Saki Hiwatari – Global Garden (8 tomes)

Mon avis :

Par amour pour sa mère, Ruika se déguise en son frère, mort il y a des années.  Cette jeune fille qui a même su empêcher son corps de se transformer en femme va rencontrer un jeune homme accompagné d’un garçon muet qui déclare la chercher depuis des années. Et qu’est-ce qu’Einstein a avoir là-dedans ? Ben lisez-le et vous le saurez !

Global Garden est la première série manga que j’ai terminé. Et il y a de quoi. C’est certainement le manga qui m’a le plus touché. L’histoire est assez complexe mêlant, nature, féminité, bombe atomique et amour. Mélange détonant n’est-ce pas ?

Ruika est un personnage haut en couleurs avec une personnalité complexe. Elle a le cœur sur la main et les sacrifices qu’elle est prête à faire pour voir sa mère heureuse sont effarants. Heureusement, d’autres personnes comme Hikaru vont lui apprendre à s’aimer, à prendre soin d’elle.

Global Garden est un magnifique manga qui amène de nombreuses réflexions. Et que dire des dessins de Saki Hiwatari ? Ils me transportent immédiatement dans un poésie enchanteur, poétique, lyrique. J’aime ces couleurs pastels et ces traits fins. D’ailleurs, je devrais lire d’autre œuvres de cette mangaka comme Magie Intérieure ou Réincarnations (seulement lu le tome 1 pour celui-ci).

5 sur 5

Auteur : Saki Hiwatari

Titre : Global Garden (8 tomes ou en coffret)

Édition : Delcourt

Genre : Shojo, fantastique

Pages : 199 pour chaque tome