Patricia Briggs – Le pacte du hob

le pacte du hob

On peut dire que j’ai fait durer cette lecture. Elle était dans ma PAL depuis une éternité et je m’y suis finalement plongée la semaine dernière.

L’histoire est celle de la jeune Aren qui va se découvrir médium et de Caëfann, le hob avec qui son village va faire un pacte.

J’ai trouvé cette lecture fort lente. Les descriptions sont nombreuses et j’ai mis pas mal de temps à m’attacher à Aren. Les autres personnages m’ont laissé plutôt indifférente tout comme l’histoire.

Bref, ce n’est pas un grand cru pour moi. Il sera vite oublié !

Auteur : Patricia Briggs

Titre : Le pacte du hob

Edition : L’Atalante

Genre : Fantasy

Pages : 317

D’autres avis : Mycoton, Mypianocanta

Elisabeth Tremblay – Filles de lune, tome 1 : Naïla de Brume

filles de lune 1

Bon, je suis diablement en retard pour vous parler de ce premier tome de Filles de lune. Je l’ai sorti de ma PAL en novembre pour vous en parler pendant le mois spécial Québec en novembre. C’est raté donc !

L’histoire est celle de Naïa, une jeune femme de 25 ans qui vient de perdre son mari et sa petite fille. Elle part se réfugier avec sa tante dans la maison de son grand-père afin de l’aider à nettoyer la maison. Mais un beau jour, elle tombe sur un étrange acte de naissance qui va complètement bouleverser son existence.

L’intrigue commence comme un bon roman de terroir avant de devenir une grande aventure fantasy. C’est un mélange des genres assez spécial mais particulièrement charmant. J’ai autant aimé la première partie, la découverte des secrets de famille et des paysages québécois que la seconde remplie de mystère et d’aventures parfois très éprouvantes pour notre héroïne.

L’héroïne, justement, c’est la la jeune Naïla qui va prendre son temps avant de décider de se lancer dans cette grande aventure. C’est une jeune femme qui a beaucoup souffert, qui n’est pas adepte de nouveautés. Bref, elle n’a vraiment pas un caractère de fonceuse comme c’est souvent le cas dans les romans fantasy. J’ai aimé partager ses doutes, la voir peser le pour et le contre avant de se décider.

Bien que cette saga ait été publié chez Pocket Jeunesse, je ne la recommanderais pas aux plus jeunes car Naïla doit subir des épreuves douloureuses dans ce tome et elles ne peuvent pas être lu à tout âge. Je ne passerai donc cette histoire qu’à des adolescents d’au moins 15 ans bien avertis.

Ce premier tome, qui peut être considéré comme une grosse introduction de 400 pages, m’a donné très envie d’approfondir cet univers. Bien qu’il souffre de quelques défauts de jeunesse, la saga Filles des lunes a vraiment un charme indéniable auquel j’ai totalement adhéré.

logo-québec-en-novembre

Auteur : Elisabeth Tremblay

Titre : Filles des lunes, tome 1 : Naïla de Brume

Edition : Pocket Jeunesse

Genre : Fantasy

Pages : 416

D’autres avis : Merkillia, Mycoton, Evy, Karline, Mina, Ethernya

Christine et Madeleine Féret-Fleury – Atlantis, tome 2 : La reine noire

Atlantis tome 2 La reine noire

Adel a fini sa course folle et est arrivée à destination. Là, elle se rend compte qu’elle a un double et qu’elles sont étrangement liées.

A peine remise de ses émotions, la jeune Adel va donc entamer une nouvelle quête pleine d’obstacles. Ce tome est davantage tourné vers l’imaginaire et on va en apprendre plus sur les pouvoirs d’Adel et découvrir de nouvelles créatures. De nouveaux personnages sont également introduits dans ce tome. Même s’ils sont assez classiques, j’avoue qu’ils m’ont plutôt plu.

L’intrigue est toujours assez simple et reprend un peu les idées du premier volume avec une quête qu’Adel veut accomplir seule mais qui finalement se retrouve accompagnée de ses fidèles amis prêts à tout pour elle. Car oui, Atlantis, c’est aussi une jolie histoire d’amitié.

Voici donc un tome ma foi bien sympathique qui donne envie de découvrir l’ultime opus d’Atlantis. Tout comme les Chroniques de la tour dans un même style, Atlantis peut être une bonne porte d’entrée dans l’univers fantasy pour les jeunes lecteurs.

En conclusion, voilà une lecture jeunesse dans le prolongement du premier tome qui ravira les jeunes lecteurs et ceux qui ont su garde une âme d’aventurier.

