Camillle Emmanuelle – Sang Tabou

J’ai lu ce bel essai des éditions La Musardine. Il faut bien avouer que les règles restent un tabou dans de nombreux domaines : les arts, en société, etc. Il y a toujours de drôles de superstitions sur cette période.

Dans ce livre, Camille Emmanuelle parle de tout cela et de plus encore. Je ne m’étais jamais rendu compte à quel point c’était tabou mais il faut bien l’avouer que moi aussi, je ne me vante pas quand je les ai et si je dois demander une serviette hygiénique en dépannage, je vais le demander tout bas. D’où nous vient ce sentiment de honte alors que c’est un phénomène naturel et universel pour toutes les femmes ?

Ce livre est une réflexion intéressante sur ce sujet et je vous le conseille si vous vous intéressez à ce sujet.

Auteur : Camille Emmanuelle

Titre : Sang Tabou

Edition : La Musardine

Genre : Non fiction, essai

Pages : 206

Nadine Monfils – Le Bal du diable

Planquez les mineurs ! Ce livre n’est que pour un public averti et majeur…

Mon résumé:

Nina, jeune libertine épouse un vieux monsieur qui habite un château. Mais sa vie ne va pas ressembler à un conte de fée…

Mon avis:

Je vais d’abord vous parler des points négatifs. Bien que ce soit un roman érotique, je suis quand même choquée de lire un passage où Nina explique que sa première fois, c’est quand elle s’est fait abusée par son oncle à 14 ans. C’est de la fiction, ok, mais je trouve ça quand même assez malsain… Deuxièmement, j’ai parfois trouvé les scènes « hot » assez lassantes, surtout lorsqu’elles sont trop rapprochées.

Pourtant, il y a de réels points positifs à ce récit. Il y a une vraie histoire qui tient la route. On ne passe d’une scène de sexe à l’autre sans liens. Tout se tient. J’ai même trouvé l’histoire originale. Mode cliché on. Bien plus qu’un pompier ou un ramoneur qui sonne à la porte d’une jeune demoiselle en peignoir de satin. Mode cliché off.

J’adore aussi la couverture de ce petit roman de moins de 200 pages. C’est Antoine Helbert qui la signe et je crois que je vais suivre de près cet illustrateur. J’aime beaucoup son travail ! Je vous invite d’ailleurs à visiter son site web.

Enfin, j’ai apprécié le fait qu’il n’y ait pas que « ça ». La fin surtout m’a beaucoup plu vu que le côté sexuel est complètement occulté pour laisser place à une course poursuite, un suspens bien ficelé. Et figurez-vous qu’il y a même des personnages attachants dans ce roman.

Bref, Le bal du Diable n’est pas désagréable mais n’est pas un coup de cœur non plus. Merci pour la découverte !

3 sur 5

Auteur: Nadine Monfils

Titre: Le Bal du diable

Édition: La Musardine, collection Lectures amoureuses

Genre: Erotique, fantastique

Pages: 186

Merci à Babelio et La Musardine pour ce livre:

Une auteure belge de plus à rajouter au challenge: