

Les descriptions sont beaucoup trop longues à mon goût et je trouvais que cela cassait le rythme du récit. Ce qui est plutôt dommage pour un thriller, non ?

En conclusion, L’or bleu peut être une agréable lecture d’été même si le souci du détail et les personnages distants m’ont empêchée d’apprécier complètement cette lecture.

3 sur 5

Le petit plus: J’ai lu ce livre dans le cadre du tout nouveau challenge lancé par Calypso : Un mot des titres. Ce défi consiste à lire un livre dont le titre comporte le mot désigné par tirage au sort. Le mot choisi pour cette session était bleu. Je vous invite à découvrir l’avis de mes autres camarades en cliquant sur le logo:

Et ça commence ainsi:

« Aéroport de São Paulo, Brésil, 1991

Les deux turboréacteurs causèrent une puissante secousse ; l’avion privé aux formes aérodynamiques s’éleva de la piste d’envol et s’élança vers les cieux voûtés surplombant São Paulo. Le Learjet gagna vite de l’altitude et se stabilisa à douze mille mètres au-dessus de la plus grande cité d’Amérique du Sud, avant de mettre le cap au nord-ouest à la vitesse de huit cents kilomètres heure. A l’arrière de la cabine, installé dans un confortable fauteuil, le professeur Francesca Cabral regardait par le hublot la couverture de nuages cotonneux. Elle semblait mélancolique. A peine l’avait-elle quittée qu’elle avait déjà la nostalgie de cette ville aux rues enfumées et à l’énergie grouillante. Sa ville. Un ronflement assourdi, provenant de l’autre côté de l’étroite allée séparant les deux rangées de fauteuils, interrompit sa rêverie. Elle jeta un coup d’œil à l’homme entre deux âges, vêtu d’un costume chiffonné, qui ronflait dans son coin, et se demanda avec un hochement de tête ce à quoi son père avait bien pu songer quand il avait engagé Philippo Rodriques pour lui servir de garde du corps. »

Auteurs: Clive Cussler, Paul Kemprecos

Titre : L’or bleu

Édition: Grasset

Genre: Thriller

Pages: 350

8 comments

  1. Frankie says:

    Je l’ai lu il y a quelques années (j’ai pratiquement tous les Clive Cussler) et je l’avais trouvé sympa. Mais globalement j’aime moins Austin que Dirk Pitt, le héros emblématique des livres de Cussler.

  2. calypso says:

    Il faut toujours redonner une chance aux livres, mais parfois ça ne fonctionne pas trop…
    Merci en tout cas d’avoir participé à cette première session !

  3. Lady K says:

    Je connais cet auteur (ma famille est fan de sa « série ») mais le seul livre que j’ai lu de lui ne m’a pas laissé un souvenir impérissable. Mais là, tu piques ma curiosité, les thèmes que tu cites m’intéressent bien alors je vais peut-être retenter 😀 J’étais peut-être tombée sur celui qui ne me convenait pas !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.