Julianne Donaldson – Edenbrooke

Voici une romance qui m’a beaucoup plu ! Il faut dire qu’Edenbrooke est un lieu idyllique où on aime se promener en compagnie des personnages.

Au niveau du style, je l’ai trouvé très charmant et j’ai adoré les jouxtes verbales entre les deux principaux protagonistes. C’était exquis, tout simplement !

Marianne est une jeune femme plutôt garçon manqué qui n’aime pas vraiment s’habiller de jolies robes. Elle aime les chevaux et ai plutôt timide. Elle a tendance à s’effacer devant sa soeur jumelle, Cecily plus exubérante. C’est une jeune femme que j’ai beaucoup apprécié. Elle est simple et humble et c’est un plaisir de la suivre dans sa découverte d’Edenbrooke.

Bref, cette lecture est un vrai ravissement pour moi et je vous la conseille très fortement !

Auteur : Julianne Donaldson

Titre : Edenbrooke

Edition : Milady Romance

Genre : Romance

Pages : 360

D’autres avis  : Kincaid

Aurélien Poilleaux – 99 filles

Voilà une toute petite nouvelle qui nous plonge dans la vie d’un séducteur qui va devoir retrouver ses anciennes conquêtes pour s’excuser auprès d’elles. L’idée de départ est plutôt pas mal et le déroulement est très agréable aussi mais avec une vingtaine de pages seulement, difficile d’aller loin et de s’attacher au personnage ou d’avoir une intrigue qui tient au corps.

Mais je vous conseille quand même ce bref moment de lecture entre deux gros pavés.

Auteur : Aurélien Poilleaux

Titre : 99 filles

Edition : L’anthologiste

Genre : Nouvelle

Pages : 22

D’autres avis : Lectrice passionée, Sur ma table de nuit

Jean-Marc Ligny – Chimères

La lecture de Chimères de Jean-Marc Ligny fut très confuse. J’ai eu du mal à comprendre la finalité de la quête des héros principaux, leurs motivations, le sens derrière tout cela. C’est une histoire que j’ai trouvé fort brouillonne avec beaucoup de flous et de sujets non évoqués. En lisant les chroniques des autres lecteurs, je vois qu’on partage tous cette consternation.

Le style de Jean-Marc Ligny est toujours fluide et doté d’un certain charme, on arrive à avancer dans Chimères même si on ne comprend pas tout et qu’on ne ressent pas beaucoup de plaisir.

Je lirai d’autres Ligny car j’aime généralement les thèmes développés dans ces livres. Je pense que le prochain sera AquaTM mais pas tout de suite, il faut d’abord que je me remette de celui-là.

Auteur : Jean-Marc Ligny

Titre : Chimères

Edition : Lokodomo

Genre : Fantasy

Pages : 324

D’autres avis : PtiteTrolle, Lauryn

C’est lundi, que lisez-vous ? 117ème édition

c'estlundi

Le logo est de Galleane.

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane s’occupe maintenant du récap des liens.

Qu’ai-je lu ces deux dernières semaines ?

 

J’ai terminé Edenbrooke de Julianne Donaldson et j’ai beaucoup aimé. Puis, j’ai lu Gon, tomes 3,4 et 5 de Masashi Tanaka et GTO, tome 2 de Tôru Fujisawa. J’ai également commencé La couleur des sentiments mais je l’ai trouvé trop longuet alors je l’ai stoppé.

Que lis-je en ce moment ?

 

Je lis Harley Quinn, tome 4 : Le gang des Harley de Chad Hardin, Jimmy Palmioti et Amanda Conner.

Que vais-je lire cette semaine ?

 

Je pense lire Suicide Squad, tome 3 : Discipline et châtiment de Adam Glass et Federico Dallocchio.

Xinran – Baguettes chinoises

Dans la campagne chinoise, il y a les poutres (les garçons) et les baguettes (les filles). On suit l’épopée d’une fratrie de baguettesqui porte des noms de numéros : Trois, Cinq et Six. Elles vont partir en ville, à Nankin.

Xinran s’est basé sur des témoignages pour réaliser cette fiction. Ce roman nous permet de voir la différence entre la vie en ville et à la campagne. J’ai beaucoup aimé suivre le parcours de ces trois soeurs aux caractères et aux destins distincts.

Trois est la première à partir en ville et va travailler dans la restauration. Cinq, qui est considérée comme la plus bête de la fratrie, va s’épanouir dans une sorte de thalasso. Quant à Six, la seule ayant fait des études prolongées va se retrouver dans une maison de thé.

J’ai été touchée par chacune des soeurs. Quand on sait que c’est basé sur des faits réels, cela nous montre à quel point la campagne chinoise est encore très arriéré par rapport à la vie citadine.

Au niveau du style, Xinran essaye d’alterner fiction et faits concrets. Cela est un peu déstabilisant car les transitions entre l’intrigue et l’aspect documentaire sont assez abruptes.

J’ai préféré Chinoises de la même auteur mais je recommande tout de même cet ouvrage à tous ceux qui s’intéressent à la vie à la campagne chinoise.

Nankin, escale 46/+75

Auteur : Xinran

Titre : Baguettes Chinoises

Edition : Editions Philippe Picquier

Genre : Contemporain

Pages : 341

D’autres avis : Galleane