Auteurs : Christine et Madeleine Féret-Fleury

Titre : Atlantis, tome 2 : La reine noire

Edition :

Genre : Jeunesse, Fantasy

Pages : 330

D’autres avis : Pauline, Ethernya, Margaud

Brandon Sanderson – Warbreaker

Warbreaker

Fils-des-Brumes est une de mes sagas préférées. J’ai aimé cette série de la première à la dernière page. Depuis, j’ai souvent eu envie de me replonger dans un autre livre de Brandon Sanderson pour voir s’il pouvait encore me scotcher. Finalement, c’est en août dernier que je me suis enfin penchée sur Warbreaker, un one-shot détonant.

Pour ce roman, il a choisi de mettre en avant deux héroïnes : Siri et Vivenna. Ces deux soeurs ont des caractères quasi opposées. Siri est vive, têtue comme une mule et est considéré comme le vilain petit canard de la fratrie. Vivenna est l’héritière du trône. Sage et réfléchie, elle est admirée de tous. Mais vous connaissez Sanderson, il ne va pas se contenter de ces personnages stéréotypés et va rapidement les rendre plus complexe et les sublimer.

Je ne préfère ne rien vous dévoiler de l’intrigue ainsi, vous serez surpris de la tournure des événements dès les premières pages. Ce que je peux vous dire en revanche, c’est que j’ai adoré ce tout nouvel univers de Brandon Sanderson. Dans la cité ultra-colorée de Hallandren, de nombreux Dieux font partie de la cour du Dieu-roi que chacun craint.

Avec ce livre, je commence à me rendre compte des sujets qui plaisent à Brandon Sanderson. Dans Warbreaker, on cotoie comme avec Fils-des-Brumes, des personnages principaux qui semblent tellement insignifiants face au tyran suprême. Et pourtant, l’espoir nait rapidement…

Impossible de décrocher ce livre avant la dernière page tellement Brandon Sanderson nous emporte dans son univers. Encore une fois, j’ai ri, -quasi cette fois- pleuré et mon coeur a battu la chamade à de nombreuses reprises.

Bref, Warbreaker est un énorme coup de coeur avec une histoire détonante, un univers ultra intéressant et des personnages que l’on considère comme des amis après seulement quelques pages. Bref, ce fut encore une fois génial !

Auteur : Brandon Sanderson

Titre : Warbreaker

Edition : Orbit

Genre : Fantasy

Pages : 547

D’autres avis : Nathalie, Miss Spooky Muffin, Mycoton, Heclea, Frankie, Ptitetrolle

Robin Hobb – L’assassin royal, première époque, livre 2

L'assassin royal première époque 2

Vous vous rappelez de mon coup de foudre pour le premier volet de L’assassin royal ? Alors, vous vous doutez avec quelle impatience j’ai dévoré ce second ouvrage dès que je l’ai reçu. La fin des 3 premiers tomes de L’assassin m’avait vraiment laissé sur les fesses. Il avait vraiment été douloureux pour moi de laisser Fitz en si mauvaise posture. Le début de cette nouvelle intégrale fut également éprouvant car Fitz souffre énormément.

Je me demande si le secret de Robin Hobb n’est pas justement de nous faire aimer énormément ces personnages et de leur faire subir les pires tortures pour qu’on continue à avancer dans la saga en espérant que leur situation va s’améliorer. Vous l’avez compris, c’étaient encore une fois les montagnes russes pour mon coeur ! Mais loin d’être une redite, ces nouvelles aventures sont une vraie suite aux 3 premiers volumes. D’ailleurs, les personnages ont évolué. Fitz n’est plus cet adolescent impulsif, il devient petit à petit un homme. Et il n’est pas le seul : Kettricken, Molly, Burrich vont également changer. Mais ce que j’ai le plus adoré, c’est d’enfin découvrir qui est le fou. Et comme si ce n’était pas suffisant, Robin Hobb nous introduit de nouveaux personnages très charismatiques à savoir la ménestrelle Astérie et une vieille femme nommée Caudron qui semble savoir beaucoup de choses.

L’intrigue ? Elle est pleine de rebondissements du début à la fin. On a à peine le temps de souffler que de nouvelles galères arrivent. La tranquillité ne viendra qu’au dernier chapitre qui clôt très bien cette histoire. On pourrait d’ailleurs s’arrêter là sans éprouver de frustration mais comme Robin Hobb a décidé de continuer les aventures de Fitz au delà, je m’en réjouis d’avance.

Bref, cette saga de l’assassin royal me comble de tout point de vue. J’ai adoré ces deux premières intégrales de bout en bout et je ne peux que vous conseillez de le lire ou de l’offrir à vos proches. C’est clairement ma révélation de 2014 !

Auteur : Robin Hobb

Titre : L’assassin royal, première époque, livre 2

Edition : J’ai lu

Genre : Fantasy

Pages : 1115

D’autres avis : Tiger Lilly