Laura Gallego Garcia – La fille de la nuit

la-fille-de-la-nuit

J’ai toujours aimé les récits de Laura Gallego Garcia. Celui-ci ne fera pas exception. On y parle d’Isabelle, une jeune fille du village qui est de retour et qui a acheté un grand domaine, on ne sait pourquoi.

C’est grâce aux commères du village qu’on va en apprendre plus sur Isabelle et sur ses étranges habitudes telles que vivre la nuit ou n’avoir qu’une chaise et une petite table dans sa cuisine. Et puis il y a son majordome qui est malpoli…

Le style de Laura Gallego Garcia est toujours agréable et très fluide.

Bref, un petit livre fantastique assez sympathique même si ce n’est pas le meilleur roman de Laura Gallego Garcia.

Auteur : Laura Gallego Garcia

Titre : La fille de la nuit

Edition : J’ai lu

Genre : Fantastique

Pages : 191

Patrick McSpare – Comtesse Bathory

Comtesse Bathory

J’ai toujours été fascinée par l’histoire de la Comtesse Bathory, celle qui aimait prendre des bains de sang.

Grâce à ce récit, Patrick McSpare donne la part belle à cette héroïne en lui consacrant tout un roman. La Comtesse est une femme tout à fait respectable au début de roman mais petit à petit, elle va se laisser emporter par la magie noire à cause de ses compagnons de route.

On suit également des mercenaires dont la tâche est justement d’arrêter la Comtesse ou d’au moins faire cesser la disparition des jeunes filles de la région.

Le roman est vraiment foisonnant et explore en profondeur le personnage de la Comtesse Bathory. J’ai vraiment aimé la découvrir plus dans ce récit. Les personnages secondaires sont également réussis mais rien à faire, la Comtesse les bat tous à plate couture !

Le roman est également doté d’une certaine sensualité que j’ai trouvé très bien amenée.Et que dire de la couverture, totalement en adéquation avec le roman. C’est assez rare pour être souligné !

En conclusion, ce fut vraiment une lecture enthousiasmante pour moi. Je  vous le conseille vivement !

challengehalloween2016

Auteur : Patrick McSpare

Titre : Comtesse Bathory

Edition : Panini

Genre : Fantastique

Pages : 377

D’autres avis : Karline, Mycoton, Thalia

Royce Buckingham – Démons

demons

Aujourd’hui, je vous parle de Démons, un chouette roman pour enfants sur le thème des… démons justement.

L’histoire est celle du jeune Nat qui à, à peine, 12 ans se retrouve gardien de démons. Une tâche pas facile qui demande une vigilance extrême alors quand il s’absente un petit moment pour sortir avec une fille, ça ne peut que mal tourner. A lui maintenant d’essayer de retrouver et de renfermer la Bête qui vient de s’échapper !

J’ai bien aimé ce roman. Les adolescents sont chouettes à suivre et il y a pas mal d’humour qui parsème le roman. C’est donc une parfaite lecture pour Halloween à proposer aux jeunes lecteurs.  Cela m’a un peu fait penser aux récits de Neil Gaiman ou au film Super 8 pour le côté « adolescents qui se débrouillent seuls pour sauver le monde ».

Petit bémol pour moi : la couverture que je trouve vraiment affreuse avec cette sorte de dragon en 3D. Il aurait mérité un meilleur visuel à mes yeux.

Ce n’est clairement pas un coup de coeur mais il y a quand même de quoi s’amuser dans ce roman pour adolescents. Je lirai peut-être la suite.

Challenge des globe-readers

Escale 44/+75 : Seattle, Etats-Unis

Auteur : Royce Buckingham

Titre : Démons

Edition : Castelmore

Genre : Jeunesse, Fantastique

Pages : 222

D’autres avis : Mycoton, Thalia, Liliebook

Lara Adrian – Minuit, tome 1 : Le baiser de minuit

minuit1

Voilà bien longtemps que je n’avais pas commencé une nouvelle saga de bit lit. C’est finalement sans trop de conviction que j’ai entamé le premier volume de Minuit. Et finalement, même si l’intrigue est assez classique, j’ai passé un bon moment.

Tout commence lorsque Gabrielle est spectatrice d’une scène digne de films d’horreur : un homme se fait dévorer devant lui.

Gabrielle est l’héroïne typique de ce genre de roman : butée mais attachante, elle fonce et n’a pas la langue dans sa poche. Lucan Thorne, l’inspecteur mystérieux qui croit en son histoire. Il est lui aussi digne du petit ami fantastique des romans de bit lit : plutôt sombre, avec pas mal de secrets et qui désire laisser Gabrielle en dehors de tout ça.

Le style de Lara Adrian était assez fluide. Elle alterne bien entre les moments d’actions et ceux de description ou d’explication de son monde fantastique. Il y a également pas mal de scènes érotiques qui parsèment le roman pour ceux qui apprécient cela.

Bref, un moment sympa avec ce premier tome de Minuit. Je ne sais pas encore si je vais continuer la série néanmoins car bien que ce soit divertissant, je ne suis pas sûre de garder grand souvenir de cette histoire dans quelques mois.

Bref, à vous de tenter !

Auteur : Lara Adrian

Titre : Minuit, tome 1 : Le baiser de minuit

Edition : Milady

Genre : Bit lit

Pages : 499

D’autres avis : JessEpica, Galleane, Karline

Gail Carriger – Le protectorat de l’ombrelle, tome 4 : Sans coeur

sans coeur

Après avoir trouvé le tome 3 un peu en deça, j’ai été ravie de retrouver Alexia Tarabotti dans cette quatrième aventure que j’ai adoré de bout en bout ! Pour tout vous dire, il ne m’a fallu qu’un week-end pour venir à bout de ce roman de plus de 400 pages.

On retrouve Alexia quelques mois après les événements du tome 3. Elle est en fâcheuse posture et pour changer, il y a encore des êtres surnaturels qui tentent de la tuer. Oh et puis elle doit mener une enquête très étrange sur une menace qui semble peser sur la reine Victoria. Bref, alors qu’Alexia, vu son état, devrait se reposer, elle va devoir être plus active que jamais !

J’ai retrouvé dans ce tome tout ce que j’adore dans cette saga : les dialogues savoureux entre Alexia et Maccon, les personnages secondaires que j’adore (Lord Akeldama et le Professeur Lyall). Ce tome permet également d’en apprendre plus sur certains personnages ou de découvrir ce qu’est la vie d’un jeune loup grâce au petit dernier de la meute.

Bref, Sans coeur fut un vrai régal et je n’ai plus qu’une hâte : connaître le fin mot de l’histoire grâce au tome 5 : Sans âge !

Auteur : Gail Carriger

Titre : Le protectorat de l’ombrelle, tome 4 : Sans coeur

Edition : Le livre de poche

Genre : Fantastique, Steampunk

Pages : 445

D’autres avis : Ethernya, Salhuna, Frankie, Mortuum, Nane, Karline, Evy, Acr0, Mina, Mycoton