Stéphane Betbeder, Erwan Seure-Le-Bihan – Oracle, tome 5 : La veuve

oracle tome 5

Ah ben ça fait un petit temps que je ne vous ai plus parlé de BD ! J’ai continué à la saga Oracle, qui est décidément ma série BD favorite du moment.

Dans ce tome, on fait la connaissance de Cyddipe, une jeune femme qui va voir sa ville disparaître sous les flots avec son mari et ses enfants. Mais elle est bien déterminée à aller ramener sa famille à la vie même si elle doit pour cela faire un marché avec Zeus et se rendre au Royaume des Enfers.

Ce cinquième volume clôture le premier cycle d’Oracle. Et même si les histoires peuvent être lues indépendamment, on sent bien ici qu’il y avait un fil rouge tout au long de ces 5 tomes. Je vous conseille donc de les lire dans l’ordre.

Concernant La veuve en particulier, c’est une aventure que j’ai beaucoup aimé. J’ai été charmée par Cyddipe qui est une femme qui n’a pas froid aux yeux et qui ne craint pas vraiment les dieux. Elle se trouvera un allié incongru aux Enfers qui est aussi bien attachant. L’intrigue tient bien la route et on a, comme pour les autres BD, vraiment l’impression de découvrir une histoire inédite de la mythologie grecque.

Le dessin de Seure-Le-Bihan est très joli et illustre bien l’ambiance effrayante des Enfers.

Bref, La veuve est une jolie histoire inédite qui clôture bien le premier cycle d’Oracle. Je lirai la suite avec grand plaisir.

Auteurs : Stéphane Betbeder, Erwan Seure-Le-Bihan

Titre : Oracle, tome 5 : La veuve

Edition : Soleil

Genre : BD

Pages : 56

Patrice Lesparre, Nicolas Demare – Oracle, tome 4 : Le malformé

oracle tome 4

Je vous le dis tout de go : ce quatrième tome d’Oracle est un des meilleurs de la saga ! Je l’ai vraiment adoré du début à la fin.

L’intrigue est bien pensée et très intéressante. Jugez plutôt : Mélos, un bellâtre est à deux doigts de séduire la déesse Aphrodite. Mais cela met en rage Appollon car la belle vient justement de repousser ses avances. Pour se venger, Appolon transforme Mélos en un être hideux et repoussant. Arrivera-t-il à séduire Aphrodite malgré tout ? Il va tout faire pour en tout cas !

L’histoire est vraiment très bien construite et surprenante. Les auteurs ne vont pas dans la facilité et quasiment jusqu’au bout, j’avoue que je n’arrivais pas à savoir si Mélos allait parvenir à ses fins.

Le petit plus également de ce tome est l’humour grivois apporté par les satyres qui m’a vraiment beaucoup plu. Cela permet un peu d’alléger l’intrigue et c’est franchement drôle.

Le dessin de Nicolas Demarre est également très agréable à l’oeil. Tout est bien détaillé que ce soient les décors ou les expressions des personnages. Et l’infirmité de Mélos est vraiment impressionnante et réaliste.

Bref, j’ai vraiment passé un super bon moment avec ce tome. Pour l’instant, Oracle est une série qui ne s’essouffle pas !

Auteur : Patrice Lesparre et Nicolas Demarre

Titre : Oracle, tome 4 : Le malformé

Edition : Soleil

Genre : BD

Pages : 56

D’autres avis : Claireladoc

Nicolas Jarry, Gwendal Lemercier – Oracle, tome 3 : Le petit roi

oracle tome 3

Dans ce troisième volet de la saga Oracle, on fait la connaissance du roi du plus petit royaume de Grèce, un roi qui fait donc pâle figure face à Athènes et Sparte. Mais parfois, il n’est pas d’accord avec ces grands royaumes et décide de quitter l’alliance. Il devra donc trouver la sécurité ailleurs. Et s’il se tournait vers les Dieux ?

