Amanda Conner, Jimmy Palmiotti, Chad Hardin – Harley Quinn, tome 5 : Dancing Quinn

Harley est de retour ! Et comme le laisse supposer la couverture le Joker et Batman aussi. J’aime toujours autant Harley et sa bande et j’aime surtout son évolution. Elle s’affranchit de plus en plus. Mais ne vous inquiétez pas, elle est toujours aussi barrée hein ! Mais là, elle devient plus attachante et on s’éloigne de la caricature qu’elle était auparavant.

Les dessins sont toujours aussi vifs et colorés. Je ne suis pas une grande fan des comics à cause de certains styles mais ici, ça passe très bien.

L’humour est assez potache mais personnellement, j’aime bien.

Bref, j’ai passé un bon moment avec ce tome. Vivement le prochain !

Auteurs : Amanda Conner, Jimmy Palmiotti, Chad Hardin

Titre : Harley Quinn, tome 5 : Dancing Quinn

Edition : Urban Comics

Genre : Comics

Pages : 152

Louise Cooper – Le Maître du temps, tome 1 : L’initié

Sur les 3 livres de fantasy que j’ai lu durant le mois de la fantasy, je peux vous dire que c’est celui que j’ai préféré !

J’ai vraiment été embarquée du début à la fin au côté de Tarod. On le découvre enfant et on va suivre avec lui son initiation. Mais Tarod n’est pas un élève comme les autres. Non, ce n’est pas le plus doué, pati pata comme dans tous les classiques du genre. Tarod cache un côté sombre qui donne vraiment beaucoup d’intérêts à cette histoire.

J’ai aussi aimé les personnages secondaires de ce premier opus. Et que dire du rythme ? Il n’y a pas de temps mort tout simplement ! La fin donne vraiment très envie de se jeter sur la suite. Ce sera peut-être pour bientôt pour moi.

Auteur : Louise Cooper

Titre : Le maître du temps, tome 1 : L’initié

Edition : Bragelonne

Genre : Fantasy

Pages : 368

D’autres avis : Lefso, Koré

Philippe Ossena -La prophétie du Ragnarok, tome 1 : La Porte des neuf mondes

Cela faisait une éternité que j’avais ce livre dans ma PAL. Pour tout vous dire, la maison d’édition a même fermé ses portes il y a déjà quelques années. J’ai finalement ouvert ce roman pour le mois de la fantasy qui avait lieu en mai. Et ce fut une bonne découverte !

La prophétie du Ragnarok tourne autour de la mythologie celtique comme le laisse supposer le titre. J’aime beaucoup la couverture bleu nuit d’ailleurs qui attire directement l’oeil !

Dans cette aventure, on suit Eric Warmé, un adolescent orphelin qui va se retrouver à Mannaheim. Il va se faire des compagnons assez spéciaux pendant sa quête.

Pas grand chose de plus à dire sur cette lecture à part que j’ai apprécié cette aventure et que je regrette de ne pouvoir découvrir la suite maintenant.

Auteur : Philippe Ossena

Titre : La prophétie du Ragnarok, tome 1 : La Porte des neuf mondes

Edition : Sortilèges

Genre : Fantasy, Jeunesse

Pages : 370

D’autres avis : Mycoton, Titisse

Matteo Bussola – Nuits blanches & gros câlins

Aujourd’hui, je vous parle d’un très joli petit livre, le journal de bord d’un papa de 3 filles. C’est un livre plein de tendresse et d’amour d’un père envers ses enfants.

Le contenu, c’est donc une série d’anecdotes que nous raconte Matteo Bussola sur sa famille. Il y a des marrantes, des touchantes, des surprenantes. Bref, un joli cocktail ! C’est un petit livre tout simple au final mais qui ravira les papas.

Le style utilisé est assez familier. On a vraiment l’impression de lire les notes que peut écrire un parent sur les péripéties et les bons mots de ses enfants.

J’aime aussi beaucoup la couverture avec cette famille d’ours polaire.

Une jolie parenthèse en somme !

Auteur : Matteo Bussola

Titre : Nuits blanches et gros câlins

Edition : Kero

Genre : Contemporain

Pages : 252

Frédérique Deghelt – La grand-mère de Jade

Oulah déjà un mois sans publication ! Ca ne va pas du tout. Et pourtant, j’ai lu quelques livres depuis. Dont celui-ci : La grand-mère de Jade qui traînait depuis longtemps dans la PAL.

J’ai vraiment adoré cette histoire qui parle de la relation d’une grand-mère et de sa petite fille. Mamoune est vraiment géniale, une mamie qu’on aimerait tous avoir. J’ai aimé sa fraîcheur, son goût pour la lecture, sa vie simple et son amour pour sa famille. J’ai aussi aimé Jade, cette jeune femme parisienne, journaliste, sûre d’elle, qui peut au premier abord paraître à l’opposée de sa savoyarde et campagnarde grand-mère mais qui ont pourtant beaucoup en commun.

Le style de Frédérique Deghelt est fluide et agréable. J’ai lu ce livre en quelques heures seulement et avec grand plaisir !

Seul bémol, et pourtant quel bémol, l’épilogue m’a tout simplement donné envie de jeter le livre par la fenêtre. Je déteste ce genre de fin ! Je trouve ça trop facile, comme si l’auteure se foutait un peu des lecteurs.

Bref, déçue par cette fin, ce livre ne sera pas un coup de coeur mais j’ai tout de même vraiment aimé cette lecture.

Auteur : Frédérique Deghelt

Titre : La grand-mère de Jade

Edition : J’ai lu

Genre : Contemporain

Pages : 282

D’autres avis : Carolivre, Sphérolivres