Louise Tremblay d’Essiambre – Mémoires d’un quartier, tome 1 : Laura & Antoine

Mémoires d'un quartier 1

Je me réjouissais de partager une lecture commune avec Hajar et Mademoiselle Breizh. Ce premier tome de Mémoires d’un quartier nous plonge dans la vie d’une famille montréalaise dans les années 50. Malheureusement, comme mes partenaires de LC, je n’ai pas su aller au bout de ce livre…

Deux éléments m’ont fait stopper cette lecture. Le premier est le manque de contexte. L’auteure se laisse emporter par ses personnages et leur histoire et oublie totalement de nous décrire les lieux dans lesquels ils vivent. Peut-être que pour un Québécois, il est plus facile d’imaginer ce décor mais moi, j’ai vraiment manqué de repères. A quoi ressemblent les maisons à Montréal ? Je n’en sais trop rien en fait. Même souci concernant les descriptions des années 50. Elles sont inexistantes. Il m’a donc été très difficile d’imaginer les vêtements ou les comportements qui prévalaient à cette époque.

J’ai également eu beaucoup de mal avec les dialogues. Ceux-ci sont d’habitude des bulles d’oxygènes quand les descriptions n’arrivent pas à me passionner mais ici, ils sont très difficiles à comprendre. L’écrivaine a fait le choix d’utiliser un dialecte, le joual, pour faire parler ses personnages. Cet élément peut nous permettre de mieux nous plonger dans l’ambiance québécoise mais a malheureusement été pour moi un gros handicap. Je passais mon temps à les décrypter. La construction de ce dialecte ne m’a pas paru très logique. Les gens parlent en « tu » d’individus n’étant pas présents lors de la conversation par exemple.

L’histoire n’a pas su me passionner durant les 50 premières pages. Raconter la petite vie pépère d’une famille montréalaise, pourquoi pas mais les personnages m’ont paru trop caricaturaux. Entre la grand-mère acariâtre, la maman parfaite et la petite fille au coeur sur la main, aucune n’a su me séduire.

Bref, c’est sans remords que j’abandonne cette lecture, surtout qu’il  y a de nombreux tomes derrière celui-ci et que je n’ai pas envie de me forcer. Peut-être saura-t-il vous plaire si vous êtes déjà habitué au joual !

Les avis de mes copinautes qui ont également baissé les bras : Hajar, Mademoiselle Breizh (à venir)

1 sur 5

Challenge des globe-readers

Montréal : 4ème escale/+75

Auteur : Louise Tremblay d’Essiambre

Titre : Mémoires d’un quartier, tome 1 : Laura & Antoine

Edition : Pocket

Genre : Contemporain

Pages : 516

Marie Potvin – Les héros, ça s’trompe jamais, épisode 1

Les héros, ça s’trompe jamais est une série de 6 épisodes de chick litt/romance. J’ai profité de mon RAT (read-a-thon) pour découvrir le premier d’entre eux.

J’avoue que ce n’était pas gagné… Je n’aime pas le format épisode en littérature. J’aime que dans un livre, l’intrigue se termine même si ce n’est qu’une intrigue secondaire comme dans le cas des Anita Blake par exemple. Avec les épisodes, j’ai l’impression que l’action se coupe en plein milieu alors que rien n’est résolu et je déteste ça.

M’enfin, il me fallait une lecture légère pour avancer dans mon RAT car je commençais un peu à fatiguer. Et j’avoue que j’ai passé un bon moment avec ce premier épisode de Les héros, ça s’trompe jamais ! Le style est très fluide, sans prise de tête, ce qui fait qu’on avance assez rapidement. Les dialogues sont également nombreux.

J’ai mis un petit peu de temps à situer tous les personnages de cette saga mais une fois en place, j’ai bien aimé suivre leur évolution et la confrontation entre certains d’entre eux. Pour l’instant, je m’identifie plus à Bernise. Elle me semble une des filles les plus raisonnables. Pour l’instant, les hommes n’ont pas encore réussi à me séduire, peut-être que ça viendra dans la suite.

Bref, voilà une lecture détente qui a parfaitement remplit son rôle. Néanmoins, je déplore vraiment le format. J’ai vraiment eu un goût de trop peu en lisant ce premier épisode. Il y a de grandes chances que je m’enfile tous les autres épisodes avant de vous rendre mon verdict final. Le premier épisode est gratuit alors n’hésitez pas à vous faire votre propre idée !

3 sur 5

Auteur : Marie Potvin

Titre : Les héros, ça s’trompe jamais, épisode 1

Genre : Romance, Chick litt

Edition : Numeriklivres, collection 45 min

Pages : 108

D’autres avis : ThaliaArieste, Quand Pauline lit, Shelbylee,