Le rêve de Mr Darcy

Dans Le rêve de Mr Darcy, nous découvrons l’histoire de Phoebe Hawkins, la fille de Georgiana Hawkins. C’est un roman qui fait partie des nombreuses romances qu’Elizabeth Aston a rédigé autour de la famille Darcy.

Ce qui est plaisant est évidemment de voir ce qu’est devenu Pemberley et les personnages qu’on a tant aimé à savoir les Bingley, les Darcy et les soeurs Bennett. Mais ici, on suit leurs enfants et même si Darcy est dans le titre, sa présence est plus qu’anecdotique dans l’intrigue.

L’intrigue, justement, ben, elle est très prévisible. C’est une romance que j’ai trouvé vraiment très bateau. En fait, pour tout dire, ce qui m’a uniquement plu, c’est d’être à Pemberley et l’ambiance ! Phoebe ne m’a pas trop intéressée. J’ai largement préféré Louisa Bingley dont on suit aussi l’aventure ici.

Bref, une romance qui ne va clairement pas rester dans les annales mais qui répond, j’imagine, à une certaine demande du public.

Autrice : Elizabeth Aston

Edition : Milady

Genre : Romance historique

Pages : 384

Note : 2/5

D’autres avis : Melle Alice, Jess Swann, Xiaolin

Où le regard ne porte pas…

Début du XIXème, une famille londonienne s’installe en Italie. L’accueil est plus qu’hostile mais le jeune William ne tarde pas à tomber sur Lisa et sa bande. Ils ont la même date de naissance et il semblerait que leur destin soit lié.

Sous le joli dessin d’Olivier Pont, c’est une jolie histoire d’amitié et d’intégration que nous découvrons. Je me suis laissée bercée par ces aventures d’enfants, par ces décors rappelant les vacances et le Sud. J’ai aussi aimé cette petit part de mysticisme qui s’insère ici et là.

Au niveau de l’intrigue, on ne va pas dire que j’ai été subjuguée, c’est une chronique sociale et d’enfance assez classique mais la bande dessinée reste charmante malgré tout.

Bref, une petite BD qui sent bon l’insouciance et les congés d’été en somme. Je lirai le tome 2 qui conclut la saga mais sans grande hâte.

L’avis de Mo’ plus enthousiaste que moi

D’autres BD à piocher pour vos vacances sont à découvrir chez Noukette cette semaine.

Scénariste : Georges Abolin

Illustrateur : Olivier Pont

Commencé le : 31/05/2018

Terminé le : 31/05/2018

Edition : Dargaud

Genre : BD

Pages : 94

Sorti en janvier 2004

Note : 3/5

Scottish Trip

Scottish Trip, c’est l’histoire de Juliette qui décide de planquer Steve et son groupe de rock dont elle est la manager quand il lui annonce qu’il ne reste avec elle que par gratitude. Juliette décide donc de vivre sa vie comme elle l’entend et cela va commencer par faire un road trip en Ecosse comme elle en rêve depuis des années !

J’ai été attirée par ce roman, déjà par sa jolie couverture mais surtout pour son résumé. Un road trip en Ecosse, voilà longtemps que j’en rêve et j’ai même déjà prévu l’itinéraire, qui ressemble beaucoup à celui de Juliette au final. Bref, j’étais donc aux anges de vivre déjà ce voyage par procuration.

En plus, les personnages sont plutôt agréables à suivre. J’ai aimé voir Juliette, plutôt coincée, commencer à se dévoiler petit à petit. L’intérêt aussi de ce roman, c’est qu’on suit également Steve. L’alternance des points de vues permet de ne pas se lasser même si j’avoue que le parcours de Steve m’a beaucoup passionnée. Même s’il a une certaine remise en question, il reste un personnage assez antipathique à mon goût.

Le style est plutôt accrocheur. On alterne bien entre les descriptions et les dialogues. On rentre très vite dans le vif du sujet en fait (à savoir beaucoup de romance !) et l’autrice prend plus le temps ensuite de creuser les personnages.

Les paysages et les Écossais étaient évidemment sublimes et j’avais très envie de les rejoindre dans les Highlands !

C’est un roman assez facile à lire qui se dévore en quelques heures. Même si au niveau de la romance, je n’ai pas été fort touchée, j’ai tout de même passer un agréable moment aux côtés de Juliette et ses compagnons.

Je vous le conseille comme lecture d’été !

Autrice : Liliane Fournier

Commencé le : 08/06/2018

Terminé le : 08/06/2018

Edition : Editions HJ

Genre : Romance

Pages : 374

Sorti le : 22/03/2018

Note : 4/5

D’autres avis : Delcyfaro

Pico Bogue, tome 2 : Situations critiques

Pico Bogue est de retour ! Et on peut dire qu’il n’a pas perdu de sa verve !

Avec sa soeur Ana Ana ou avec ses parents, les paroles fusent. J’adore toujours autant ses petits traits d’esprits. Pico sait faire passer ses envies et ses opinions à ses parents et cela, sans insulte mais avec des mots qui claquent.

Parmi les nouveautés, j’ai aimé le voir davantage dans le jardin ou la manière dont il reproche à sa mère de trop l’aimer ou de faire preuve d’adultisme.

Sous ce joli dessin gribouillé et coloré à l’aquarelle, Pico Bogue est une bande dessinée où les petites scénettes s’enchaînent à toute vitesse. Je pense que je ne vais pas tarder à emprunter le prochain tome car je ne m’en lasse définitivement pas !

Découvrez les autres BD de la semaine chez Moka !

Scénariste : Dominique Roques

Dessinateur : Alexis Dormal

Commencé le : 27/05/2018

Terminé le : 27/05/2018

Edition : Dargaud

Genre : BD

Pages : 48

Publié le : 12/03/2009

Note : 4/5

Indignez-vous !

Ce tout petit essai, d’à peine 30 pages, avait beaucoup fait parler de lui à sa parution en 2010. J’ai enfin pris le temps de le découvrir.

Et comment dire… Je ne sais si le soufflé est retombé mais ce livre est loin de m’avoir touchée. Stéphane Hessel donne un discours motivant pour que la jeunesse s’indigne face aux événements qu’elle trouve injustes. Mais en 30 pages, c’est tout de même difficile de mobiliser les foules. J’ai aussi l’impression que ça bouge déjà pas mal et que les gens, en Europe, n’ont pas peur d’affirmer leurs opinions, de monter des actions ou des associations pour défendre leurs idées.

Bref, malgré que je me sois reconnue dans certains combats, Stéphane Hessel n’a pas su me transmettre sa fougue pour que j’agisse davantage.

Auteur : Stéphane Hessel

Commencé le : 06/05/2018

Terminé le : 06/05/2018

Edition : Indigène

Genre : Essai politique

Pages  : 32

Sorti le : 21/10/2010

Note : 2/5