Je me demande si ce troisième opus n’est pas mon préféré ! J’ai trouvé le personnage principal très intéressant et agréable à suivre. C’est quelqu’un de déterminé mais qui en même temps a pas mal de doutes et de peurs, ce qui le rend très humain.

L’intrigue est bien ficelée et tient la route. Quant au dessin, je l’ai également apprécié et le dessinateur sait vraiment rendre les visages très expressifs.

Bref, un bon cocktail que Le petit roi, j’espère que les prochaines aventures seront de la même trempe !

Auteurs : Nicolas Jarry, Gwendal Lemercier

Titre : Oracle, tome 3 : Le petit roi

Edition : Soleil

Genre : BD

Pages : 54

Nicolas Jarry et Gianluca Maconi – Elfes, tome 02 : L’honneur des elfes sylvains

elfest2

En écrivant cette chronique, je me demande pourquoi j’ai mis autant de temps à continuer cette saga. Parce qu’Elfes est vraiment une série de BD qui a tout pour plaire : un procédé inédit où les auteurs changent suivant les tomes mais où l’univers reste le même. La différence étant qu’on s’intéresse à chaque fois à un autre peuple d’elfes. J’avais lu le tome 1 sur les Elfes bleus il y a un peu plus d’un an et j’avais bien apprécié. C’est également le cas pour ce deuxième opus.

Les elfes sylvains est une peuplade plus connue dans la mythologie fantasy. On en voit et on en croise souvent. Nicolas Jarry et Gianluca ont décidé de nous montrer leur rapport avec les humains. L’histoire est belle bien qu’un peu triste. On peut l’apparenter à une fable qui se déroule dans une nature mystique.

Les dessins de Gianluca Maconi sont détaillés surtout en ce qui concerne les décors. Ca peut-être un peu risqué d’avoir un récit qui se déroule quasi intégralement en forêt, surtout quand les personnages sont également habillés en vert mais le dessinateur y arrive parfaitement.

Bref, L’honneur des Elfes sylvains est un récit tragique bien maîtrisé et finement dessiné. Bien que j’ai davantage aimé le premier volume, j’ai tout de même passé un très bon moment aux côtés de ces Elfes sylvains et j’ai déjà hâte de découvrir les Elfes blancs qui sont l’objet du prochain tome.

Auteurs : Nicolas Jarry, Gianluca Maconi

Titre : Elfes, tome 2 : L’honneur des Elfes sylvains

Edition : Soleil

Genre : BD, fantasy

Pages : 54

D’autres avis : Parthenia, Supy, Aveline, Lectures & cie

Ronal Lebreton, Bertrand Benoît – Oracle, tome 2 : L’esclave

oracle tome 2 l'esclave

Il était temps que je vous parle de cette BD. Il faut dire que le tome 3 est sorti il y a quelques et que j’ai tout de même lu ce deuxième volume il y a déjà plusieurs semaines. Et j’avoue que cette histoire m’a pas mal déçue.

Il y a d’abord un gros souci avec l’édition : le résumé se trouvant à l’arrière est totalement à côté de la plaque. Je me dis même que c’est impossible que celui qui l’a écrit ait lu la BD tellement celui-ci ne correspond pas du tout l’histoire. Ensuite, j’avoue que la « vraie » intrigue ne m’a pas vraiment charmée. J’ai trouvé que c’était violent sans que cela soit justifié et que tout allait un peu trop vite.

Sinon, le graphisme est tout de même très agréable. J’admire beaucoup la maîtrise des couleurs dans ce récit. Il y a beaucoup de jeux de lumière également.

Bref, vous l’avez compris, ce deuxième volume ne restera pas longtemps dans mon coeur ni dans mon esprit malgré un très joli trait de crayon. J’espère que le tome 3, Le petit roi de Nicolas Jarry et Gwendal Lemercier me séduira davantage.

Auteurs : Ronal Lebreton, Bertrand Benoît

Titre : Oracle, tome 2 : L’esclave

Edition : Soleil

Genre : BD, historique

Pages : 54