H.P. Lovecraft – L’affaire Charles Dexter Ward

Un personnage fort étrange, nommé Charles Dexter Ward, a disparu récemment d’une maison de santé, près de Providence, Rhode Island. Il avait été interné à contrecœur par un père accablé de chagrin, qui avait vu son aberration passer de la simple excentricité à une noire folie présentant à la fois la possibilité de tendances meurtrières et une curieuse modification du contenu de son esprit. Les médecins s’avouent complètement déconcertés par son cas, car il présentait des bizarreries physiques autant que psychologiques.

Le docteur va mener l’enquête pour comprendre pourquoi le jeune homme qui s’appelle Charles Dexter Ward est devenu fou.

Il faut bien dire que la lecture de ces grands classiques de la littérature fantastiques me sont toujours aussi sympathiques. Pourquoi ? Hé bien, j’adore voir le suspense monter crescendo. Le récit est angoissant sans pour autant utiliser d’artifices ou de visions cauchemardesques. Tout est dans l’ambiance au final…

Le roman se lit, en plus, vraiment rapidement. Alors, même si je regrette la fin un peu prévisible, je ne peux que vous conseiller de lire cette oeuvre du grand H.P. Lovecraft.

En quelques mots : Efficace et prenant !

Auteur : H.P. Lovecraft

Titre : L’affaire Charles Dexter Ward

Edition : J’ai lu

Genre : Fantastique, Classique

Pages : 126

D’autres avis : Lumance, Melwen

Valérie Espinasse – J’arrête le sucre !

Au travers de cet ouvrage, je souhaite vous faire comprendre à quel point cette substance, cette douceur, ce nectar qu’est le sucre, qui vous apporte des frissons de plaisir, vous réconforte dans les moments de tristesse, ou même parfois vous enivre… peut être si néfaste pour votre organisme quand il est consommé en excès.

Oulah, je ne vais pas être tendre avec cet ouvrage, je vous préviens ! D’abord, sachez qu’il s’agit donc d’un livre pour nous aider à ne plus être addict au sucre. Le souci, c’est que l’auteure explique à peine pourquoi il faut le faire. Et surtout, elle ne cite absolument pas ses sources ! « Une étude dit ceci »… Ah oui mais laquelle ? Aucune idée, on ne peut pas creuser davantage. Je trouve que c’est un grand manque de professionnalisme.

Deuxièmement, l’auteure propose une série de régimes basés sur des profils élaborés 3-4 affirmations. Et les régimes sont vraiment drastiques. Celui qui correspondait à mon « profil » (peut-on vraiment dire ça en se basant sur sur si peu de contenu ?) était draconien. Je devais me passer de fruits, de gluten, de lait pendant 1 mois complet.

Donner des régimes aussi stricts sans poser de bilan avant me semble potentiellement dangereux. De plus, je ne suis pas sûre que cela évite de replonger dans le sucre par la suite.

Bon, un point positif peut-être ? Il est très court !

Bref, je vous conseille d’éviter à tout prix ! Mais si vous connaissez d’autres ouvrages sur le sujet, je serai curieuse de les lire.

Auteur : Valérie Espinasse

Titre : J’arrête le sucre !

Edition : J’ai lu

Genre : Non fiction, Pratique

Pages : 190

Anne-Dauphine Julliand – Deux petits pas sur le sable mouillé

On quitte un peu le monde des romans pour un témoignage bouleversant. Tout commence lorsque la maman de Thaïs se rend compte que sa fille a un peu le pied qui tourne. Le jour de ses deux ans, le verdict tombe : elle souffre d’une maladie dégénérative et n’aura plus que quelques années au vivre au mieux. Une maladie dégénérative… je me demande s’il n’y a pas plus effroyable que ça. Voir un proche perdre peu à peu ses capacités puis ses sens. Mais alors comment survit-on à ça lorsque ça arrive à notre propre enfant de deux ans ?

C’est un peu de tout ça que va parler ce livre. Et cette famille nous donne une belle leçon : donner de la vie au jours à défaut de pouvoir donner plus de jours à la vie. C’est un formidable message d’espoir que nous transmet cette famille. La narratrice est également enceinte au moment où elle apprend la nouvelle et le futur bébé a 1 chance sur 4 d’avoir cette foutue maladie également.

Je crois que bon nombre de personnes auraient défailli dans ce genre de situation. Mais cette famille a beaucoup de soutien de tout côté et je trouve cela formidable. C’est vraiment ça qui leur permettra de résister à ces tragiques nouvelles.

Le récit est bouleversant et pourtant, plein de petites joies du quotidien. J’ai eu souvent les larmes à l’oeil avec ce livre, c’est vrai, mais j’ai eu tout autant de sourires.

Bref, une superbe histoire que je vous conseille de lire si ce n’est déjà fait.

Auteur : Anne-Dauphine Juliand

Titre : Deux petits pas sur le sable mouillé

Edition : J’ai lu

Genre : Témoignage

Pages : 247

Frédérique Deghelt – La grand-mère de Jade

Oulah déjà un mois sans publication ! Ca ne va pas du tout. Et pourtant, j’ai lu quelques livres depuis. Dont celui-ci : La grand-mère de Jade qui traînait depuis longtemps dans la PAL.

J’ai vraiment adoré cette histoire qui parle de la relation d’une grand-mère et de sa petite fille. Mamoune est vraiment géniale, une mamie qu’on aimerait tous avoir. J’ai aimé sa fraîcheur, son goût pour la lecture, sa vie simple et son amour pour sa famille. J’ai aussi aimé Jade, cette jeune femme parisienne, journaliste, sûre d’elle, qui peut au premier abord paraître à l’opposée de sa savoyarde et campagnarde grand-mère mais qui ont pourtant beaucoup en commun.

Le style de Frédérique Deghelt est fluide et agréable. J’ai lu ce livre en quelques heures seulement et avec grand plaisir !

Seul bémol, et pourtant quel bémol, l’épilogue m’a tout simplement donné envie de jeter le livre par la fenêtre. Je déteste ce genre de fin ! Je trouve ça trop facile, comme si l’auteure se foutait un peu des lecteurs.

Bref, déçue par cette fin, ce livre ne sera pas un coup de coeur mais j’ai tout de même vraiment aimé cette lecture.

Auteur : Frédérique Deghelt

Titre : La grand-mère de Jade

Edition : J’ai lu

Genre : Contemporain

Pages : 282

D’autres avis : Carolivre, Sphérolivres

Laura Gallego Garcia – La fille de la nuit

la-fille-de-la-nuit

J’ai toujours aimé les récits de Laura Gallego Garcia. Celui-ci ne fera pas exception. On y parle d’Isabelle, une jeune fille du village qui est de retour et qui a acheté un grand domaine, on ne sait pourquoi.

C’est grâce aux commères du village qu’on va en apprendre plus sur Isabelle et sur ses étranges habitudes telles que vivre la nuit ou n’avoir qu’une chaise et une petite table dans sa cuisine. Et puis il y a son majordome qui est malpoli…

Le style de Laura Gallego Garcia est toujours agréable et très fluide.

Bref, un petit livre fantastique assez sympathique même si ce n’est pas le meilleur roman de Laura Gallego Garcia.

Auteur : Laura Gallego Garcia

Titre : La fille de la nuit

Edition : J’ai lu

Genre : Fantastique

Pages : 191