Les crimes de Grindelwald

1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s’échappe de prison et s’attelle à recruter des partisans, dont la plupart ignorent sa réelle intention : faire régner les sorciers de sang pur sur les êtres non magiques. Afin de contrecarrer les plans de Grindelwald, Albus Dumbledore fait appel à Norbert, son ancien élève à Poudlard. Dans ce monde des sorciers de plus en plus divisé, l’amour et la loyauté sont mis à l’épreuve, les amitiés les plus sincères et les liens familiaux ne sont pas épargnés.
Revivez le film écrit par J. K. Rowling avec le texte original de l’auteur: l’intégrale des dialogues, mais aussi l’action, le jeu des personnages, les descriptions des décors, les mouvements de la caméra…

Vous le savez, depuis que je suis maman, c’est plus compliqué pour moi d’aller au cinéma. Et ça me fait mal au coeur, d’autant plus quand il s’agit d’une histoire tirée de l’univers d’Harry Potter qui m’est si cher !

Mais c’est sans compter les novellisations des films qui permettent aux gens comme moi de découvrir le film sous une autre forme.

Avant tout, il faut signaler que cet ouvrage est superbe graphiquement. La couverture est douce au toucher, brillante grâce à l’écriture dorée. Il y a du relief. Bref, ça scintille ! Franchement, rien que pour ça, offrez-le à tout Potterhead de votre entourage pour Noël.

Et à l’intérieur ? Ben c’est pareil. Le texte du film est particulièrement mis en valeur par des illuminures, des petits dessins, etc. On prend aussi la peine de nous donner un glossaire des termes cinématographiques

Et l’histoire après tout ? Hé bien, pour moi, c’est toujours très agréable de retourner dans cet univers chéri. Le rythme est soutenu et j’ai aimé les mêmes éléments que pour le premier film à savoir : la personnalité atypique de Norbert et les créatures fantastiques qui pullulent.

Il y a aussi un peu d’humour par ci par là. Après, en tant que fidèle, j’ai grincé des dents sur plusieurs sujets de l’intrigue que je ne vais pas noter pour éviter de vous spoiler.

Bref, même si les Harry Potter sont supérieurs en terme de qualités pour moi, je vous conseille tout de même cet ouvrage, juste pour le plaisir de le voir scintiller dans votre bibliothèque !


  • Autrice : J.K. Rowling
  • Commencé le : 06/12/2018
  • Terminé le : 06/12/2018
  • Edition : Gallimard Jeunesse
  • Genre : Fantastique
  • Pages : 320
  • Sorti le : 15/11/2018
  • Note : 3/5

Un rêve couleur de nuit


Ella Vickers mène une vie en apparence heureuse dans la petite ville de York. Auteure à succès, elle possède une charmante librairie située dans une rue pavée, est mariée à l’homme qu’elle aime et maman d’une adorable fillette. En réalité, Ella lutte pour trouver un équilibre entre sa vie de femme, de mère et ses activités professionnelles. De l’autre côté de l’Atlantique, sa mère, Fabia, remet en question son propre bonheur et ressent à distance la détresse de sa fille. C’est à ce moment-là qu’Ella fait la rencontre de Bryony Darwin, une étrange jeune femme à la recherche d’un livre sur les rêves… Elles dénichent bientôt un ouvrage ancien écrit par une mystérieuse guérisseuse du XVIIe siècle.

J’ai vraiment été charmée à la fois par la couverture, mais aussi par le titre et le résumé de ce livre. On est un peu dans le fantastique et un peu dans la chronique familiale, deux thèmes qui me sont chers.

Les trois femmes dont on parle dans ce roman sont attachantes. Que ce soit Ella (jeune mère de famille dans laquelle je me retrouve beaucoup), la jeune Bryony en proie à ses visions et Fabia, une grand-mère en manque de sa progéniture.

Et j’ai vraiment aimé les sujets abordés dans ce livre : l’ésotérisme, les sorcières, les relations mère-fille, l’épanouissement personnel,… Néanmoins, tous ces bons éléments n’ont pas suffi à en faire une lecture exceptionnelle.

La faute au rythme et à l’intrigue que j’ai trouvé fort mollassonne. J’ai vraiment l’impression qu’il ne s’est quasi rien passé pendant ces plus de 400 pages. 

Bref, c’est avec déception que j’ai bouclé cette histoire malgré ces qualités.


  • Autrice : Sophie Nicholls
  • Commencé le : 22/10/2018
  • Terminé le : 26/10/2018
  • Edition : Préludes
  • Genre : Fantastique
  • Pages : 416
  • Sorti le : 02/11/2018
  • Note : 3/5

Chroniques célestes, tome 1 : Les clés du paradis

Eleanor est une adolescente assez banale au premier abord qui va vivre une grande aventure. Elle apprend qu’elle a été choisie par les Anges pour devenir une grande guerrière dans le prochain conflit entre les anges et les démons. Elle, qui rêvait de quitter sa vie ennuyante est donc bien servie !

Les atouts de ce premier tome sont les personnages. J’ai bien aimé découvrir les caractères des anges ou même de Dieu. Gabriel reste mon préféré pour son côté rock’n’roll et paternel en même temps. J’ai beaucoup moins accroché à Abrahel qui a pourtant une très grande importance ici.

L’intrigue autour de l’Edénie (lieu ou vivent les anges) est assez bien faite et se lit rapidement même si je regrette quelques longueurs.

Néanmoins, je ressens à la lecture de cet ouvrage, un sentiment de déjà vu. J’ai l’impression d’avoir déjà lu des dizaines de livres avec des héroïnes adolescentes ou jeunes adultes projetés dans un nouveau monde. Et le thème des anges et des démons a aussi été maintes fois utilisé. Alors, même si il y a des petites touches originales dans l’intrigue ou dans l’élaboration des personnes, je ne vais pas garder un souvenir mémorable de cette aventure et je ne sais si je vais la continuer.

Quant à l’écriture de Marie-Sophie Kesteman, elle est fort fluide et plaisante.

Bref, c’était une lecture agréable mais pas sensationnelle. Je la conseillerai plutôt aux adolescents n’ayant pas encore trop lu de romans sur ce sujet.

Autrice : Marie-Sophie Kesteman

Commencé le : 08/10/2018

Terminé le : 09/10/2018

Edition : Hélène Jacob

Genre : Fantastique

Pages : 336

Sorti le : 20/07/2015

Note : 2/5

Mercy Thompson, tome 10 : L’épreuve du silence

Je ne pouvais pas louper le grand retour de Mercy en poche ! Alors que se passe-t-il dans ce dixième tome ? Disons que Mercy va avoir des soucis avec des vampires italiens !

Ce que j’ai adoré, outre de retrouver mes personnages chouchous, était de changer un peu d’atmosphère. Et oui, on ne reste pas dans les Tri-Cities ici et on file même en Europe. J’aime toujours autant les vampires dans cet univers et surtout Stefan qui est toujours aussi cool et badass. En revanche, je regrette qu’on n’ait si peu vu la meute, surtout Warren et son compagnon Kyle, qui est un couple que j’apprécie énormément.

Au niveau de l’intrigue, cela devient de plus en plus complexe depuis que les Tri-Cities ont été revendiqués et j’ai vraiment hâte de voir comment la situation va évoluer. Et il y a toujours autant d’actions et de rebondissements, on ne s’ennuie clairement pas !

Bref, j’ai encore passé un excellent moment avec Mercy et sa troupe et j’ai hâte de la retrouver dans de nouvelles aventures.

Autrice : Patricia Briggs

Commencé le : 09/06/2018

Terminé le : 12/06/2018

Edition : Milady

Genre : Fantastique

Pages : 478

Sorti le : 23/05/2018

Note : 4/5

 

Métamorphose en bord de ciel

Dans ce petit conte de Mathias Malzieu, nous découvrons le destin du plus mauvais cascadeur du monde qui vient de déclarer un cancer.

Mathias Malzieu a le chic pour écrire de jolies histoires poétiques et lyriques. J’ai encore une fois succombé à son charme. J’ai aussi bien aimé les personnages bien loufoques de ce roman ainsi quel les messages qu’ils véhiculent.

Bref, un chouette moment !

Auteur : Mathias Malzieu

Commencé le : 29/05/2018

Terminé le : 30/05/2018

Edition : Flammarion

Pages : 157

Sorti le : 14/03/2011

Note : 4/5